03 février 2017

Envoi de Jessica | Budapest, 2 février 2017


Ajout du 9 février, un shot de novembre de Jessica. Added february 9, a shot by Jessica last november.

8 commentaires:

Eddy a dit…

Joli! Les Décathlon sont omniprésentes!
Hier, j'ai passé la journée à Bruxelles, en Ecuyer. beaucoup, beaucou de filles en hautes bottes sur un jeans serré, on dirait la moitié des filles, et beaucoup d'entre elles en bottes audessus des genoux, et le plus remarquable peut-être: assez de filles avec foulard en bottes audessus des genoux, donc en jeans serré...
Aucune fille en bottes de cheval... juqu'à ce que j'étais dns le boulevard Anspach, et loin devant moi, j'ai remarqué des bottes de cheval qui marchaient très très vite, j'ai commencé à marcher plus vite, alors elle disparaissait dans un galerie, j'ai commencé à courir, je l'ai vu de nouveau, on sortait de la galerie, et je l'ai attrappé devant les feux rouges. On a commencé à parlé, on a parlé 'bottes de cheval', lessiennes étaient des Décathlon qu'elle avait vu par hasard dans le Décathlon (comme beaucoup de filles je soupçonne!), elle répétait deux ou trois fois que mes Aigles étaient 'chic', puis elle se hatait vers un magasin (travaillait-elle là?)et c'était fini, mais le bavardage était très agréable.
En attendant l'autobus, une fille me disait qu'elle avait de bottes pareilles pour faire l'équitation, maintenant elle ne faisait plus, et elle ajoutait qu'aujourdhui on ne reconnait plus mes bottes comme des bottes de cheval parceque, aujourdhui, on met d'autres choses pour monter à cheval.
Bref, un jour agréable: les bottes de cheval sont accemptées comme normal.

Anonyme a dit…

Bonne chose pour toi ! Dommage que tu n'ai pas pris (ou pu prendre, si pas de smartphone) de photos d'elle.

Ecuyer noir ou marron ?

Bonne rencontre pour toi en tout cas !

(après les bdc "acceptées comme normales", tu n'as parlé qu'à 1 femme qui te l'a dit -même si elle les "accepte" uniquement car plus aucun intérêt en équitation, même en concours, tu peux porter un ensemble boots et chaps noires qui ressemblent à une paire de bottes d'équitation plutôt que de juste porter une paire de bottes d'équitation, si concours amateur plutôt que professionnel- et une autre qui ne te l'a pas dit mais qui aimait tes bottes plus "chic" que ses D4 -qui seraient donc "basiques")

Chris a dit…

Tout le monde reconnait les bottes de cheval, et s'ils ne font pas de l'équitation ils ne savent pas qu'on ne les voit plus aujourd'hui dans les clubs.

Souvent les cavaliers qui ont connu les BDC en caoutchouc ne comprennent pas qu'on puisse les porter en ville, car pour eux , selon les commentaires que j'ai pu avoir, c'était des bottes difficile à retirer, dans lesquelles on transpirait et souffrait de la chaleur, etc... Pour un homme cela les questionne davantage.

Eddy , c'est sympa que tu ais pu dialoguer avec cette fille. J'imagine qu'elle a été surprise par tes BDC ?

Il y a peu, par un jour pluvieux, je me suis rendu chez le coiffeur en BDC ( sur un jean bien sûr ), je pensais avoir un commentaire de ma coiffeuse attitrée avec laquelle on bavarde "de la pluie et du beau temps", mais rien, je serais venu en baskets ou tongs c'était pareil, décevant, malgré quelques perches lancées.


al a dit…

je comprend ton ressenti avec ta coiffeuse
quand il m'est arrivé de porter des bdc sur mon pantalon, j'ai pu observer le regard sur mes bottes
mais il y a comme une gêne , un mur invisible , un obstacle lui aussi invisible qui empêche les gens qui le souhaiteraient de se décomplexer vis à vis de leur envie de bottes
de pouvoir en acheter , en porter librement sans à priori
c'est assez incompréhensible , mais c'est comme ça

Anonyme a dit…

Dans les clubs d'équitation, il y a toujours des gens qui en portent, Chris, juste une minorité. (que ce soit car moins cher que boots-chaps, car parfois, tu fais de l'équitation en extérieur et il peut y avoir de la boue ou de la gadoue -sable trempé et grosses flaques d'eau- selon le centre équestre et les bottes y sont donc plus pratiques, ou juste car c'est plus simple tout simplement)

Chris, tu es triste que ta coiffeuse ai considéré tes bdc comme un simple "instrument contre la pluie" et ne t'ai pas trouvé "courageux" d'en porter en ville, et t'en ai donc parlé comme si c'était quelque chose de formidable que de porter des bottes quand il pleut ?

Donc d'un coté, tu veux que les bdc soient vues (porté par des hommes) comme normal -voir banal, de simples chaussures donc aucune gêne ou critique ou félicitations, comme on ne dirait pas "wow super tu portes des baskets" - mais de l'autre, tu veux qu'on les voit comme un geste spectaculaire "wow un homme portant des bottes en ville !!!!" et que l'on t'en parle ? (mais pas en parler pour dire "encore un malade/fétichiste/excentrique" ou "vous avez oublié votre cheval ?" "vous allez à l'équitation ?")

Pour finir la "gêne" comme le dit Al, c'est vous même qui l'imaginez dans votre esprit ! Vous êtes juste trop conscient de vos bdc quand vous les portez sur le pantalon, et vous vous imaginez donc que tout le monde vous observe et veut vous cracher à la gueule et se moquer -mais que bizarrement, ils ne le font pas... car ce n'est que votre imagination peut-être ? (et non qu'ils sont juste "polis" mais n'en pensent pas moins)

Anonyme a dit…

Je précise, j'ai bien lu vos commentaires et je l'ai compris comme ça mais peut-être qu'il y avait une autre signification que je n'ai pas compris.

Chris a dit…

@ AL
Oui je suis assez d'accord avec toi pour penser qu'il y a des hommes qui regardent, et souhaiteraient en porte et qui n'oseront pas. Il m'est arrivé une fois d'aller faire des course en centre de Paris par temps neigeux, un homme m'a fait cette réflexion quelque chose comme çà " ah c'est bien les bottes, moi aussi j'aurai du les mettre ", aucun sens de moquerie , je l'ai perçu plutôt sympa.

@ Anonyme
Effectivement je pense que tu n'as pas saisi ce que j'exprimais.
Je ne suis pas "triste", j'ai écrit "déçu" car je m'attendais à un commentaire. D'ailleurs ce matin, pluie forte et rebelote chez le coiffeur en BDC, réaction immédiate de la jeune coiffeuse en regardant bien mes bottes " ah ben je vois que vous êtes bien équipé pour la pluie, c'est pratique". Voilà. Mais rien de plus dans la conversation sur "la pluie et le beau temps". :=) Je ne vois pas où est la "gêne".

Pour les clubs d'équitation, oui j'imagine bien que les bottes en caoutchouc gardent un certain avantage dans les conditions boueuses. Mais lorsque je vois passer des cavaliers, je ne vois pratiquement jamais de telles bottes.

Anonyme a dit…

Oui Chris, en relisant, c'est ce que je me suis dis, peut-être. Donc j'ai préféré préciser.

Pour la "gêne" je parlais pour :

" il y a comme une gêne , un mur invisible , un obstacle lui aussi invisible qui empêche les gens qui le souhaiteraient de se décomplexer vis à vis de leur envie de bottes
de pouvoir en acheter , en porter librement sans à priori"
de Al