27 avril 2017

Envoi d'Alajandro | Piedraescrita 2017 #2

Envoi d'Alejandro | Piedraescrita 2017 #1

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Le problême avec les filles bottées de Piedraescrita , est, quand tu vois une photo tu les voient toutes , les filles sont toujours toutes habillées de la même façon.

Eddy a dit…

J'admire ces filles qui portent leurs bottes de cheval même à 31°!
Le fait qu'elles sont habillées pus ou moins de la même façon ne pose pas de problème pour moi, au contraire: j'aimerais que beaucoup de filles, partout, portaient le jeans serré et les bottes de cheval comme un uniforme!
Il est frappant d'ailleurs que prèsque toutes les filles de Piedarescrita qui sont en bottes de cheval ne portent pas une culotte de cheval, mais un jeans, ce qui indique qu'il s'agit pour elles plutôt d'un style de vie que du sport équestre. J'aime ça!
Beaucoup de remerciements pour Alejandro! Et oui, j'adore ces filles braves qui ont le courage de porter leurs bottes de cheval à un température si élevé, et probablement toute la journée! C'est qu'elles adorent les bottes de cheval!

Eddy a dit…

Je me demande si elles ont mis des chaussettes dans leurs bottes...;-)

al a dit…

toutes les filles s'habillent sensiblement de la même façon que ce soit avec ou sans bdc.
de cette façon elles font partie de leur " tribu" .
dans le cas contraire , elles risquent d'être mis à l'écart comme des vilains petits canards.
en tous les cas chapeau pour ces filles bottées par ces températures.
en France , à par pour les festivals de rock , même s'il pleut comme vache qui pisse , personne ne porte des bottes de caoutchouc , même pour un festival équestre.

bottecaout69 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Luc a dit…

Je me suis fait la même constatation qu'anonyme ; des photos répétitives de filles répétitives, toutes avec la même allure et sans vouloir offusquer qui que ce soit : des photos sans saveur.

Bernard a dit…

Tout comme Luc et anonyme , les filles sont belles,dommage ce manque d'originalité au
niveau de l'habillement.

Anonyme a dit…

Perso, je ne comprends pas ces commentaires. Si vous regardez les photos d'Alejandro des années passées, il n'y avait pas non plus beaucoup de différences niveau habits et aucun commentaires de ce type pourtant.

De même pour les photos de rues d'Arno, c'est souvent le même type d'habits (avec je l'avoue, des écharpes, des sacs à main, des colliers bagues et autres accessoires mais dans l'ensemble, pas tant de changement entre chaque femmes -peut être la couleur des vêtements) Donc pourquoi n'avoir remarquer cela que maintenant ?

Puis c'est une fête équestre, donc elles s'habillent confortablement avant penser à s'habiller "classe". (et les bdc ne sont qu'un plus pour se donner un coté "look équestre" -car elles n'allaient pas venir avec un pantalon d'équitation ou un casque ou une cravache ou des brosses, juste pour dire "je viens à une fête équestre et je suis habillé pour l'occasion - même si je n'irais à aucun moment sur un cheval")

smelly a dit…

Probablement oui pour certaines ........

Adrien a dit…

C'est vrai que nos amies espagnoles pourraient changer un peu de tenue .

Chris a dit…

Je crois qu'il y a aussi l'œil sélectif du photographe ;=)
Mais aussi , on peut penser que les filles qui se rendent à un festival cheval , avec poussière ou boue, ne vont certainement pas choisir pour cette occasion de porter leur plus belle robe , chaussure à talon etc... donc c'est plutôt jean et basquets, voir slim et BDC ( qui vont très bien ensemble indéniablement ).

D'une année sur l'autre, tel qu'on le voit dans les reportages de notre ami Alejandro, le public de cette manifestation se ressemble, avec quelques variations suivant la météo. Ce qui me frappe en premier, c'est la constante dans les accessoires qui me paraissent traditionnels, comme le chapeau, le béret, le foulard, le gilet de cavalier. Bien sûr les BDC en font partie.

smelly a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Alain a dit…

Il ne s'agit pas que les filles mettent leurs plus belles robes ,talons aiguilles et cie ,il s'agit de dire qu'elles sont toutes habillées de la même façon , c'est une constatation, c'est tout!
Pour ma part quand je vais à quelques festivals de musique ou autre , je peux vous assurer que les filles ne mettent pas toutes des jeans avec leur bottes ,bien souvent, j'ai constaté que les filles en short et en jupe (donc les cuisses à l'air) sont majoritaires .

Anonyme a dit…

Oui tu as raison Alain, le jean ( majoritairement en denim bleu ) semble être l'uniforme de ces femmes, jeunes comme moins jeunes, qui se rendent à festival. Je n'en tirerai pas pour ma part la conclusion qu'elles ne savent pas s'habiller autrement. Il y a certainement quelques explications, enfin chacun verra.
Le jean comme tenue confortable pour cette circonstance, et en cette saison. Même au centre de l'Espagne, voit-on souvent des files qui sortent les petites tenues d'été en début avril ?

Nicolas a dit…

Je pense que sur ces images on ne voit pas tout les aspects de ce pèlerinage et pas les soirées qui s'y déroulent , en marge ou de façon officielle.

Si l'on remonte un peu dans le temps, Alejandro , nous avait envoyé quelques images de la féria equestre nommée , la encamisa ... La dite feria se passe de nuit , car bien plus tôt en saison , au mois de janvier, je crois ...Les filles sont en tenue d’équitation , du moins les vraies cavalières , car les cavaliers les enlèvent sur leurs chevaux . C'est une tradition en Andalousie ou les hommes enlèvent leurs promises a cheval . C'est aussi un des rares pays ou l'on monte sur le dos du meme cheval en couple . Cela s'explique par la robuste du cheval ibérique et de sa placidité a supporter ces ferias ...
A titre personnel , je connais une eleveuse de chevaux espagnols , qui deux fois par ans descend en Andalousie . elle en revient toujours étonnée de l'art de vivre a cheval qu'ont les espagnols et dans chaque cantons , les ferias ont pour attraction sa majesté cheval . Les espagnols sont fiers de leurs élevages réputés, les meilleurs au monde et pour cause ...

Je pense que ces filles en photo viennent avec une tenue d’équitation ou presque pour la soirée chaude et arrosée dans la joie autour d'un feu et des domas vaqueras . Certaines sont sans doute en bottes a cause des crottins qui jonchent les rues et du fait de se trouver loin du bitume ...Chacun poura imaginer la suite des événements de Piedaescrita , mais rien que pour cela j’aimerai être espagnol ou irlandais et vivre à 200% ma vie d'homme de cheval ...

Anonyme a dit…

Pour le crottin, j'y avais pensé mais même sur les photos de nuit des années passées c'est suffisamment éclairé pour ne pas les rater. (du coup, je voyais plutôt les bdc comme "pour faire parti de la fête")
(et si ce n'était pas assez éclairé, pour ne pas marcher dans les crottins avec ses plus belles chaussures, il devrait donc y avoir toutes les femmes, hommes et enfants en bdc, non ?)

Nicolas, en tant que touriste pour la période de cette fête, tu pourrais surement y être. (monter à cheval, même si tu es un cavalier expérimenté, je ne sais pas car ça reste une fête locale et par sécurité -pour les cavaliers, les chevaux et les piétons- les proprios de chevaux préfèrent surement s'assurer d'avoir des cavaliers locaux qui savent monter les chevaux espagnols et si ils sont si robustes que ça, ils doivent avoir leur caractère)

Chris a dit…

Merci pour ces éclairages Nicolas. La tradition équestre populaire semble en effet très présente en Espagne. Effectivement on peut venir en BDC pour être "enlevée" par un cavalier, ou montrer ostensiblement que l'on appartient à cette culture et pour être dans le ton de cette fête traditionnelle. Ou simplement sortir ses BDC pour le coté pratique sur le terrain en tant que spectateur.

D'ailleurs pour cette raison, il doit y avoir aussi des hommes en bottes, de tous type, ou d'autres femmes portant de simples bottes de pluie, mais je pense que notre ami reporter-photographe ne s'y est pas intéressé...

Aussi je me demande plus généralement, si en Espagne, compte tenu de l'importance de la tradition équestre, les femmes ne sont pas plus enclin à se porter sur les BDC comme bottes de pluie , plus que dans d'autres pays. Et peut-être , réflexion plus générale, sur l'affection des femmes Espagnoles pour hautes bottes dans leur style vestimentaire ?

Enfin c'est une impression qui ressort sur les photos de Madrid qui nous nous sont envoyées par Alejandro. Je devrais peut-être aller y faire un tour pour y prêter attention, ce sujet ne m'ayant pas frappé lors de mes derniers séjours en Espagne.

Nicolas a dit…

Pour répondre a vos différentes questions, les chevaux Espagnols sont de bons gros nounours , placides et faciles a monter. On les utilise en spectacle ou cinéma par exemple et j'ai moi meme participé a des spectacles médiévaux au cotés d'espagnols , alors que je possède un pur sang. Les espagnols peuvent être montés par n'importe qui , cavalier ou non et ils ont un excellent mental et caractère. Les pur sang aussi mais pour ceux là il faut avoir le niveau et pas peur. Comme je l’écrivais, j'ai une amie qui est éleveuse et négociante en chevaux Espagnols ou Lusitaniens et son buisnes tourne a plein avec des ventes de jeunes chevaux a 15000 euros par exemple. Les cavaliers ne veulent plus de chevaux chauds et c'est un peu dommage , car avec mes deux chaudards , je m'amuse aussi.

Pour ce qui est de la culture equestre , j'ai pu observer que le sud de la France n'est pas en reste avec la Camargue. En regardant des photos de copain d'avant il n'est pas rare dans ces coins de France ou l'hiver est plutôt doux de voir , dans les années 70 des filles en bottes cavalière sou a talons. Signe aussi d'un profond attachement aux traditions equestre. La Guardianne , dernier bottier grand public du pays a son usine a Lunel et pas que pour le marché local de gitans et autres vaqueros et vaqueras.