31 mai 2016

Mardi 31 mai 2016


Impression furtive d'être à la belle époque, quelques années en arrière. Autant de filles en bdc qu'hier. Un peu moins de pluie mais hier soir les média se sont relayés pour souligner la situation météorologique anormale. Quatre ou cinq jours et nuits de pluie ininterrompue. Dommage que je n'ai pas eu davantage de temps pour m'y consacrer. La plupart des filles en bdc que j'ai pu croiser étaient finalement à deux pas de chez moi. Il devait certainement en avoir des centaines dans Paris. En voici donc certaines dans ce post, mais pas toutes car j'étais parfois accompagné; l'une d'elle portait un jean anthracite avec de hautes bdc légèrement luisantes et toutes simples, une jolie blonde parfaite. Quant aux bdp, je ne les regardais presque plus. Cela fait plusieurs jours que je suis constamment en bdc.
Et tout cela pourrait durer.
Stealthy feeling being in the heyday as a few years back. As many girls in rrb as yesterday. The media took turned to highlight the abnormal weather patterns. Four or five days and nights of continuous rain. Too bad I did'nt have more time to devote myself. Finally, most girls in rrb that I could cross were just steps from my home. They've certainly been hundreds in Paris. So here are few of those I saw, but not all, because I was occasionally accompanied. This crazy weather is supposed to be continued.


Ci-dessous des bdc portées comme on le voyait - rarement - jusqu'au début des années '90, c'est-à-dire sur un jean légèrement bouffant. Les slims se sont popularisés à la fin des années quatre-vingt.
Below, rrb worn as could be seen - rarely - until the early 90s, in other words on a slightly baggy jeans. The skinny jeans became popular in the late eighties.


Plus bas, employée de Grand Magasin en retard à son poste et quelques filles en bdc un peu au hasard.

30 mai 2016

Lundi 30 mai 2016

Véritable déluge aujourd'hui encore, et comme hier. Selon Météo France ce mois de mai pourrait s'avérer être le plus humide de l'histoire à Paris. Malheureusement je n'ai pu y consacrer que trop peu de temps. Vu quatre ou cinq bdc et ai renoncé à photographier toutes les bdp vues.
As yesterday, raining cats and dogs all the day long. According to Meteo France this may became the most humid of the history in Paris. Unfortunately I could not devote enough time for hunting. Saw four or five girls in rrb and gave up photographing those in other wellies.


Petite histoire d'un fiasco photographique (ci-dessous).
Cela aurait pu être un bon post, cette fille devant ce stand en jupe, collant résille et bdc. Enfantin pour moi à photographier et pourtant... Un groupe de Chinois m'empêche de m'approcher, j'essaie de faire une mise au point entre deux passants, chaque fois ça foire car il me manque quelques dixièmes de secondes. Puis un gros touriste me heurte violement, je lâche mon appareil et heureusement j'avais passé la lanière autour du poignet et finit presque étalé par terre. Aucun regard, encore moins d'excuse. Une fois redressé je me rends compte que je suis entouré d'une dizaine de gitanes roumaines prêtes à me faire les poches. Je me dégage et je réalise que la fille en bdc a disparu. Tout cela en une demie minute. Je hais la foule, elle est bête, et la politesse est un vain mot de nos jours.
Au même lieu, quelques minutes plus tard, la foule m'empêche de photographier une autre fille en bdc de style Dafna cette fois. J'ai réussi malgré tout à sauver deux photos grâce à Photoshop.
Tout en bas, lors du concert de Paul McCartney à Bercy; elle a dansé tout le temps.
Photographic flop and fluctuations of a street shooter. This girl was so easy to photograph and could have be the object of a good post by herself. In less than half a minute, I was blocked by a group of tens of Chineses, pushed down by a fat tourist while making a picture, almost fell to the floor, and surrounded by a group of young romanian gypsies. Once quiet, this girl in skirt and fishnet tights had disappeared. I hate the crowds, they're stupid.
Bellow, at Paul McCartney's show.


Sommaren med Monika, Ingmar Bergman 1953


"Sommaren med Monika", "Un été avec Monika" en français (Sommar signifie "été", voir le catalogue été d'Ikea; en suédois l'article, ici "en",  est juxtaposé derrière le nom commun, le suédois est une langue facile pour qui maitrise l'anglais et l'allemand) est un superbe film d'Ingmar Bergman sorti en 1953 en Suède. Un couple d'adolescents de famille pauvre fugue pour vivre leur idylle loin de Stockholm sur l'ïle sauvage de Orno. Monika interprétée par la jeune Harriet Andersson porte des bottes noires en caoutchouc assez hautes une brève partie de ce film d'une modernité étonnante; à 42'30'' environ. Les bottes de pluie en caoutchouc furent très en vogue dans les années cinquante jusqu'au début des années soixante, puis à nouveau vers 1970. Les bdc en caoutchouc sont nées en automne 1963.
Ce film sera encensé par les deux Grands de la Nouvelle Vague imminente, Jean-Luc Godard dans les Cahiers et dans une moindre mesure François Truffaut, ne serait-ce que par une liberté de ton inédite jusqu'alors, l'audace cinématographique pour l'époque tel le "Regard Caméra", comme prise à témoin du spectateur, ou encore la nudité totale de l'actrice. Bergman crée dans un geste instinctif le canevas formel de la modernité.



"Sommaren med Monika", "Summer with Monika" in english (Sommar means "summer", check Ikea catalog !) is a stunning movie by Ingmar Bergman, released in 1953 in Sweden. A couple of poor teenagers running away in order to live their romance far from Stockholm on the wild Isle of Orno. Monika, interpreted by the young Harriet Andersson, wears rather tall black wellies in a short part of the middle. Rubber rain boots were very popular during the fifties to early sixties, and again around 1970. Rubber riding boots were born in autumn of 1963. At its release in France in 1959, this movie will be praised by the big two of the imminent New Wave, Jean-Luc Godard and Francois Truffaut, even just by its unprecedented freedom of tone.

A gauche photo promo de "Monika". A droite dans "Les 400 coups" de François Truffaut le jeune Antoine Doisnel vole une photo osée du film dans un cinéma parisien (1959), assez gonflé lorsque l'on sait que Truffaut critique donnait le film en exemple de faux érotisme.

Woody Allen: "The first Bergman I ever saw was that one because there was talk in the neighborhood that there was a nude scene. This was unheard of in any American film, that level of advancement. I was riveted in my seat by it all. I thought to myself, 'Who is this guy, Bergman?"

29 mai 2016

Avril & mai en bdp


Pour ceux qui se satisfont de bdp pas sous forme de bdc, voilà ici mon petit stock des deux derniers mois ! For those who can be satisfied with wellies, just wellies, and no rrb, I empty my here my few available pics of past two months !