11 décembre 2016

Carole | Cooking

Carole en Le Chameau Alezan préparant le dîner hier à 17:47, en Allemagne on dîne vraiment tôt ! Scènes de la vie quotidienne comme je les aime. Cette jolie jupe a été achetée au marché le midi même.  Carole in Le Chameau Alezan boots preparing dinner yesterday at 17:47, it turns out that in Germany dinner is really early ! Scenes of everyday life as I like. That pretty skirt has been purchased at the market at midday.

34 commentaires:

Luc a dit…

Les photos ne sont pas exceptionnelles et pourtant Carole reste sans doute la jeune femme la plus sensuelle de ce blog.

Steph On a dit…

J'adore Carole, effectivement la qualité n'est pas top mais bon perso j'apprécie toujours ! Merci !

titi a dit…

Super féminine Carole , j' adore.Un grand merci

jackie collignon a dit…

Le haut des bottes paraissent un peu large...

al a dit…

toujours superbe Carole avec ses alezans

Chris a dit…

Petite anecdote rigolote.
Samedi dernier je dois me rendre faire mes courses au supermarché du coin, heure pourtant de grande affluence de la fin de matinée. Mes BDC le Chameau trainant dans l'entrée, je ne me suis pas fait prier pour les enfiler sous mon jean, discret, rapide et pratique, toujours le plaisir de chausser des bottes et bien qu'il ne pleuve pas la moindre goutte. Bref... rayon yaourt , j'attrape sans prendre garde le premier pack devant pour le mettre rapidement dans le panier, mais le paquet cartonné craque libérant un yaourt nature qui de cette hauteur vient s'exploser sur mon pied. Celui-ci couvert de yaourt, je m'empresse de remettre le pack sur son étalage pour en prendre un autre correct. Je fouille dans mes poches, mais hélas pas de mouchoir en papier. Une vendeuse, qui travaillait au rayon me dit alors "ne vous inquiétez pas je vais aller vous chercher un papier. Elle revient, me tend le papier absorbant pour que j'essuie mes chaussures et me dit " ah , mais ce sont ...des bottes en plastique ? " et je la voir sourire, pour ne pas rire je pense. Le jean que je portais était étroit et assez court, on voyait bien les bottes. Sur le coup j'étais franchement gêné, comme on dit je ne savais plus ou me mettre, d'autant plus que deux autres personnes à coté regardaient il me semble, mon pied étant couvert de yaourt comment passer inaperçu... j'essuie donc, et je tente de rester zen , ou du moins de le paraitre : " ah oui oui, ce sont des bottes en caoutchouc, et d'ailleurs, pas de souci je passerai l'éponge de retour à la maison ! voyez c'est une chance inouïe !!! ( je ne sais pas pourquoi j'ai dit çà )" et elle s'est mise à rire pour de bon. Je ne sais pas ce que cela aurait donné en plus, dans cette situation comique, avec les bottes sur le jean...

Nico Kerremans a dit…

@chris, dans ce cas on irait peut-être dire qui vous étiez un controleur de la ministère de santé et que vous étiez en ronde pour contrôler la qualité des emballages et comme vous vous méfiez du qualité, vous étiez 'prévu'....rire!!!
@carole (et stephan) traumhaftig! Du magst immer fur mir kochen!!! (was war das eigentlich, das Abendessen?)

titi a dit…

Chris, moi c' est pareil. J' ai des pantalons étroits, c 'est mieux pour mettre mes bottes dessus, par contre quand je suis au boulot, enfin quand je veux être plus discret avec mes bdc je les porte sous mon pantalon. Il est même parfois difficile de mettre mes bottes sous mon pantalon quand il est moulant. Mais alors on voit très bien la tige de la botte sous le pantalon et quand je m' assieds le pantalon remonte et ne redescend plus tout seul , du coup on se rend compte que je porte des bottes.

arno a dit…

Rien à voir, un joli lien dont j'ai essayé de faire un article.
Mais la fille qui réalise le blog, une Allemande, m'a répondu qu'il faut de l'argent.
Alors je vous le livre comme ça, je pense que c'est gratuit:
http://www.lilies-diary.com/das-southside-festival-2013/
17ème photo vers le bas, bel agrandissement, une fille de dos en robe blanche transparente, bdc jambes nues, lors du Southside Festival 2013 en Allemagne. Un blog de voyage intéressant.

Luc a dit…

Le port des bottes d'équitation, même sous le pantalon m'a toujours donné la sensation d'attirer les regards, surpris, amusés ou moqueurs et le regard amusé de la vendeuse confirme bien ce doute.
Est-ce le fait qu'un adulte botté de caoutchouc paraisse infantile ou féminin ?
Quoi qu'il en soit, je ne renoncerai pas pour autant, mais le récit de Chris confirme bien mes doutes, même si je comprends difficilement la surprise et l'hilarité de l'employée.
Maintenant , je comprends bien la gêne et le moment de grande solitude que Chris a dû vivre.

titi a dit…

Chris
A propos de ta mésaventure, je pense tout simplement que la vendeuse a été surprise de te voir en bottes ," plastique", de surcroit , tu aurais eu tes bottes sur le pantalon cela n' aurait pas été pareil dans la mesure où là , les bottes auraient été visibles. Elle aurait pu te dire , " quelle chance ce sont des bottes en caoutchouc , ça se nettoie plus facilement "..


Geff a dit…

Je pense aussi Chris, que si tu les avaient eues sur le pantalon cela aurait été sans doute très différent, perso, dès que je suis d'humeur à porter les miennes, c'est systématiquement pantalon à l'intérieur, qu'il fasse beau ou pas ne change rien ! :o0

Pour l'annecdote, je rencontre très souvent voisins et voisines ainsi chaussé, maintenant ils y sont habitués et moi avec, pour le coup j'assume complètement, mais ça, c'est grâce au blog de notre cher ami Arno... ;o)

Anonyme a dit…

Luc, moi je vois l'histoire de Chris comme ça :

Chris porte des bdc dans un supermarché. Rien d'extraordinaire.

Mais pour la vendeuse, le fait qu'il ai des bdc qui sont "imperméables" au yaourt et le fait qu'il les porte sous son pantalon alors que le-dit pantalon est suffisamment serré pour que l'on voit la présence des bdc, ça l'a juste fait craqué.

Pour elle, tu aurais assumé et porter tes bdc sur le pantalon, tout comme un homme ou une femme portant des bottes de façon visible sans en avoir honte, elle y aurait moins porté attention. (ou elle aurait juste pensé "vla un excentrique" mais rien de plus, la situation serré resté drôle mais rien de plus !)

Ce n'est pas qu'elle a un esprit bassement moqueur, c'est juste qu'elle aurait pu penser d'un homme en bdc sur son pantalon "rien d'anormal" voir "ça lui va bien ! il me plait !" mais le fait de les cacher sous un pantalon qui les rend apparent et d'avoir cette situation drôle avec le yaourt, ça fait beaucoup de choses. (puis peut-être que ta situation lui a juste permis de décompresser, si son travail la fatigue beaucoup)

Rien de bien méchant ou insultant pour ma part. (enfin je n'étais pas à la place de Chris à ce moment, donc peut-être que je me serais senti insulté par le "un homme avec des bottes en plastique en ville oO ?")


De plus Luc, ta sensation d'être ridiculisé par les gens voyant ton "port de bdc sous ton pantalon" ça vient peut-être du fait que ton esprit se fait des films ou là encore, que le fait de porter des bdc en ville sans motif équestre et sans les assumer pleinement comme de simples bottes de ville pour homme (sans raison fétichiste ou quoi que ce soit), ça choque plus que de voir un homme bdc sur le pantalon.

Anonyme a dit…

*serré serait

Anonyme a dit…

Enfin pour finir (désolé roman) vous avez peut-être raison : ou bien c'est juste le fait de porter des bdc en ville mais de les cacher qui vous rend parano ou bien à juste titre, les porter caché, ça fait de vous une cible pour moqueurs. (qui se moqueraient peut-être aussi de bdc sur le pantalon de façon bien visible, après tout, les idiots ça existe !)

Pour ma part, les quelques fois où je suis sorti en tenue de ville (en ville et dans le métro) et mes bdc D4, aucun commentaire.
Quand je vais en métro en tenue équestre bdc aux pieds, rien non plus. (juste une fois, quelqu'un qui ne m'aurait pas adressé la parole m'a parlé car voyant mes bottes, il pensait que je m'intéressais aux courses hippiques et à un jockey qu'il aime bien -mais voyant que ça ne m'intéressait pas et que son arrêt était là, il est juste parti sans m'insulter ou quoi que ce soit)

Quand je suis en ville-métro en tenue de ville avec mes bottes (type motard -mais je ne suis pas motard ou même conducteur de voiture, je précise) rien non plus.

Je ne porte pas mes bdc/bdc tenue équestre/bottes motard 100% du temps non plus, je suis d'accord mais je n'ai pas de critiques ou de gens qui me crachent à la gueule en voyant mes chaussures, je n'ai pas non plus de personnes qui viennent me féliciter pour mon "style vestimentaire" non plus. (les bdc sont des d4, pas une grande marque donc rien de spécial et je ne m'habille pas en fashion victime donc bdc ou bottes motardes ou simples bottines pour aller au travail, ça ne change rien)

J'imagine donc que comme j'assume, il n'y a pas de faille à exploiter pour m'insulter, sauf la bêtise humaine bien sur !

Qu'en pensez vous ?

Geff a dit…

Pour ma part, je penserais plutôt pareil ! Rien à y ajouter d'autre Anonyme. :o)

Chris a dit…

@ Anonyme , je suis d'accord avec ta conclusion , mais en revanche je ne pense pas que les BDC sous la pantalon est une cible pour moqueur.

Concernant la vendeuse en question, qui était une femme plutôt jeune, je pense qu'elle a juste été surprise en découvrant que c'était des bottes que j'essuyais, et je pense que sa réaction traduisait cela, et qui voulait dire qu'il n'y avait heureusement pas de problème avec le yaourt renversé sur ce type de chaussure, sous entendu que pour des chaussures en daim çà aurait été plus compliqué. Ce que je me suis empressé de dire , en fait, à sa place...

Quand au terme bottes en "plastique" , je n'y vois qu'un terme courant pour désigner les bottes de pluie quelque soit leur matière alors qu'elles peuvent être en PVC ( plastique ) ou en caoutchouc, et ce terme "palstique", même pour du PVV de qualité, est je pensesouvent utilisé consciemment pour dévaloriser ce type de chaussure.

Aussi je n'ai pas perçu de moquerie dans ses paroles, et elle était plutôt juste amusée, sincèrement. J'aurais porté mes bottes sur le pantalon, il n'y aurait pas eu de surprise. Mais je les porte souvent ainsi , car çà reste des bottes aux pieds, on peut les porter partout, comme au travail, et çà vous évite de sentir parfois des regards derrière votre dos. Mais c'est vrai que le pur plaisir c'est bien de les porter dessus, je le reconnais.

Quand au regards des hommes dans la rue sur mes BDC, il est beaucoup plus rare que les femmes , mais souvent plus lourd. Chez les femmes on devine plutôt de la curiosité, ou de l'amusement. Chez les hommes, de l'agacement, je pense à des frustrés agacés par une forme de liberté, accrochés à je ne sais quels principes de tous ordres, avec ce regard inquisiteur qui semble dire "porter ce type de bottes d'équitation en ville ce n'est pas correct, et comment peut-on oser ?"...

Luc a dit…

@ Chris. J'adhère complétement aux dernières phrases de ton commentaire.Tu y décris ce dont j'avais pris conscience, mais que je peinais à dépeindre. A savoir surprise et frivolité chez les femmes, agressivité (heureusement retenue !) et refus de cette audace chez les hommes ("porter ce type de bottes d'équitation en ville ce n'est pas correct, et comment peut-on oser ?"... ).
Regards appuyés , sourires ou rires moqueurs, s'ils ne sont pas réguliers, m'ont parfois touché.
Je vis en province où tout ce qui n'est pas dans la norme, éveille l'interrogation et la suspicion. Nicolas (je vis dans le même département!)en a parfois évoqué sa ruralité !
Alors oui,Les sneakers sous la pluie ou dans la boue semblent anodins, mais BDC dans les mêmes conditions ne semblent curieusement pas adaptées !

Chris a dit…

@ Luc, il est très rare de ressentir des réactions toutefois contenues mais hostiles, mais je pense que les hommes voient la "mode", ou plutôt la manière de s'habiller, de façon plus conventionnelle que les femmes, et l'excentricité y est mal perçu, enfin du moins en France. Et peut-on parler d'excentricité avec des BDC en ville, et des bottes mixtes de plus?

Ce jour de grisaille mais sans pluie, j'ai testé mes Aigle Ecuyer pour aller faire des courses. Cela doit faire des années que je ne les avais pas portées, je doit dire que j'ai été surpris par leur confort, pourtant moins souples que les Alezans au niveau de la cheville, elles fatiguent un peu plus à la marche. Mais pour ce qui est du look, elles brillent davantage et font certainement plus d'effet. La forme est bien resserrée ajustée au col( mollet M pour mon mollet 38) , avec leur coupe "saumur", la forme du pied légèrement plus pointue, elles font vraies bottes de cheval et en jettent, et il me semble qu'elles sont plus remarquées par les gens que je croise que mes Alezans.

Aussi pour les hommes, est-ce votre cas , avez vous noté que lorsque que vous entrez dans les boutiques en BDC, les vendeurs / vendeuses vous disent plus spontanément "bonjour" et les femmes étant plus souriantes ? Probablement déjà parce qu'on vous remarque, et votre originalité. C'est indéniablement l'effet BDC.... Et les sourires sincères çà compense bien, et de loin, les quelques rares regards de travers que vous jettent certains crétins, n'est-ce pas ?

Chris a dit…

@ Luc, concernant tes remarques sur le sneakers dans la boue, je voulais te dire aussi que la mode, même conventionnelle, et le sens pratique n'ont vraiment rien à voir.
Donc pourquoi chercher des explication logiques où il ne peut pas y en avoir ? Oui c'est un fait , beaucoup de très jeunes (surtout eux , les plus influençables et réfractaires à la raison pratique ) préfèrent porter des sneakers en toile et de plus avec des chaussettes d'été très basses, sous la pluie , le froid ou la neige , çà ne choquera personne, d'abord parce qu'on porte des sneakers un point c'est tout !

@ Anonyme, je ne pense pas cacher mes BDC sous la pantalon comme si je n'"assumais" pas de les porter au dessus. Pour moi c'est une façon différente de les porter et plus "facile" car je n'ai pas le look "cavalier" comme disent beaucoup de gens. Et au travail notamment, car il faut savoir que sous mes jeans étroits tout le monde les remarque, peut-être pas à 100m, mais de près çà ne fait aucune ambigüité. Ainsi, j'ai l'avantage des bottes, avec le confort en vélo notamment, et ainsi mes collègues ne me font aucune réflexion, pas plus que mon boss.

titi a dit…

@ Chris
Pour le boulot je fais comme toi avec mes bottes et comme toi tout le monde au travail sait que je porte des bottes.( je n'ai aucun collègue masculin, que des femmes ).
Mais à la réflexion on se dit pourquoi les mettre sous le pantalon alors que tout le monde sait que l' on porte des bdc. L 'autre jour une de mes collègues fixait mes pieds bottés, elle a finie par les toucher en me disant " ah je croyais qu' elles étaient en cuir, car aujourd 'hui elles brillent beaucoup mais c' est bien du caoutchouc." Et oui j' avais passé mes bottes au spray le chameau.Point, pas d'autre commentaire, mais on voyait bien que j'étais botté car comme j'étais assis le pantalon étant remonté ( bien au dessus de la cheville ) il ne couvrait plus la cheville et tout le bas des bottes était visible.
Petite question .
est ce que vous êtes déjà allé au cinéma en bdc ( pantalon dans les bottes ) ??

Chris a dit…

@ Titi
Mes Alezans ne sont pas neuves et ont quelques rayures que je ne peux pas effacer, et quand le pantalon comme toi est bien remonté sur la cheville en position assis, on voit que ce sont des bottes, et je pense pas qu'on les prenne pour des bottes en cuir, D'ailleurs mes collègues ( femmes pour la plupart ) savent que je les porte les jours de pluie car je leur ai déjà expliqué que je porte des bottes étanches ( donc pour elles = "de pluie") car j'ai horreur d'avoir les pieds trempés en vélo (ou à pied) , et qu'ainsi je sauve mes chaussures et ma santé... ce qui fait que parfois les mois pluvieux je les porte très souvent, et d'ailleurs elles approuvent. Ce qui ne me permet pas pour autant de les porter façon "cavalier" c'est à dire jean rentré dedans... j'ai déjà osé une fois par forte averse et j'ai eu cette réflexion "ah ! tu as mis tes bottes de cavalier". Si les bottes sous le pantalon tout le monde s'en fiche, au dessus çà se remarque coté professionnel, c'est un peu comme si tu viens bosser en bermuda et tongs en été...

Oui, il m'arrive aussi d'aller au cinéma en bdc, pas de souci, c'est juste le ciné et pas l'Opéra... bien sûr certains ne manquent pas de détailler mes bottes dans la fille d'attente ce qui me laisse de marbre, ou à la sortie quand il y a des escaliers à remonter.
Le seul problème c'est qu'il fait souvent très chaud dans les cinés, et au bout de 2h çà commence à chauffer dans les bottes.

titi a dit…

@ CHRIS
C est justement toute l' injustice.
Mes collègues ainsi que mon boss d'ailleurs viennent au boulot en bottes sur le pantalon et moi en tant qu' homme on peut l' accepter mais à condition que ce ne soit pas trop voyant.

Chris a dit…

@ TITI, je suis bien d'accord sur le coté "injuste" car une femme avec les mêmes bottes pantalon dedans ne serait pas regardée de la même manière. Il y a encore beaucoup à faire pour la parité homme-femme n'est-ce pas ?? .... ;=) ( ok c'est assez provoc, mais on est entre hommes ici )

Lorsque dans les transports ou dans la rue je vois toutes ces femmes chaussées de bottes en hiver, je ressens cette injustice... et je les approuvent car les bottes il n'y a pas plus confortable pour affronter le froid et le mauvais temps, et de plus c'est tellement agréable de porter des bottes. Bien sûr les femmes nous répondront "mais on ne vous interdit pas de porter vos bottes messieurs....". Ah oui, mais les conventions...

Aussi Titi, si je comprends bien tu ne vas pas au ciné en BDC ?

Marc a dit…

@ Titi et Chris : je ressens exactement la même "injustice".
Même si en ce moment, le seule "botte" que je porte est mon orthèse, car j'ai eu le malheur de me déchirer le tendon d'Achille... :(

Chris a dit…

@ MARC, ce type de botte n'est pas ce qu'on aime porter. Bon rétablissement. J'espère d'ailleurs que tu ne t'es pas abimé le talon d'achille en retirant tes BDC ... ?

Aussi quand on parle d'injustice, je remarque que dans les années 70 les hommes pouvaient porter de hautes bottes style cavalier, c'était courant (quelques camarades de classe en portaient), allez comprendre pourquoi cette mode a disparue, n'est-ce pas d'abord la faute aux hommes eux-mêmes ?

Luc a dit…

Décidément Chris est bien le docteur "ès" bottes sur ce blog. Il me permet de lire ce que je pense sans savoir (ou me permettre) l'écrire. Oui , les bottes sont confortables et spécialement l'hiver. Oui, les hommes en portaient facilement il y a quelques décennies . Oui, les femmes n'ont pas un regard offensif par rapport aux hommes bottés, et oui, dans un pays à la jeunesse "tolérante", l'homme semble pourtant toujours condamné ( ou , se condamner ) à un cliché.

Chris a dit…

@ LUC merci pour ce qualificatif, mais tu sais , j'essaye d'exprimer mes opinions et d'avancer quelques idées pour nourrir le "débat", c'est tout.
Oui, le regard des femmes n'est pas hostile, c'est l'expérience que nous en avons généralement, mais encore faudrait-il connaître exactement l'opinion globale, il y a aussi des femmes très conventionnelles. L'évolution de la mode à travers l'histoire a permis aux femmes de s'"émanciper", ou a suivi le mouvement général de la société, pour les hommes nous n'avons pas connu le même phénomène. Jean Paul Gaultier racontait qu'à ses début chez Pierre Cardin dans les années 70, il avait des réflexions des jeunes femmes de l'accueil sur ses bottes de cheval, donc cela en dit long sur le chemin à parcourir. Ceci étant , l'homme s'est progressivement libéré de son costume gris, et il est admis aujourd'hui qu'on peut être "casual-chic" en jean et baskets. Dans le mode du travail on porte de moins en moins la veste cravate et le jean est de mieux en mieux accepté. Une évolution n'est-ce pas ? Alors bientôt les hautes bottes ? Pas sûr, des créateurs ont tenté d'introduire la bottes dans la paysage masculin, et même la botte de pluie comme les femmes, et échec retentissant.

Les hommes aiment-ils porter des bottes ? Pas sûr... et çà s'est terminé par la mode éphémère d'un genre de botte courte ou bottine, le jean rentré vaguement dedans pour les plus audacieux qui partent en WE. Quand à la botte de pluie en ville, échec presque total. Pourtant des créateurs comme Marc Jacob s'y sont mis... Et pour la BDC, gros succès chez les femmes qui aurait pu inspirer le vestiaire masculin, à ce titre par exemple je me souviens du défilé Thierry Muggler hommes en BDC Alezan. Et dans la rue, je suis sûr qu'on pouvait les compter sur les doigts de la mains dans Paris ( voyez déjà de qui on parle... ).

Marc a dit…

@ Chris : ça, c'est sûr ! Merci, j'espère être "bientôt" remis, mais ça prend du temps, plusieurs semaines et même plusieurs mois pour être complètement guéri. Non, c'est en arbitrant que je me suis fait ça, rien à voir avec les BDC. Et donc, je ne pourrai pas essayer les miennes, d'ailleurs, les Aigle que j'ai commandées, je ne pourrai même pas les voir car je ne vais pas aller chez mon amie pour Nouvel An en raison de ma blessure, malheureusement.

C'est vrai que c'est intrigant, le fait que le port de bottes cavalières ait soudain disparu chez les hommes. Et c'est vrai que des hommes en portaient encore il y a quelques décennies, je crois même me souvenir d'une illustration dans un livre scolaire d'allemand, je revois dans ma tête des bottes posées dans un placard ou quelque chose comme ça et je suis certain que celles-ci appartenaient à un homme, le père de la famille, sauf erreur, ça avait dû me marquer déjà. C'étaient des bottes cavalières brunes bicolores (avec le haut d'un brun plus clair, sauf erreur, comme chez certains cavaliers).

Chris a dit…

@ MARC, oui les BDC étaient à la mode, enfin peut-être un peu marginale... notamment, un de mes héros de jeunesse, Jimmy Page , guitariste de Led Zeppelin ( groupe de rock culte n'est-ce pas ?) s'affichait en bottes cavalières noires, sur une photo publiée récemment dans Rock-and-Folk, on était mi-70s. Si j'avais vu cette photo à 15 ans j'aurais été fasciné...

titi a dit…

Oui à la fin des années 70 les hommes pouvaient porter des bottes cavalières, je m' en souviens. Je débutais ma carrière et j 'avais un collègue qui portait des bottes sur le pantalon. A l' époque les pantalons étaient beaucoup plus large et les plis ne manquaient pas au dessus de la botte, mais nous étions dans les années 70 et voilà, tout à fait une autre époque.Bon rétablissement à toi Marc.Si, Chris je vais en bdc au cinéma et je ne regarde pas trop autour de moi mais je pense que des fois je dois faire sensation, mais peut être que je me fais un film. En tout cas j 'aime bien. là tu es au milieu de la foule et tout le monde te voit et tu es bien obligé d ' assumer.

Chris a dit…

@ TITI, bien sûr , pas possible se cacher quand on va au ciné en BDC et qu'on fait la queue avec la foule. Mais si on est mal à l'aise, on ne sort pas en bottes...

Par rapport à Jimy Page, sur mon post précédent, j'ai fait quelques recherches rapides sur le web ... et je m'apperçois qu'on a souvent dénoncé son coté "nazi", car il est vrai qu'il portait sur scène, en plus des bottes, la casquette avec l'aigle. Une tenue de scène comme un déguisement en effet d'un goût vraiment douteux... de la provoc ? La casquette était de trop. Ceci dit en passant, dommage quand même que les hautes bottes en cuir pour homme soient trop souvent associé au nazisme ou certains régimes de dictature militaire.

Luc a dit…

Et bien , après les BDC féminines, enfantines, ou je ne sais quoi, les voici maintenant nazillonnes. Pauvres bottes ! comme elles peuvent avoir du mal à exister. Pas surprenant que Aigle et Le Chameau les expulsent de leurs catalogues. Elles ne sont même plus politiquement correctes, . . .surtout aux pieds des hommes où elles se parent de toutes les tares. Heureusement, aux pieds des femmes, elles restent séduisantes et sexy.
Quelle chance vous avez Mesdames !
Quand à "Jimmy Page" nazi ! nous avons vu pire. Un guitar hero comme lui, laissez moi rire. J'ose espérer qu'il ne lit pas BDC69.

Chris a dit…

@ LUC, on lit toutes sortes de commentaires stupides sur internet. Jimy Page n'a, de l'avis des spécialistes, jamais tenu de propos pro-nazi, évidemment la casquette est juste une mauvaise idée de tenue de scène et a fait jaser, et par conséquent les bottes aussi, et on retrouve sur le net des photos montage où l'on compare ces modèles de bottes à celles d'Hitler !
Mais rien à voir avec les catalogues Aigle ou Le Chameau, mais je comprends l'humour.... De toute façon les bottes ne sont pas politiquement correctes de tous points de vue, on le savait déjà... ;=)
Ceci étant, les femmes nazies, du KGB ou de la stazi ( le fascisme n'est pas le propre réservé aux hommes ) ne devaient-elles pas aussi porter des bottes ? ... Le raccourci "bottes cavalières aux pied d'un homme" = symbôle d'autorité = tendance nazillon est juste totalement stupide, mais les clichés ont la peau dure...
Par contre je me dis que lorsque les BDC sont en caoutchouc ou PVC , et non donc en cuir, on échappe peut-être à ce rapprochement idiot ?