01 février 2012

Probabilité de croiser des filles en bdc dans Paris, bilan historique

Ce bilan est tout à fait subjectif, il est basé sur mes observations dans la rue depuis des années. L'idée de cet article m'est venue la semaine dernière en constatant que j'avais bien peu de street shots à vous ramener. L'absence de précipitation depuis une semaine ne peut pas être mis en cause car les deux précédents mois de janvier il me semble avoir croisé bien davantage de filles en bdc, dans des conditions comparables: lieu, date, et climat. Le pavé est lâché, je crains fort que la tendance bottes de cheval ait amorcé en 2011 une baisse.
Bien sûr on peut mettre en cause la chance, la malchance du traqueur de filles en bdc, c'est une éventualité. Et les paramètres climatiques: l'année précédente a été particulièrement sèche et chaude. Autre question, les premières à avoir suivi la tendance, leurs bdc Decathlon de 2007 ont-elles tenu le coup jusqu'en 2011, les filles s'en s'ont-elles lassé, les ont-elles remplacées et par quoi?
Je n'ignore pas que les constatations faites dans la rue sont parfaitement aléatoires ; il m'est arrivé d'en croiser deux en bas de chez moi en deux minutes et plus rien le même jour dans un quartier animé.
Mon ami G m'écrit hier soir que selon lui, hors des périodes de grand froid assez longues en Pologne, dans les conditions similaires à celles de Paris, le nombre de fille en bdc croît sans cesse (lignes bleues _). Il est vrai que la tendance a démarré là-bas deux ans après Paris. Je me souviens qu'en 2007 il me disait la chance que j'avais de pouvoir en voir à Paris dans la rue, que ça ne marcherait jamais chez lui, car les bottes en caoutchouc étaient assimilées aux bouseux des campagnes.
Mes craintes sont aussi contredites par la montée fulgurante depuis un an du nombre d'articles de blogueuses de mode consacrés à leurs bottes de cheval ou Hunter (courbe orange /  données non chiffrables). Laquelle n'en n'a pas? Il est vrai que 90% des articles bdc émanent d'Espagnoles ou de Polonaises. Ne me demandez pas pourquoi, c'est pour moi une énigme. Pourquoi uniquement ces deux états aux caractéristiques climatiques et culturelles radicalement opposées? A travers les blogs perso, la France, comme l'Allemagne, est quasiment absente, alors que c'est de là que la mode des bdc est partie grâce à la démocratisation du prix de la bdc par Decathlon.
Toujours est-il que j'ai là 21 blogs de filles bdc en attente de publication! Voilà, assez de blabla, le tableau parle de lui-même, du moins je l'espère, j'aimerais que vous me disiez si j'ai tort ; pouvez-vous infirmer ou pas mes affirmations par vos constatations et vos témoignages, amis du blog?



*Comment interpréter ce tableau? Cette évaluation du chiffre de filles en bdc que j'ai croisées est basé sur ces conditions: bdc classiques en caoutchouc, un samedi de mars par exemple, légèrement pluvieux, quartier central de la capitale, durant environ trois heures.


Pour compléter ce bilan, ce résumé historique en bas du tableau, avec les dâtes-clé. Les bdp existaient déjà dans les années vingt et cinquante, mais l'évènement a été la création  fin 1963 de la première botte de cheval en caoutchouc (et des premières cuissardes en cuir à talons plats), j'ignore par qui, mais tous les fabricants ont immédiatement suivi, comme la presse féminine  avec Le Jardin des Modes, puis Elle. 1963, une année charnière dans la mode, les filles commencent à porter des jeans, et la jupe va devenir mini.
La première tendance a pris forme en 1969 lorsque Aigle a innové en modernisant sa gamme avec des bdp, comme la Tonia, ressemblant assez aux bdc. Jusqu'à l'hiver '72/'73, ce fut un joli succès auprès des jeunes filles et aussi des enfants, garçons et filles, mais les bdc tiennent encore le second rôle.
Puis  bien plus tard, la deuxième tendance, énorme celle-ci, se concrétise dans la rue fin 2006. L'année précédente en juin Kate Moss fait sensation en portant des Hunter jambes nues avec un mini short lors du festival de Glastonbury. A Paris, Comptoir des Cotoniers s'empare de l'idée dans ses catalogues, puis Naf-Naf mais avec des bdc Aigle. La récente commercialisation par Decathlon de bdc à prix low cost enfonce le clou, les rédactrices des blogs de presse féminine épatent en annonçant sortir avec des bottes en plastique à 13€. La mode est lancée. D'autres fabricants low cost se faufilent dans la brêche, allant ensuite jusqu'à créer des déclinaisons de modèles tout à fait discutables. Aussi discutables d'ailleurs que ceux des marques de luxe qui en 2009 s'y collent aussi!
Entre 1973 et 2006 un vaste no man's land, mais on pouvait pourtant croiser des filles en bdc, Aigle forcément, n'ayant rien à voir avec un quelconque cours d'équitation, j'entends bien. Mais cela relevait plutôt d'un évènement pour des gens comme nous. A l'époque où j'étais jeune vers la fin des années 80, je me souviens avoir été pour la première fois à la fête de l'humanité un jour de pluie (j'ai des photos). Il y avait bien d'avantage de filles en bdc, Aigle toujours, que par exemple à la fête de l'huma 2010 où il faisait gris.
Cette première fois pour m'y rendre, j'étais en bdc dans le métro et il y avait une fille baba cool en Aigle Ecuyer qui en fixant mes jambes me dit d'un air complice: "Je suppose que tu y vas aussi, vu ton équipement!".


Voir aussi l'article "Anamorphose des bdc dans le monde": http://bdc69.blogspot.com/search?q=anamorphose

79 commentaires:

arno a dit…

31 janvier, BDC69 dans The Cihc, Greta, Milan: http://www.thecihc.com/2012/01/cihc-press-cihc-on-bdc-69-blog.html

31 janvier, BDC69 dans Cronicas de mi Armario, Viv, Barcelone: http://cronicasdemiarmario.wordpress.com/2012/02/01/hunter-boots-stripes/

Nicolas a dit…

Tes chiffres sont tout à fait parlants , mon cher Arno . En premier lieux , je pense que la tendance BDC est largement concurencé par les bottes fourées low cost chinoises , tres et trop en vogue aujourd'hui .

L'année 2011 a été en moyenne la plus chaude et l'une des plus seches de tout le siecle , ce qui n'a pas encouragé les filles à ressortir leur BDC , j'en vois encore aujourd'hui , malgré le froid porter leurs ballerinnes pieds nus . Insensé ...

Pour la pologne le phenomene pourait étre économique , les grandes marques de la distribution Francaise , comme D4 ou carrefour ont fait une percée spectaculaire depuis cinq ans . Il faut se dire que dans les pays de l'est , il y a 20 ans , il fallait attendre 10 ans pour achetter une voiture locale . Leur niveau de vie est en rapport avec de la D4 à 20 Euros .

Pour ce qui est de l'espagne , il sagit là d'un phenomene culturel lié au cheval , en Andalousie on se promene à cheval comme en velib ou en scooter , donc la mode et le rythme de vie suit . Par contre la couleur dominante des bottes est plutot le gold , ce qui a éte fort bien illustré par les immages des deux femmes en Aigle ecuyer Gold se rencontrant ...

Pourais tu par contre nous mettre sur le site en grand format , les tres belles immages vintages des BDC Aigle , j'en suis si nostalgique . Merci .

al a dit…

bravo arno pour ton travail que personne n'avait jamais fait.

d'ailleurs je te tire mon chapeau car ça n'a pas du être évident.

converse contre bdc,elle ne doit pas hésiter!!!
peus tu STP sortir en grand format la collection aigle 1969,trop délire,
je salue ton travail de recherche

sophie a dit…

1992: première sortie sur Paris en bdc (celles qui sont cassées depuis peu)

arno a dit…

@Sophie Waow! Une despionnières! Presque rebelle. C'est super, tu pourrais témoigner pour le blog?
Avais-tu des réactions? Avec mes copines qui en portaient à cette époque, pas plus de réactions qu'aujourd'hui.
Tu les mettais pour aller en cours? Avec un jeans? En 1992, les slims existaient déjà depuis quelques années. Mais c'était la mode des caleçons imprimés et des cyclistes, tu te souviens?

sophie a dit…

Non pas de réflexion particuliére, sauf des regards qui en disait long.
Je les portais avec un caleçon, et parfois une imitation de pantalon de cheval à la mode à cette époque.

Nicolas a dit…

En effet , le port des BDC hors pratique equestre n'est pas un phemomene franchement nouveau . Certaines de mes copines de lycée , principallement les filles de bonne famille , en portaient avec leur juppes longues ou de kilts ,les jours de pluie . Ainsi bottées , je les trouvais hyper sexy , souvent , elles étaient en collants clairs donnant un effet jambe nue , c'était bien mieux que de les voir avec leurs mocassins et leurs collants en coton blanc les petites Marie Sophie ...

Chris a dit…

Super travail Arno. Mais je pense que la courbe inversée depuis 2010, toute subjective, n'est pas justifiée, en tout cas par mes observations récentes. J'étais précisémment samedi dans le quartier Hotel de Ville (Paris)pour quelques courses, il pleuviotait de temps en temps, et j'ai croisé en moins de 2 heures 5 ou 6 filles en bdc. Des filles assez jeunes et des moins jeunes, tous les ages étaient réprésentés. Je n'ai pas poussé jusq'au forum des Halles ou là on est toujours sûr de croiser de très jeunes blacks en bdc D4 qui les porenet presque comme un uniforme, par tout type de temps, et la tendance ne faiblit pas il me semble.
Il est vrai que dans les années 80, croiser une fille en bdc (Aigle , toujours) était un évènement rare et qui ne s'oubliait pas. Nostalgie...Je me souvient aussi des articles réguliers de Elle dans les années 90 , des articles de mode avec des fillese en bdc, et en particulier un autre article fin 90, alors qu'on voyait très peu de BDC dans les rues (de Paris), et qui parlaient des bottes Aigle Ecuyer comme un grand classique indémodable, la décrivant comme une botte "toujours au zénith de la cote d'amour" des rédactrices. La BDC et la mode , cà semble donc être une longue histoire passionnelle, avec une BDC parfois underground, parfois au top de la popularité.
Pour moi la mode des Hunters est beaucoup plus énigmatique car il s'agit d'une botte qui n'avaient pas au départ les même atouts pour déduire les jeunes femmes branchées mode et dont l'engouement certain pourrait retomber comme un soufflet.

arno a dit…

@Chris
- Il me semble que fin 2006 ta copine "S" a été une des toutes premières à participer à la mode bdc!
- D'autre part, ce meme samedi j'ai trainé 2 heures dans le quartier Opéra/grands magasins près de chez moi pour faire des street shots et j'en ai vu qu'une! Je ne l'ai même pas publiée. Comme quoi la chance compte énormément aussi.
- Tu as raison, je me souviens presque de chacune des filles en Aigle que je croisais autrefois, je faisais rarement de photos, c'était compliqué...
- La Hunter, ça a une touche un peu snob, non?

@Nicolas
- Moi aussi j'ai des souvenirs émouvants de filles en bdc au bahut. Je les déifiais.
- Ces bottes fourrées, une horreur! Je ne comprends pas certaines filles.
- Oui mais en Espagne, ils ont presque le meme niveau de vie que nous. Il y a des magasins D4 en France et en Belgique. Rien du côté de nos blogueuses. Un détail important, à la base il y a très peu de blogs de mode français ou allemands. La Suède dix fois moins peuplée en a peut-etre dix fois plus (mais ils sont juste branchés Hunter là-bas).

@Sophie
Avec un caleçon bariolé ou uni? Tu allais en cours en bdc? La première fois que tu sortais en bdc c'était vers quel âge?

@Al
Merci! J'adore manier la souris!
Vas sur le site Aigle, il y a une page consacrée aux campagnes de pubs.

Enfin un article qui délie les langues!

sophie a dit…

mes premières fois c'était vers mes 12 ans et uniquement pour faire du cheval et puis en 1992 mes premières sorties à Paris et le caleçon était uni.

arno a dit…

@Sophie, je ne veux pas savoir quel age tu avais en 1992, mais tes parents ne critiquaient le fait de mettre tes bdc? Et qu'en pensaient tes copines, ton copain?
Oui, je suis curieux.

Geff a dit…

Ah ben, c'est y est on arrive au déclin ou la phase descendante, on a atteint un sommet, il est inévitable en terme de marketing, et ceci est valable pour n'importe quel type de produit, mais l'effet est plus important et parfois beaucoup plus rapide dans la mode. Bon, après il restera toujours quelques inconditionnels (peu importe le domaine et le nombre), pour un fabricant (dont je fait parti, mais pas dans ce domaine) il nous faut impérativement prendre en compte ces trois variable pour pouvoir ce renouveler, etc...
C'est comme ça et ni vous ni moi n'y pouvons rien, si ce n'est admettre l'évidence (même si pour les passionnés c'est difficile).

Chris a dit…

@Geff, mais peut-on parler aussi de "déclin" de la mode de la BDC en Alsace ?? ...
@Arno, oui tu as raison quand S portait ses bdc les premières fois à l'automne 2007, ce n'était pas du tout la mode et les filles reluquaient. Ses copines lui avient même demandé si elle venait en cheval... aujourd'hui qui ferait cette réflexion ?
Tu devais bien être plutôt "attiré" voir secrètement amoureux des ces filles en BDC ???Personnellement je ne me souviens pas de filles portant des BDC au lycée (fin années 70... hihi...)mais j'étais en banlieue sud, et pas dans un bahut parisien.
@ Sophie: j'imagine que tu portais tes bdc pour aller au lycée ou à la fac ? c'était déjà des Le Chameau ?

arno a dit…

@Gef
Te revoilà! Frisquet dans l'Est, hein? Il parait que je me trompe sur le déclin!

@chris
- Non, je pense avoir compris que Sophie portaitdes Aigle
- Tu te trompes, c'est à l'automne 2006 que "S" sortait en Alezan!!! On pourrait resortir 2 ou 3 photos, non?
- Je me trompe, samedi, je suis passé aux Champs sur le chemin pour chercher mes Alezan av. des Ternes. Une seule fille en bdc. Le bon temps, il faisait doux.

Sophie a dit…

En 1992, et 20 ans avec effectivement des Aigle écuyer, mais copines n'en pensaient pas grand chose, ou alors ne me l'on jamais dit, et mon copain était ravi que je porte les BDC qu'il m'avait offert exprès pour la ville et non les écuries. Et à cette époque je travaillait déjà.

al a dit…

et , oui , chris , les bdc , c'est passionnel
surtout les grands classiques comme les écuyers ou les alezans et je me répéte, c'est trés souvent ceux qui
sortaient des quolibets stupides qui
creuvaient d'envie d'en porter

Anonyme a dit…

BRAVO ARNO POUR CES COMMENTAIRES..
Mais en fait en France, les bottes on reapparu surtout dans les banlieues grace a decathlon qui a fait des bottes cheap. Vois le nombre de filles vers les Halles ou vers st denis qui en portent..
Par contre de vrais BDC le chameau ou aigle portées par des parisiennes cela est rare et exceptionnel... c' est ce qu j' ai voulu faire avec E d'ect...
Bonne continuation à ce blog qui reste malgré tout un vrai succès.
C D'ect

arno a dit…

@C Merci. Plus d'images d'E?

@Sophie
Ton copain était vraiment mon alter ego, je n'étais pas seul à offrir des Start à mes copines, ou à leur prêter les miennes!
Quand il te les a offertes tu étais surprise? Enthousiaste ou sans plus. Dans un paquet cadeau ou dans une boutique ensemble?
Ca doit te faire un pincement de t'en séparer! Le copain en question,... il est... toujours là?!?

sophie a dit…

Il m'avait dit qu'il trouvait les filles en BDC très sexy, et que ça devrait rendre un super effet avec moi, et comme les femmes sont souvent d'accord pour se faire acheter des vêtements ou accessoirs quand on leur proposent, ensemble nous sommes allés au Vieux Campeur pour les acheter.

Geff a dit…

@Chris,
Non bien entendu, puisque ce n'est pas arrivé ici (ne me demandez pas le pourquoi du comment même si j'ai ma petite idée) a part quelques BDP qui ne "décollent" pas !

@Arno,
"Vi" je réapparais... ;o)
Oui il fait très froid surtout a cause du vent qui est très désagréable, et dire qu'on avait un hiver très doux jusqu'à présent. :o(

Quand a savoir si tu te trompe suer le déclin (et donc moi avec, mais je suis sûr qu'il est amorcé) seul l'avenir pourra nous en donner la réponse !
A suivre donc...

arno a dit…

@Sophie
Tu les mets par ce froid? Où en es-tu avec tes Alezan?

sophie a dit…

pas en moment ça devient difficile de marcher avec ces BDC cassées, et pour les Alezans il faut que j'y aille

arno a dit…

Tiens moi au courant. Tu viens tous les jours ici, je peux te joindre par un commentaire?

Chris a dit…

@Arno, oui tu as bien raison pour la date, c'était en automne 2006 que S a porté poour la première fois ses Alezans, elle était donc en avance sur le tendance (les blogs de mode s'emprent des bdc en 2007, cf Géraldine par exemple...). Enfin c'éytait mon initiative et surtout grâce à ton site 1969 (le blog n'existait pas encore il me semble). Ces bottes ne sortent plus du placard depuis 3 ou 4 ans, il n'y a que les Hunters qu'elle porte de temps en temps quand çà lui chante... ou pour Glastonbury.
@Sophie: çà donne quoi des Ecuyer cassées (20 ans de longévité elles devaient être solides ou alors tu ne les portaient plus beaucoup??)
@Gef, je me disais bien que la tendance n'avait pas encore atteind l'extrème Est de la France, ou peut-être qu'elle ne l'atteindra jamais... j'aimerais bien connaître ton analyse sur le phénomène (de résistance ?)
@ C d'ECT : tout à fait d'accord avec toi, comme 95% des bdc sont des low cost, le prix a été un vrai facteur dans cette mode. Et certainement encore plus vrai en Europe de l'Est.

arno a dit…

@chris
- Fin 2006, c'est là qu'on s'est connus! - Le prix est un vecteur oui. Mais regarde les Ecuyer de Sophie, 20 ans de longévité!
- Pour "S", "C" a fait ça aussi. Il n'y a aucune logique.
"SOUVENT, FEMME VARIE"

sophie a dit…

effectivement c'est l'intérieur qui a laché; car d'aspect extérieur elles sont belles et luisantes, et la semelle encore bien, maintenant il est vrai que je ne les porte pas tous les jours, ce qui expliquerait peut-être leur longévité.

Nicolas a dit…

Pour l'interieur des ecuyers , il est vrai qu'il n'est pas qu'un peu fragile . Avec ou sans leur doublure de misere , elles vont aussi bien à porter , j'en possede une paire sans . Etant donné que je viens de gouter aux allezan cuir , je ne m'en passe plus , c'est un peu comme plonger le doigt dans le nutella , on ne sait plus s'arretter ...

al a dit…

c'est vrai nicolas que le gros probléme des écuyers c'est la doublure intérieur qui finit assez rapidement à se décoller et à s'arracher de la bottes alors qu'avec les alezans il n'y a pas ce problème
sinon sans doublure les écuyers sont presque inusable, sophie en a bien utilisé une 20 ans

arno a dit…

Mon résumé:
Aigle Ecuyer, ça s'use à l'intérieur, renfort du talon & doublure. Le Chameau Alezan, à l'inverse, la semelle, sous le talon surtout. En tout cas c'est ce que j'ai subi!

Chris a dit…

@ Al, çà ne doit pas être confortable quand même une Ecuyer sans doublure ? Les Alezans sont solides à l'intérieur c'est juste, effectivement la semelle mériterait d'être un peu plus costaud mais alors elle serait peut-être un moins souple, donc moins confortable. J'ai aussi des Alezans 1 en cuir et il me senble que la semelle est un peu plus dure, en tout cas ce n'est pas la même.
@ Arno: 5 ans déjà...
Mais tes dernières Ecuyers n'ont pas duré plus de quelques mois il me semble .. ?
@ Sophie: tu portes donc maintenant des Alezans ? ou tu en cherches ??.. Quelle comparaison entre Ecuyer et Alezans ? Moi je n'aime pas trop la rigidité du mollet des Ecuyers, mais on s'y fait.

sophie a dit…

Ce n'est pas la doublure qui a lachée mais deux pièces rigides sous la doublureà l'arrière du talon, une de chaque coté, qui ont du se décoller. La marche devient compliquée avec ces morceaux de plastique qui bougent à l'intérieur sous la doublure. J'irai chez le Chameau pour des Alezan doublées cuir mais je ne sais pas quand.

al a dit…

à sophie
tu ne sera pas deçu de ton choix.

il y a aussi de trés bonne affaire sur le bon coin à condition d'être patiente
des alezans neuves ou presque pour des prix dérisoires

Nicolas a dit…

On a tous dans l'coeur une juppe plissée bottes de cheval .... Paroles à soumettre à Laurent Voulzy .

Nicolas a dit…

On a tous dans l'coeur dans une station de metro , une fille en ecuyer qui à l'air de s'embetter .

On a tous dans l 'coeur une pelicule à user avec Arno qui shoot dans les couloirs du metro .

Et puis la fille disait : Je suis sur que dans 20 ans ce sera sur BDC .

Guette la ramme , guette la ramme , ne la loupe pas ha ha ha , guette la ramme guette la rame .

Une fois la porte fermé , je me suis installé , je l'ai baratiné sur ses écuyer , elle m'a dit que j'essayais de la draguer et puis qu'elle se barrerai que si je continuais .

Et puis elle s'est barée et puis elle s'est barée , dans ce dedal glacial le long des murs de la station Réaumur .

Mon tiket choc en poche j'avais des tonnes de cafard si seulement j'avais su lui parler , je lui aurais offert d'autres ecuyers .

Et la fille en ecuyer , et la fille en ecuyer , devait sans doute se promener du coté des Champs elysées .

Guet ram ,ram , guet guet ram ram ooohooo , guet ram guet ram guet ram ...

Bon voila un petit délire humoristique sur un air de Laurent Voulzy , qui veut finir cette chanson ? Un homage à notre ami Arno qui se defonce pour que chaque jour , sur ce blog , cela soit une fete ...

Chris a dit…

@Nicolas: quel parolier! je pourrais peut-être mettre la muqisue ... Bon l'histoire démontre que parler à une fille de ses bottes dans le métro c'est voué au rateau , ou comme Arno il faut user de stratégie fine... =;)

arno a dit…

@Sophie
Tu sais que pour recevoir tes Alezan, ça peut te mener jusqu'à avril. Dommage de plus mettre de bdc ces mois d'hiver et les giboulées de mars!
Foutues pour foutu, je te donne une idée pour tes Ecuyer en attendant. Déchire un peu la doublure si elle ne l'est pas déjà, et enlève toi même les deux morceaux cassés à l'arrière du talon. Je l'ai déjà fait, c'est assez simple, et tu verras, c'est comme des chaussons, plus confortable que des neuves. Cette pièce est peu utile. Je t'assure.

@Nicolas
Merci pour ce joli hommage. Un poète. Mais c'est basé sur des faits réels?
Cette fille du métro en bdc pour aller à la fete de l'huma,qui m'a apostrophé, j'ai à peine embreillé, trop jeune et timide! Quel con!

Nicolas a dit…

@Arno , non mon cher Arno , je parlais de celle que tu avais photographié dans le metro avec son jean elastis , dans les années 80 . La fille du metro .

A moins que toute ressemblance avec des personnages ou des faits ayant réellements exités ne soit que fortuite et involontaire .

sophie a dit…

Je me suis résolue à faire faire l'opération de découpe de la doublure pour enlever ces morceaux de plastique. Au final c'est une piece de plastique orange, sorte de semelle rigige qui commence sous la voute plantaire pour finir sous le talon et relevée sur la partie arrière pour faire une sorte de "siège baquet" à la cheville et c'est cette partie qui est cassée en plusieurs morceaux. Reste à remonter et coller la double et les essayer, mais je vais quand me faire offrir mes Alezan.

arno a dit…

@Sophie
Tu as suivi mon conseil, je pense que tu as bien fait. J'espère que tu vas acheter tes Alezan mais comme il y a 1 ou 2 mois d'attente, c'est bien que tu puisses mettre encore tes Ecuyer en attendant.
Après, tes Ecuyer peuvent servir comme 2è paire de dépannage, pour la boue par exemple.
Là je suis en Alezan et 2 paires de chaussettes, c'est super confortable!
Tiens nous au courant de la suite!

sophie a dit…

Pour les ballades en sols boueux je préfère mes bottes Aigle Parcours. Les Ecuyers c'est pour la ville ou la maison.

Chris a dit…

@ Sophie, tu as bien raison de garder des bottes propres pour la maison, moi aussi j'aime les porter en intérieur pour le plaisir... Les Alezans cuir c'est un bel investissement, je pense que tu trouveras là tes "chaussons" pour la ville, à porter en toutes crconstance n'est-ce pas.
@ Arno: moi en hiver c'est une paire de chaussettes fines dessous + une groose paire type sky en surchaussettes et en hiver les Alezans sont douillettes.
PS: on n'a pas battu le record là ?....

al a dit…

@Sophie ,les beaugency de chez aigle ont une doublure super confortable et elles sont légérement plus haute pour des bdp,mais des parcours c'est super aussi.
@ Chris,moi aussi j'aime bien porter chez moi mes bottes neuves et j'hésite à les abimer dehors

sophie a dit…

Ca y est mes BDC écuyers m'ont été réparées, juste pas encore eu le temps de les essayer. Je vais pouvoir, si ça va, les remettre pour aller travailler par temps de pluie ou de neige, qui semble arrivé.

arno a dit…

@Sophie
Qui te les a réparées? Tu pourrais les mettre aujourd'hui!!!

Chris a dit…

@Sophie , donc tes nouvelles Alezans vont attendre, amis c'est vrai que si c'est réparable, rien de mieux qu'une vieille paire de bdc bien faite à notre pied, bien patinée, et encore mieux quand elle est "vintage" n'est ce pas?

sphie a dit…

Et comme il aurait fallu s'y attendre, c'est à son tour l'autre botte qui a cédé, en les essayant après la réparation. C'est pas grave la première réparation a tenu, la deuxième devrait être vite faite.

Chris a dit…

@ Sophie: comment as tu fait pour les réparer tes Ecuyers? car pas facile d'aller triturer dans la botte...
Moi je n'arrive pas à recoler le haut du renfort caoutchouc du talon de mes alezans, car il me faudrait pouvoir utiliser mes deux mains. Et ce renfort, fait pour maintenir en plac le talon, a tendance en se décollant à se rouler à l'enfilage, c'est gênant et pas facile à remmettre en place à chaque fois.

sophie a dit…

ce qui a été fait c'est de tirer sur la doublure pour la décoller sur tout le contour de la tige , sauf la partie haute en cuir,puis d'extraire le chausson intérieur en le tirant vers le haut de la botte, il vient avec la doublure de la tige, en fait cela fait une botte en caoutchouc avec dessus une botte en tissus,sorte de symétrie miroir, puis de découper la doublure de la botte de la moitié de la hauteur de la tige jusqu'à une dizaine de cm au-dessus du talon, par cette fente tu récupères la semelle intérieure décollée que tu encolles avec de la colle PVC souple pour bache de bassin, puis tu la replace en repassant par cette fente et tu recolles le chausson que yu remets en place, puis pour finir toujours au pinceau tu mets de la colle sur la tige de la botte puis tu plaques ta doublure et voila.
et pour Arno c'est celui la même qui me les avait acheté.

Chris a dit…

@ Sophie, çà me parait très minutieux comme travail, mais je ne vois pas bien comment encoler la tige si on retourne la doublure qui rete liée au cil en cuir.. ? Quoiqu'il en soit, çà te fait des BDC de 20 ans d'âge qui repartent pour un tour, j'espère que la semelle est enccore ok. Donc tu ne passeras pas quand même aux Alezans ?

sophie a dit…

par la fente que tu as fait et au pinceau, mais il est vrai qu'il est difficile de tout réencoller. Je pense que si quand même pour des Alezan

arno a dit…

@Sophie
Alors concrètement? Tu portes tes Ecuyer là? Tu comptes toujours acheter des Alezan?
Si tu les enfilais tu serais subjuguée!

Chris a dit…

@ Soiphie , moi aussi je suis un bricleur de BDC d=puisque j'ai réparé mes alezans qui commencaient à fuir en collant bien proprement un empiècement de caoutchouc noir au dessus du talon, que j'ai fait avec une chambre à air de vélo. Parfait, les bottes ont retrouvé leur étanchéité, et personne ne remarque.

Sophie a dit…

Pour l'instant je laisse mes BDC au placard et je profite de ce froid pour porter mes cuissardes No-name.

arno a dit…

Ah oui! J'avais oublié que tu as des cuissardes No Name! Tu es la fille idéale franchement!
T'as répondu quoi au sondage? Tes bdc en foutoir près de ton lit la nuit?

Chris a dit…

@ Sophie, j'adore aussi ces cuissardes No-name, j'espère que tu as beaucoup de compliments. Tu vas au boulot avec ? voir tes amis ??

Sophie a dit…

Je n'ai pas répondu au sondage, mais elles sont rangées dans mon placard. Non je ne vais pas au travail avec mes No-name, seulement parfois avec mes BDC, non plus pour voir mes amis mais seulement pour sortir, me promener ou rester à la maison.

arno a dit…

@Sophie
Et le sondage en haut à droite: tu as déjà mis tes bdc comme après-ski aux sports d'hiver?

Sophie a dit…

Je ne vais pas au ski, mais j'emmenerai certainement mes Ecuyers ou mes Parcours si je devais y aller. L'hiver dernier, lorsqu'il a beaucoup neigé je portais souvent mes Parcours avec deux paires de chaussettes, c'est exactement, je pense, comme des après-ski.

Chris a dit…

C'est vrai que sur de la neige mieux vaut être équipé de crampons sous ses bottes, comme avec tes Parcours, hélas les bdc un peu lisses peuvent aussi faire office de patinettes. Je crois objectivement que de bonnes bottes en caoutchouc portées avec des grosses chaussettes çà doit être aussi confortable et partique que des moon_boot, peut-être même mieux, car parfaitement étanches et hautes dans la neige, sans parler du dégel...

sophie a dit…

Tout à fait d'accord, et c'est d'autant plus vrai lorsque la neige fond, c'est alors appréciable d'avoir les pieds au sec.

arno a dit…

@Sophie
Je vais en bdc au ski, on verra bien si ça crée une émeute! J'espère voir des filles en bdc!
Tu portes tes Ecuyer ces jours-ci?

Sophie a dit…

Oui je les ai mises aujourd'hui et c'était très agréable de retrouver la sensation de mes BDC après cette interruption dû à leur réparation.

Chris a dit…

@ Arno, moi j'attends ton reportage, et tes commentaires (notamment tous les avis sur tes bdc), je pense aussi que tu seras le mieux botté dans la neige. Donc de ce fait plus de blog ???...

Chris a dit…

@ Sophie, peut-être es tu allé travailler en BDC ? est-ce que tu les supportes facilement toute une journée ???

Sophie a dit…

oui je les ai porté toute la journée pour travailler. Et demain soir je pense sortir à Paris en No-name.

arno a dit…

@Sophie
Je vais tenter quelques street shots demain et j'espère te croiser! Je vais me prendre un réverbère!
Sinon prends toi en photo en reflet dans une vitrine et le la publie: chiche?

arno a dit…

@chris
Oui, mais il n'y aura peut-etre rien...

Pour le blog, vous vous passerez de moi une semaine. Faudrait que je prépare deux ou trois "blogs de filles" à programmer dans la semaine. J'en ai trente en attente!!! :D

sophie a dit…

Tu veux une photo de moi ?

arno a dit…

@Sophie
Je voulais pas être lourd ; mais oui j'adorerais!

sophie a dit…

pourquoi pas, mais comment je la met sur le blog?

Chris a dit…

@ Sophie, donc au boulot tes bdc tu les portes plutôt avec un jean ou une juppe ? Les ecuyers çà doit très bien "passer", sans provoquer les commentaires, maintenant tout dépend ton job et le milieu professionnel.
C'est vrai nous sommes des petits currieux ici ... =)

Chris a dit…

@ Arno, le blog va me manquer tu sais bien, mais je te souhaite de bonnes vacances et un bon break et un bol d'air pur, je suppose que tu surveilleras au quotidien nos commentaires... ? N'oublie pas que les grosses chaussettes doivent dépasser des bottes comme des BDC c'est la dernière mode casual même pour les garçons !
Et 30 filles en attente, Arno , beau succès !!

arno a dit…

@Sophie
Super! Voilà mon mail: twinarno@aol.com
Dépêche toi, je pars demain.

@chris
Je vais essayer de préparer des "blogs de filles" et des sondages avant. Si je trouve un web café je passerai vous voir!

Chris a dit…

@ Arno, bien sûr on attend de tes nouvelles (càd que tu ne nous laisses pas seuls ... ) enfin, mais ne te force pas. J'espère que nous pourrons aussi avoir des belles photos de Sophie avec ses Ecuyers et ses No-name, et de plus sur cet article qui bat tous les records par le nombre de messages laissés (73!! )

sophie a dit…

Vendredi et samedi, au travail avec mes BDC c'était jean slim bleu foncé, et sans commentaire d'aucune sorte. C'est devenu à la mode, alors les reflexions disparaissent. Et samedi soir sortie en No-name, sans commentaires non plus.
Arno, je m'aperçoie que je n'ai pas de photos de moi en BDC, donc je vais en faire.

arno a dit…

@Sophie
T'es adorable! T'as la semaine pour en faire! Ce serait bien d'en faire un post à mon retour, au cours du prochain week-end.
Hier soir c'était cuissardes No Name sur un slim ou sous une jupe?
Au boulot en bdc t'es au contact du public, ou dans un burau?

sophie a dit…

hier soir c'était avec le même slim que dans la journée avec mes BDC.
plutot au contact du public.

Chris a dit…

Ces jours derniers je repensais à ton graphique , Arno, qui me semble assez juste, malheureusement, je constate que lorsqu'il pleut, à Paris, je vois moins de filles en bdc que les années précédentes, on en voit chez les très jeunes filles, mais chez les moins jeunes femmes çà devient plus rare. En revanche des BDP il y en a toujours , Hunters (encore assez rares) ou BDP simples ou plus stylées.

Chris a dit…

78 post ! on a battu le record non ???
Et je me dis que chaque jour de ce printemps qui commence te donne un peu plus raison Arno... la faute au changement climatique ???