20 avril 2018

Instagram de fille #80 | Mathilde de Bordeaux


https://www.instagram.com/p/Bhg7nwCA347/

Accord par conversation privée par l'application smartphone d'Instagram.
Encore une jolie Bordelaise en bottes de cheval, en fait là-bas on dit "en cavalières", c'est Mathilde une fille vraiment sympathique, et cette jolie Mathilde nous la connaissions déjà un peu, via un post que j'avais écrit y a quasiment un an. Depuis elle a supprimé le compte et en a créé un nouveau. Mathilde est infirmière et il lui arrive souvent de bosser en bottes de cheval sous sa blouse blanche, elle a des Aigle et des Méduse aussi. C'est à Bordeaux qu'il faut se casser une jambe ! Ce vendredi dernier Mathilde portait cette tenue toute simple, bdc, jean moulant, débardeur. Ses bottes de cheval elle les porte même l'été avec un short en jean, pas besoin nécessairement d'orage, bref quand ça lui chante. Sans parler de sa collection de cuissardes.

"Bien sûr que j'ai gardé cette tenue la journée entière!"

Agreement by private conversation by Instagram mobile application.
Again a pretty girl from Bordeaux in rubber riding boots. We already knew her a little, via her old Instagram account I pointed out in a post almost a year ago. So here is her new account. Mathilde is a nurse and on week-end or nights she often works in her rubber riding, sometimes some Aigle, sometimes some Meduse, both french brands. It's in Bordeaux that you have to break a leg ! This past friday Mathilde wore this casual outfit. She even wears them in the summer with shorts, shortly whenever she wants. Not to mention her collection of over knee boots. 


"All night long, or on week-end I've been working [in hospital] in my rubber riding boots!"
https://www.instagram.com/p/Bg6GlXalx0c/
https://www.instagram.com/p/Bg1WU1ZFVvH/
https://www.instagram.com/p/BgwPK04Ft8c/
https://www.instagram.com/p/Bgg83BVAFzW/
https://www.instagram.com/p/BgOzibLgBSz/
https://www.instagram.com/p/BftRX0xBAsi/
https://www.instagram.com/p/BeqcLRuF7wL/
https://www.instagram.com/p/BeIzkrxFXFK/
http://bdc69.blogspot.fr/2017/05/instagram-de-fille-30-mathilde-de.html (BDC69 post about her former account)

Il y a quelques mois Mathilde a cassé son  smartphone, voici  tout ce qui lui reste de ses anciennes photos en "cavalières". Pas d'agrandissement.

"Le week-end ou les nuits j'ai déjà bossé en cavalières"

8 commentaires:

Eddy a dit…

Hé Mathilde!
C'est frappant: une fille qui a le même goût et la même affection pour ses bottes de cheval que moi! Elle les porte aussi toute la journée, et même la nuit! C'est super!
Ce matin, j'ai enfilé mes Aigle Ecuyer à 6h40, bien qu'on a annoncé qu'il va devenir 27 degrés! Mais quoi alors? Je suis accro à mes bottes et je vais les porter toute la journée, jusque quand j' irai me dormir!
C'est très encourageant de voir et de lire qu'il y a d'autres (et surtout de jolies filles!) qui sont comme moi et qui portent leurs bottes de cheval en toutes circonstances et partout (j'ai déjà fait deux courses ce matin: vers le boulanger et vers la supermarché, et l'après-midi je passerai chez un copain)!

Salutations cordiales à Mathilde et à toutes et tous les fans des bottes de cheval!
Et spécialement à Mathilde: tu es très jolie avec tes bottes bien hautes! Parfait! ;-)

Chris a dit…

Bonjour Eddy, je pense qu'une femme qui considère ses belles BDC comme d'autres de ses chaussures ou bottes de ville, ne se pose pas les mêmes questions que toi le matin en enfilant ses bottes.
Là où toi tu y vois le coté "osé" , elle pensera mode et être à l'aise avec une tenue appropriée dans le contexte. En ton raisonnement ne vaut pas pour les femmes.
S'il n'est pas interdit de garder ses chaussures de ville dans son service pour une infirmière, donc pourquoi pas en BDC, juste question de confort. Bien que sous la blouse çà puisse en effet "perturber" quelques hommes... .
A l'inverse on imagine mal un personnel de soin masculin portant des bottes en caoutchouc.

Eddy a dit…

Je suis simplement enthousiaste, c'est tout!
Je ne me pose pas des questions, j'adore les bottes de cheval, celles que je porte moi-même, et j'adore encore plus les filles qui en portent!
Primum vivere, deinde philosophari!

Chris a dit…

Oui Eddy, tu sais, j'avais bien remarqué que tu débordais d'enthousiasme ;=)
Et il en faut vraiment pour sortir en BDC quand il fait 28-30°c dehors, parce qu'objectivement par temps d'été avec une bonne chaleur, portées toute une journée, ces "chaussures" du point de vue confort tu avoueras que ce n'est pas le top.
Et donc pas réactions particulières, dans la rue , les commerces, parmi tes copains ?

Eddy a dit…

@ Chris
Je vais répondre brièvement, parceque mo français n'est pas parfait.
Porter mes bottes en hautes températures est agréable, ça donne un sentiment particulier qui est difficile à décrire. Faut le essayer!

Et oui, il y a régulièrement des réactions! J'en donne deux.
- Le 31 décembre, dans la gare chez nous, une fille me tape sur l'épaule et demande si ce sont des bottes de plui. Une conversation se développe. Elle me dit: je veux aussi avoir de bottes pareilles! Je dis qu'elles ne sont plus fabriquées, etc. Enfin, je demande: mais tu les trouves jolies? et elle me reponds, avec un big smile et des yeux etincelants: oui, très jolies! Puis on se sépare. J'aurais dû demander son numéro de téléphone...
-Récemment, quand je sors du supermarché, j'entends une femme derière moi dire: woaw, ces bottes brillent bien! Je réponds: elles sont aussi bien soignées! Et elle: c'est le moindre qu'on puisse dire.
Donc: surtout des filles réagissent, et positivement.

Chris a dit…

@ Eddy,
Il m'est déjà arrivé de porter des BDC par forte chaleur et je dois avouer que, surtout quand le soleil tape bien dessus, j'ai rapidement l'impression d'avoir les pieds et jambes enfermés dans une étuve , et avec le pied qui gonfle ce qui n'est pas super agréable. Mais je comprends que cette sensation peut te plaire, comme celle de le faire comme un défi, malgré que tout le monde autour de toi trouve çà impensable ( mais ne le dit pas forcément).

Garcia J a dit…

pas de forte chaleur sur le " printemps de Bourges " qui s'achève ce soir 9° ce matin au réveil pluie averses pas une BDC ni Hunter à l'horizon visiblement en province , la mode est passée pourtant la Sologne zone de chasse n'est qu'à 1/4 d'heure en voiture !!!

Chris a dit…

Dans les festivals tout dépend du terrain. Le public habitué et averti sait que la pluie transforme vite une prairie en champ de gadoue. Soit on préfère les pieds trempés dans ses Stan Smith maculées, soit on opte pour des BDP et on reste cool... c'est pas une question de Paris-Province , ou que de mode.