12 juin 2016

Vers le We Love Green Festival | Paris 4 juin 2016 #6

Vers le We Love Green Festival | Paris 4 juin 2016 #0 #1 #2 #3 #4 #5

24 commentaires:

Anonyme a dit…

eh bien
quelles sont belles ces dames en bdc
qu'importe de savoir qu'elles sont neuves
profitons et demain sera un autre jour
merci arnon

Chris a dit…

Arno, je pense que tu as suivi ces filles et tu t'es pointé à l'entrée du staff bénévole de l'autre coté. Le gars en BDC crottées est un staff aussi.
C'est sympa aussi de voir toutes ces filles en BDC qui étaient derrière les stands, ou à l'accueil.
L'année prochaine je me porte bénévole tiens... ;=)

Eddy a dit…

Magnifique! Et ravissantes, toutes ces filles en leurs hautes bottes luisantes! Je ne puis m'imaginer que ces filles si joliment bottées ne porteront plus leurs bottes de cheval après ce festival... Elles en ont le goût maintenant... elles ont expérimenté le plaisir de porter ces bottes... On les reverra sans doute!

Madame Irma a dit…

Non , non , non , Eddy !
Je vois dans ma boule de cristal qu'elles ne porteront plus leur bottes en dehors du prochain pluvieux et boueux festival.....

Inondée 45 a dit…

Quelles belles séries de photos de femmes en BDC (et autres bottes en caoutchouc). Moi j'ai mis mes BDC pour aller travailler pendant les inondations. Elles sont hautes mais un matin je n'ai pas pu éviter que l'eau passe par dessus. Même chose au retour le soir et cela a duré quatre jours avant que la décrue ne s'amorce et que l'eau baisse. Il m'aurait fallu des cuissardes en caoutchouc comme celles de la fille que vous avait prise en photos.

al a dit…

en effet , les crues étaient telles qu'il n'y avait que les cuissardes en caoutchouc pour marcher dans ces rues inondées
il y avait il beaucoup de personnes en bottes ou cuissardes ?
à la télé on en voyait pas tant que ça
espérons que chacun pourra retrouver un peu de sérénité après ces jours de tourments

Anonyme a dit…

un peu d'accord avec madame Irma...
quand elles vont rentrer après le concert
comme elles n'ont pas acheté de "tire bottes"
elles vont passer un certain temps et même un temps certain pour les retirer....
et voila au placard

Inondée 45 a dit…

@ al - J'ai vu beaucoup de personnes en bottes dont quelques unes avec des cuissardes dans les endroits inondés où on pouvait encore se déplacer à pieds sans prendre trop de risque. Au maximum de la crue j'ai eu de l'eau jusqu'à mi-cuisses et je n'étais pas très rassurée.
La télé cherche plutôt à montrer des images spectaculaires.

al a dit…

à innondée
j'espère que tu n'as pas eu de dégâts
le problème quand on marche dans des rues inondées , ce sont les plaques d'égouts qui ne sont plus à leur place et le risque d'être aspiré dans les égouts ; perspective peu réjouissante

Chris a dit…

@ Al, tu as bien raison, finir aspiré dans un égout quel triste sort... mais il faut compter aussi avec la pollution de l'eau ( les hydrocarbures brûlent la peau), les rats, etc... enfin il vaut mieux s'assurer de ne pas inonder ses bottes , ou pourquoi porter des bottes ?

Anonyme a dit…

Nous pouvons constaté qu'avec Innondée 45 nous avons affaire à UN impruDENT.

Inondée 45 a dit…

@ al - Je n'ai pas eu de dégâts car ma maison est un peu surélevée et l'eau n'est pas rentrée dedans. Mais tout autours c'était inondé. Quand on marche dans des rues inondées il faut faire attention où l'on met les pieds car les obstacles immergés sont nombreux(bordures de trottoir, bornes anti-stationnement, bacs à fleurs ...).

@ Chris - Je suis d'accord avec vous qu'il vaut mieux s'assurer de ne pas inonder ses bottes en caoutchouc mais ce n'est pas toujours possible. Je n'ai pas inondé mes BDC par plaisir mais parce que je n'ai pas pu faire autrement. Si j'avais pu rester chez moi je l'aurais fait.
J'ai préféré porter mes BDC pour marcher dans l'eau pour me protéger des obstacles que d'être pieds nus ou en baskets.
J'ai soigneusement lavé l'intérieur et l'extérieur de mes BDC avant de les faire sécher. Elles sont comme neuves, enfin presque.

@ Anonyme - Je ne pense pas avoir été imprudente car je connaissais les endroits où je suis passée. Ma voisine l'a été plus que moi car elle a été dans l'eau jusque sous les bras avec son pantalon en caoutchouc (waders)dans le sous-sol de sa maison. Si elle était tombée elle aurait pu se noyer.

Amelie a dit…

Je suis déçue de ne pas me voir sur les photos de Monsieur Arno :(

J'étais au festival à Vincennes , pas pour la programmation même si elle était sympa mais j'étais invitée par une amie qui est en couple avec un batteur dont j'ai oublié le nom du groupe , pour une fois que j'étais invitée en V.I.P , il fallait que ce soit là bas ! Au final il y avait tellement de catégorie V.I.P que quasiment tout le monde était " Importante Personality " :)

Je me suis donc retrouvée dans l'immensité du carré , journée très sympa même si je n'ai jamais connu une organisation aussi maladroite , j'ai sentit le côté minimaliste , du coup ça ne restera pas dans ma mémoire .

Pour parler du côté mode , c'était assez drôle de voir tout ces gens en bottes qui effectivement pour la plupart avaient du faire un passage au Décathlon faire un achat éclair .

J'ai tiré une conclusion tout de même pour parler un peu du sujet du blog , les mecs ne savent définitivement pas , en grande majorité , s'habiller même pour un festival , j'ai aperçu peut être 3 ou 4 beaux garçons qui ne ressemblait pas à un pêcheur de la baie de Somme rire

Chris a dit…

@ Amélie, c'est vrai que les homme n'ont pas vraiment travaillé leur style en bottes , peut-être surpris de dernière minute. Mais tu as du remarquer bon nombre d'hommes avaient choisi les BDC, ce n'est pas un hasard , ou parce qu'il n'y avait plus que çà chez Décathlon. Ceci étant la grande majorité des femmes n'avaient pas non plus travaillé leur style en bottes... y compris celles en BDC, et par ailleurs on voyait aussi de tout. Et on est loin des élégantes anglaises.
Mais c'était très sympa, la programmation musicale très sélective et intéressante ( 2 grandes scènes d'esprit très différent, et une bonne sélection de jeunes pousses sur la scène du badaboum ), un peu léger au niveau organisation mais çà reste à perfectionner. On a du mal à comprendre aussi la désorganisation et probablement l'absence d'anticipation et de préparation par rapport au terrain, la boue généralisée au vu des conditions pluvieuses des semaines précédentes. Et pourquoi ces annonces en air de catastrophe ( et bottes en rupture de stock le samedi à Paris et banlieue) , on sait bien que dans un festival il faut venir en bottes si on ne veut pas patauger dès qu'il pleut. Avis à la population...

Amélie, donc tes ami(e)s étaent bien en bottes ?

Amelie a dit…

Chris coucou :)

Tu sais les festivaliers Parisiens sont pas très habitués à se rendre sur ce genre de scène rires , je pense qu'ils ne se préparent pas à ça , j'ai connu la grande époque des festivals plus jeunes , je sais comment m'y rendre , je m'y suis rendue avec 3 amies , si je n'avais pas prit la peine de les " habiller " , elles y seraient allées en converses rires

Oui oui là our l'occasion nous étions toutes en bottes , pas forcément toutes avec des décathlon hein :) J'ai , ce que l'on peut considérer comme ma meilleure amie , qui a du aller chercher ses petites bottes Aigle " Beach " chez sa chère maman vu l'âge et l'usure , elle m'a boudé quand je lui ai fait la reflexion :)

Madame Irma a dit…

A l'attention de Innondée 45 :
Moi ce sont mes consultations qui sont tombées à l'eau avec toutes ces intempéries , ma boule de cristal ayant été immergée.....

Chris a dit…

@ Amélie, tu as donc vu que les garçons aussi s'y étaient mis ( en bottes),et même on a vu beaucoup de BDC (cela na pas du t'échapper je pense... ;=)) Peut-être as tu aperçu aussi Monsieur Arno, très occupé dans son rôle de reporter pour BDC 69 , et il y avait de quoi.

Tu as raison sur le fait que les festivaliers parisiens que je connais s'imaginent que l'on vient à un festival en petites chaussures de ville , ou baskets genre Stan Smith ( très à la mode chez les jeunes) , comme pour une salle de concert, ou sortent les parapluies ( la honte dans un festival ! ) et s'imaginent que la boue ce n'existe qu'aux Vieilles Charrues...
Il est vrai que beaucoup n'ont pas cet équipement, les bottes de pluie. Certaines filles pensent parfois que c'est un défilé de mode, on y voit même des beaux talons.
Un copain était hésitant le matin même et a renoncé à cause du temps et aussi le fait qu'il ne possédait ni poncho de pluie ni bottes ...
Un autre copain croisé le dimanche en voyant mes hunter m'a dit " ah mais tu as sorti la totale du pêcheur..." avant de se raviser dès l'entrée.

Amélie, donc tes copines n'étaient pas convaincues à-priori par les bottes ? Qu'Est-ce que c'est les bottes "beach"? des petites bottes de bateau , celles pour les ballades sur la plage de La Baule ? Et peut-être ses vielles petites bottes fuyaient-elles, donc bien vexée devant tes grandes bottes ... ?
Ceci dit chez les filles la mode était plutôt aux petites bottes aigles bleu et au ciré jaune de la marque "petit bateau" ou similaire.

arno a dit…

@Amélie
Attends, il reste encore quelques dizaines de photos! Comment étais-tu habillée?
D'accord avec toi organisation bordélique, la météo a trop bon dos. Par exemple aucun affichage à la sortie du métro pour les premiers arrivants samedi!

Amelie a dit…

Arno oui c'était même presque dramatique , on en parlait avec les copines , si il y avait du avoir un incident , ça aurait été panique à bord , j'étais choquée d'une telle organisation , on a e l'impression que ce festival a été préparé la veille ...

J'étais de mémoire en veste polaire , un jean et les bottes forcément vu l'état du terrain ...

Chris oui oui c'était les petites bottes rigolotes bleues et blanches de la Baule comme tu dis rire . Non ça ne fuyait pas , mais je me suis un peu moquer d'elle et sur son retour en enfance visuel , elle a juste un peu boudé :)

Pour le côté convaincue , comment dire , non elles n'en portent pas et n'en porteront pas plus après ce festival , les rues de Paris , même si l'on a eu chaud dernièrement , ne sont pas envahie par les eaux , elles possèdent des bottes caoutchouc mais sont effectivement remisées à la cave le reste de l'année ...

Oui les hommes en bottes étaient rigolos , fagotés comme des sacs à patate mais drôles , ils portent des bottes pour ce type de festival aux conditions quasi extrêmes comme ils en portent pour le jardin

Sans vouloir briser certains rêves , 99.9 % des filles qui ne portaient pas ce type de bottes avant ce festival n'en porteront pas plus souvent après ... Désolée les garçons :(

Chris a dit…

Bonsoir Amélie
Alors on s'est donc croisé au festival ... ;=) j'y étais les deux jours. J'imagine que je t'ai remarqué avec tes bdc D4.

Oui comme dit Arno, la pluie a bon dos, les organisateurs nous racontent que, vu l'état du terrain, ils ont sérieusement pensé à annuler le festival la veille au soir. L'annulation d'un tel évènement, à cause de l'état boueux du terrain me parait difficile à comprendre, car l'humidité du terrain n'était pas une surprise de la veille. Désagrément qui n'en est pas vraiment un puisqu'il suffit aux festivaliers de venir bien bottés ( ou bien chaussés) comme il se doit pour un festival "humide", n'est-ce pas.... ?

Comment font les organisateurs des festivals en Angleterre dans ces conditions, qu'ils connaissent souvent ? Ils n'en font pas tant de cas, de la boue, de la pluie, et je dis çà après avoir vécu l'expérience de la vraie gadoue au festival de Glastonbury en 2011 ( énorme festival, quelle expérience ! )

@ Amélie, tu as du constaté que le sujet des bottes était sur toutes les lèvres, et que beaucoup s'amusaient de porter des bottes, et des look en bottes. J'ai vu des filles s'appliquer à sauter et danser dans les flaques de boue devant le scènes, danser comme des enfants, peut-être en as tu fait autant... ?

Et comment vois tu un homme bien fagoté en bottes dans un festival ??

Sinon je suis bien d'accord avec cette conclusion, même si certaines filles se sont amusées à porter des bottes ce jour là dans ces conditions, et notamment soigner leur look en BDC, je reste persuadé que l'immense majorité de ces bottes, souvent achetée pour l'occasion, resteront dans les placards en attendant le prochain évènement de ce type.


Anonyme a dit…

Je pensais que la majorité des festivaliers qui ont acheté des bottes pour l'occas -sous les 20€-, ils laissaient leurs bottes sur place. (car pas la place dans le sac pour des bottes boueuses et aucune utilité en ville -et tout les festivals n'ont pas de boue donc pas un bon argument pour les garder pour les prochains)

(et qu'à Glastonbury justement, ces tas de bottes étaient lavées puis envoyées à des pays du tier-monde pour les périodes d'inondations par ex)

Non ?

Chris a dit…

@ Anonyme, c'est un fait, çà se passe comme çà à Glastonbury parce que beaucoup de festivaliers abandonnent tentes, chaises et toute sorte de chose qu'ils ne prennent pas la peine de ré-embarquer après leur passage s'ils trouvent que çà ne vaut pas la peine, une société du consommable et du déchet, en résumé...
Donc les bottes laissées sur place (une très faible minorité ) sont récupérées par des ONG plutôt que de finir dans un incinérateur ou dans les brocantes. Mais à We Love Green, je pense que les organisateurs ( et le public ) n'étaient pas dans cet esprit, la botte de pluie, même à 15 euros, n'étant pas du consommable comme peut l'être le gobelet en plastique...et heureusement, n'est-ce pas ?
Et les festivaliers sont venus et repartis chaussés en bottes. Donc pas d'abandons sur place. Et s'ils ont acheté ces bottes la veille pour l'occasion, ils doivent se dire qu'elles serviront bien une autre fois. On espère donc voir toutes ces filles qui ont fait l'acquisition de BDC les ressortir l'année prochaine, ou ailleurs sur un autre festival.

Amelie a dit…

Chris , non non je n'ai pas prêté spécialement attention aux conversations du voisinage concernant les bottes :)

Un homme fagoté correctement ? Je dirais l'inverse de l'esprit chasseur/pêcheur :)

Oui je t'ai peut être croisé Chris , je t'avoue qu'à un moment donné , je me suis dit , Amelie t'as quand même de grandes chances de croiser un garçon très attaché à son appareil photo , mais j'ai rapidement été distraite par mes amies et la réflexion m'est passée :)

Pour ce qui est de l'organisation du festival , moi ce qui m'a le plus perturbé ou dérangé c'est juste l'ensemble , j'ai eu l'impression d'arriver à un festival préparé heures avant le début , je ne sais pas mais je n'ai pas été la seule à me faire cette réflexion , j'ai entendu beaucoup de monde s'étonner de ça ... C'était un moment sympa au niveau prog et ambiance sans + non plus , mais le reste ... J'ai eu l'impression de m'être rendue à une rave party mal organisée :(

Chris a dit…

@ Amélie

Je ne tenais pas d'appareil photo ce jour là , et j'était aux 3/4 du temps accompagné. Je ferai mieux une prochaine fois ;=)... pour le blog.

C'est la première fois que vais à ce festival et j'aime bien son esprit, ça change des festivals "commerciaux" qui recherchent les têtes d'affiche qui font recette et n'ont pas d'intention particulière avec une réelle cohérence de programmation.

Ce festival s'installait pour la première fois au bois de Vincennes pour voir plus grand ( 2 x plus de public ). Il me semble être encore en période de rodage sur son site. J'ai trouvé beaucoup d'idées originales, comme ces installations "workshop" notamment, mais peut-être un peu perdues dans l'espace. J'ai trouvé les staff bénévoles toujours sympas et souriants, mais c'est vrai pas très bien organisés et souvent peu informés. Les stands de nourriture proposaient de bons produits originaux et de qualité, et çà change des burger-frites qu'ont trouve habituellement sur les festivals, mais les prix étaient un peu élevés.

Quant j'étais dans la queue pour l'entrée le samedi ( 1h30 en attendant que çà ouvre) , autour de moi j'entendais quelques copines qui se montraient leurs bottes. Je pense que beaucoup d'hommes n'avaient pas spécialement réfléchi à leur style en botte, contrairement à la plupart des filles. C'est vrai que les bottes de voile Aigle bleu leur donnaient souvent une allure "pêche aux moules". Pareil pour les bottes kaki, pour peu que le pantalon soit un peu trop bouffant au dessus. Les bottes courtes sont assez stylées pour un homme, plus facile à porter peut-être. Pour la part, préférant toujours les bottes hautes, je ne pense pas que mes hunter me donnaient un allure de pêcheur du dimanche.