16 février 2012

Carole, Afrique du Sud 2012 #1

Carole constament en bdc Alezan 2 de chez elle en Allemagne au parking de l'agence de location de voiture de l'aéroport de Cape Town, Afrique du Sud. Il fait 28°, elle a chaud avec son collant et cette jolie robe, elle va se changer mais va-t-elle garder ses bottes de cheval?
Carole constantly in her rubber riding boots from home in Germany to the car park of cars rental agency at Cape Town airport, South Africa. It is 28 °, she is still in pantyhose, her pretty dress/ She is going to change of outfit but will she keep her riding boots?
-

10 commentaires:

Chris a dit…

C'est sûr que çà va être le choc thermique !! Et Carole qui a gardé ses BDC ... d'ailleurs je me demande si Stefan lui file un coup de main pour le débottage dans l'avion.

Randy a dit…

great, looks very nice, thanks Carole and Stefan

Agissea a dit…

Supers photos, ça doit toujours être un moment mémorable au portique de sécurité, de devoir les enlever devant une foule :p. (enfin pour moi ça le serait mais je ne porte pas mes bdc en publique à ce point donc ceci explique celà)

Chris a dit…

Ah, les contrôles.. certainement, l'agent de sécurité à l'aéroport doit demander à Carole passer ses bdc au scan. Je l'ai fait une fois en rentrant de Venise , et avec un peu de difficulté, et sous les yeux des voyageurs derrière moi.... bref mieux assurer cette affaire et ne pas se retrouver coincé, seul et sans tire-botte.

Anonyme a dit…

Siehst wieder total klasse aus Carole. Sehr schöner Look. Stilvoll und edel.

Wir wünschen Euch schöne Tage, weg von unserem Winterwetter.

VG

Silja & Hendrik

Marc a dit…

Carole, toujours la classe !

Chris a dit…

Et Carole toujours charmante...

Nicolas a dit…

Attention aux collants avec le col des allezan , car celui-ci aurait plutot tendance à les couper .

al a dit…

à Carole:en utilisant tes bdc tout le temps,combien de paires d'alezan
il te faut par an ?

Chris a dit…

Les Alezans durent.. comme on l'a déjà dit leur point le plus faible étant la semelle, après tout dépend de sa façon de marcher