06 avril 2016

YSL Printemps - Eté 2016

Un style festival rock assumé par la société Yves Saint-Laurent sous la direction de Hedi Slimane qui vient de quitter il y a quelques jours la célèbre maison. Robes en dentelles, jeans, diadèmes et bottes en caoutchouc qui ne sont pas sans rappeler les fameuses Hunter de Kate Moss portées en 2005. Voici la collection YSL printemps-été 2016. A rock festival style assumed by Yves Saint Laurent in Paris, under leadership of Hedi Slimane who just left there a few days ago. Lace dresses, jeans, diadems, and rubber boots which reminds Kate Moss' famous Hunter in 2005. Here is the YSL spring-summer 2016 collection.
YSL "festival rubber boots": 395 € in Europe, $ 495 in the States.

6 commentaires:

Chris a dit…

Quelle belle surprise de la mode institutionnalisée !
Bien sûr depuis quelques années les festivals de rock inspirent la blogo-sphère de la mode. Mais Kate Moos, pour parler d'elle, n'a rien crée sur ce sujet, elle a pris la mode "festival" anglaise en route, mélange de nécessité pratique et de goût du déguisement à l' anglaise.

noname a dit…

Je trouve que la ressemblance est frappante avec les bottes caoutchouc "noname"

al a dit…

sublissime
c'est le genre de défilé de mode qui me plait le plus
Arno tu dois être au ange !!!
c'est le retour de la mode bottes de caoutchouc

Geff a dit…

A ce prix là c'est un objet "collector", juste bon a mettre dans une vitrine et encore ! !o0

Ok c'est du YSL, mais ce n'est QUE du caoutchouc ah non pardon... il y a une lanière en cuir (c'est elle qui coûte 300 €, et 95 € c'est le reste) ! Ok encore, leur forme est sympa, mais bon... hahaha... :o)

al a dit…

espérons qu' Hedi Slimane pourra exercer son talent chez d'autres couturiers de la mode.
bien sur que le prix de ces bottes est exorbitant , comme d'ailleurs tout le reste des vêtements ou accessoires que portent ces top modèle.
d'ailleurs chez tous les grands couturiers les prix sont complétement délirants pour quoi que ce soit.
de toutes façon on peut se rabattre sur des hunters , des aigle brillantines ou autres beaucoup plus abordables.
le principal c'est qu'Hedi est présenté ces top modèle avec des bdp , ce qui est de bon augure pour la mode des bottes.
dans son défilé , il y a une suite logique puisque c'est la mode printemps -été ; il présente en premier une mode printemps et avec des risques de "giboulées" en cette saison , donc avec des mannequins en bottes de caoutchouc.
je ne sais pas quelles ont été les critiques des spécialistes à ce sujet ; favorable ou pas ?
c'est ce qui manquait pour relancer la mode des bottes ; un défilé de mode ou des peoples en bdp

Marc a dit…

C'est une bonne chose que ces bottes soient présentes dans un grand défilé comme celui-ci.
Il faudrait que ce soit le cas aussi du côté masculin, même si je ne suis sûr du tout que ça contribuerait réellement à démocratiser le port de bottes chez les hommes...