16 mai 2018

Paris, 11 mai 1968

Jeune fille relâchée par la police au petit matin du 11 mai 1968, quartier latin à Paris. Il y a déjà 50 ans certaines filles s'étaient emparé des bottes d'équitation comme accessoires de mode. Les bottes de cheval existaient depuis à peine cinq ans, on en trouvait de toutes sortes, certaines à bas prix venant des pays de l'Est communistes. Aigle en fabriquait bien sûr, le modèle Oxer, fantastique en caoutchouc 100 % naturel et intérieur coton, puis allait sortir la Tonia. C'était il y a cinquante ans et cette jolie Parisienne doit en avoir aujourd'hui soixante-dix, comme le temps passe! Photo Gökşin Sipahioğlu.