16 mai 2017

< Rewind | Aéroport de Francfort, printemps '11


Je ne suis pas certain de la dâte mais je pense qu'elles sont totalement inédites. Vous reconnaissez Carole bien sûr, en Alezan en partance pour l'Afrique du Sud.
I am not quite sure of the date but I think they are totally never seen. You recognize Carole of course, in Alezan waiting for departure to South Africa.

3 commentaires:

Eddy a dit…

Bottes bien hautes, c'est quand même joli!

Quant à moi, j'ai passé la journée de hier à Liège, et pour être bref: personne, mais vraiment personne n'a regardé mes bottes... Et quand-même c'était assez chaud, 24 degrés, et le soleil brillait prèsque tout le temps, et il y avait beaucoup de monde dans le centre, mais personne qui voulait admirer met Ecuyers... C'est prèsque triste, mais en faite je suis content qu'on peut porter ses bottes de cheval sans être considéré comme un original. C'est prèsque incroyable, parce que dans le centre, on trébuchait prèsque sur les gens: des tas d'écoliers qui étaient en train de manger leur repas de midi (je me suis installé près d'eux), des touristes, des gens sur les terrasses... mais personne ne regardait.
Je ne peux trouver que deux explications:
- nos 'bottes de cheval' ne sont plus aperçu comme des bottes qui servent à l'équitation: ce sont des bottes comme tant d'autres;
- les bottes sont devenues une chaussure normale comme les bottines, les souliers et les sandales; normalisation donc, chacun porte ce qu'il veut.
Et oui, je trouve ça très comfortable: plus jamais la peur d'être un peu 'spécial'; au contraire, j'ai déjà eu quelquefois la remarque que mes bottes sont 'chic' et 'de haute qualité'. Je me sens encore mieux dans mes bottes que jamais!

@Arno
Je me réjouis déjà d'avance de revoir les photos qui étaient sur le site, et ça pour deux raisons:
- on va revoir les filles qui étaient les premières pour porter des bottes de cheval juste comme ça, longtemps avant le commencement de la tendance: de vraies héroines, les inspiratrices qui ont donné à tant d'autres filles le courage de faire la même chose: elles méritent notre admiration!
- et on va voir, je pense, beaucoup d'Aigle Ecuyer et Start, parce que Aigle avait un quasi-monopole sur les bottes de cheval, et les bottes Aigle ont pour moi une allure unique par leur hauteur, leur galbe et leur luisance; mais j'admets que Décathlon a le mérite d'avoir démocratisé les bottes de cheval...
Donc j'attend avec beaucoup d'impatience!

Eddy a dit…

@Arno
Encore une petite question...
J'adore la fille du 30 octobre '10 (16h55) parce que ses bottes sont si hautes, jusque dans la pliure du genou... Tu dis que tu a encore d'autres photos d'elle.
Tu veux les montrer, Arno?
Un grand grand merci d'avance!
P.S. Le titre est "Vraiment, c'est avec un jeans que les bottes de cheval vont le mieux"; et ça, c'est une vérité, comme on dit en Néerlandais, comme une vache!

Chris a dit…

Je ne connaissais pas ces photos, celles de Carole ( toujours superbe) et ses séries de streetshot, anciennes mais pas de réédition. Bonne initiative Arno, cela nous replonge aussi à la grande époque de la mode BDC, quelques années en arrière.