01 décembre 2015

Fête de l'Huma dimanche 13 septembre 2015 #6


En filmant la fille au Kway vert, j'en ai capté une autre en bdc à gauche de l'écran. While filming the girl with green windbreaker jacket I got an other one in rubber riding boots on the left of frame.

Fête de l'Huma dimanche 13 septembre 2015  #1 #2 #3 #4 #5

17 commentaires:

Chris a dit…

Quel reportage ! Sur place je n'ai pas eu l'impression qu'il y avait autant de filles en bdc... mais tu as l'œil Arno !

Nicolas a dit…

Rien a voir avec la fête de l'humanité , qui comme piedaescrita est un festival de filles en BDC ; J’aimerai pose rune question à la communauté .

J'étais autrefois , bien avant qu'internet n'envahisse nos vies un passionné du défilé du 14 juillet ou l'on voyait en tète les polytechniciennes joliment bottées et vêtues de leur belles jupes . Lorsque j'étais au service militaire , sur Paris , j'avais eu l'occasion d'en côtoyer et autant dire que je fondais pour leurs bottes , qui a cette époque avaient le talon plat et non plus le haut talon , comme au début . La vraie cavalière réalisée à la main , par le maître bottier du camp de Satory , a coté de Versailles .

Depuis les années 2000 , les modèles de bottes ont changés et c'est Paraboot qui les fabriquent de façon industrielles avec la zip et l’élastique au col . Elles ont une allure de bottes chewing-gum avec leur semelle compensée en caoutchouc .

Seriez vous d'avis , en tenant compte que les armées ont subies des tas de restrictions budgétaires pour que les personnels féminins portent des BDC en ceremonie avec jupe . Cela leur donnerait une allure simple et militaire .

al a dit…

tout à fait du même avis que toi Nicolas
des belles bdc classiques avec un uniforme , c'est super classe, surtout portées par des jeunes femmes en jupe.
ça rejoint mon dernier message de cette vieille pub avec cette femme en uniforme russe et des hautes bottes de cavalerie

Anonyme a dit…


Merci Arno pour ces super photos !j'adore la fille au KWAY mais aussi les autres dans leur genre.On est quand même plus à l'aise en bottes dans la boue qu'en baskets en plus pour enlever la teinte de la terre sur des pompes claires, bonjour !.Je n'ai jamais compris pourquoi les gars s'obstinent à se mouiller les pieds et se salir leur jean bêtement!

MICHEL

Chris a dit…

Je ne verrais aucun inconvénient pour que les filles de Polytechnique portent des BDC avec leur uniforme, çà ne dépareillerait pas, bien au contraire, tout en réalisant quelques économies substantielles pour la communauté. Maintenant, quelles bdc ??

al a dit…

à Chris
des alezans tout simplement
et si elles sont en cuir des Weston ( mais là , c'est beaucoup plus chère )

Chris a dit…

Oui, avec des Alezans elles auraient de l'allure, pour remplacer des bottes en cuir (mais Le Chameau made in Maroc ?? Plus de fabrication française ? ... )
Mais je me demande combien de fois les filles de Polytechnique portent leur uniforme...
Et les garçons ils sont chaussés comment?
Ceci étant le budget équipement vestimentaire ( s'il est inscrit dans la tradition, ne doit pas peser lourd sur le budget global de fonctionnement de l'école, qui est un fleuron de nos grandes écoles.

Nicolas a dit…

Dans le mileiu des années 80 , j'ai connu une fille , cavalière , comme moi , nous montions dans le meme centre equestre , qui est entrée à Polytechnique .

Un soir , alors que nous étions au club house du centre equestre , elle nous a fait la surprise de venir en uniforme de l'école , sabre en moins , pour des raisons de sécurité . Pour accéder au centre equestre , elle avait changée ses bottes en cuir , sur mesure , contre ses écuyers quasi neuves , ce qui lui donnait une allure parfaite . Elle est passée nous voir , car dans cette école , il est de bon ton de visiter sa famille en grand uniforme et de faire des photos . Souvent la famille participait aux achats , bottes , tricorne , sabre ...

Le centre equestre fermait lorsqu'elle est partie et j'ai pu la raccompagner à sa voiture en apercevant ses bottes en cuir , posées sur la place passager . Il faisait nuit , en plein hiver et dur de lui demander de les sortir . Elle est rentrée direct chez ses parents avec ses écuyers .

En discutant , elle nous expliquait que cet uniforme devait être porté durant les cours à l'école et les représentations , car , lors de la première année , elle était considéré comme appelé du contingent . Celles qui n'avaient pas encore leurs bottes réglementaires portaient des escarpins ou des bottes écuyer Aigle fournies par l’école .

Pour l'histoire , j'ai eu la chance de faire mon service militaire non loin de Palaiseau et sur la base ou je me trouvais des polytechnicien(e)s étaient en service commandés . Ils travaillaient en uniforme armée de l'air , mais pour les ceremonies devaient revêtir l'uniforme d'école .

C'était un régal de voir les filles , en tète , à l’époque elles étaient peu nombreuses , chaussées de leurs bottes . Il n'était malheureusement pas possible de les aborder , car leur fonction les montait au rang des officiers , donc mess et autres activités à part de la troupe .

Alors pour les bottes des polytechniciennes , j'opterai pour les écuyer Aigle , cela pourrait sans doute décider Aigle a relancer ses chaines , en France , on y croit .

Chris a dit…

@ Nicolas. J'ai quelques connaissances qui ont fait l'X ( que des garçons, pas de filles , les filles représentent environ 20% seulement des étudiants encore aujourd'hui...) d'après ce qu'ils m'ont raconté, l'uniforme ( tricorne, épée etc.. ) est très peu porté, juste pour les cérémonies comme le bal de l'X tous les ans à l'Opéra Garnier, le défilé du 14 juillet, etc... Au bal de l'X les filles sont en robe de soirée rouge, les garçons en grand uniforme. J'ai regardé quelques images sur le net , les bottes des filles sont en cuir et à talon moyen avec une fermeture éclair sur le coté... bref des bottes standard de ville.

Chris a dit…

@ Nicolas
Enfin il faut reconnaître qu'il n'est pas très sexy l'uniforme des filles de l'X. Avec des BDC Alezans ce serait autre chose... ;=) Vous imaginez ces carrés de filles bottées en alezan battre le pavé des Champs Elysée...?

Nicolas a dit…

Mon cher Chris , pour développer tes propos , les bottes utilisées depuis l'an 2000 à l'X sont hideuses et comme je l'écrivais ressemble à du chewing-gum , comparé a celles que le maître bottier de Satory leur fabriquait .

Mon amie avait les anciens modelés avec talon bottier , alors que lorsque j'étais à l'armée , elles possédaient de vraies cavalières en cuir souple , bien hautes avec le talon plat de 2,5 cm et le col en ellipse . Ces bottes étaient en cuir noir ciré , sans zip .

J'étais tombé sur un article , disponible sur le net , concernant le choix des bottes pour les polytechniciennes et les Saint Cyrienes . Plusieurs histoires complètent la légende . En premier lieux , leur toute première ceremonie à eu lieu au mois de novembre et elles refusaient de parader devant l'arc de triomphe en espèce d'escarpins moches emprunté au stock des féminines des armées ... Les bottes en 74 étaient aussi des plus moches avec leurs zip , comme quoi , l'histoire se répète . C'est une femme de général qui a eu l'idée de faire botter les jeunes femmes par un bottier militaire , celui de Satory . Cette femme aurait dit que pour de futures officiers militaires , on allait pas à la guerre en escarpins ...

al a dit…

très intéressant tous ces commentaires
les bottes de cuir faites par le bottier de Satory , ne sont elles pas semblables à celles de la garde républicaine ?
si j'ai bien compris , elles portent aujourd'hui des bottes de ville

Nicolas a dit…

Le maître bottier de Satory était spécialisé dans les bottes des personnels officiers féminin des armées et des écoles militaires . Ses bottes étaient en cuir souple et non rigides et selon les armes à talons ou plates . A noter que polytechnique à toujours suivi la mode , car dans les années 70 , les filles avaient des bottes tube à talon bottier , dans les années 80 , des cavalières aux les talons plats larges et à partir de 2000 , les bottes zippées .

Je me souviens que dans la base aérienne ou je me trouvais , il y avait au magasin de vêtements différentes paires de chaussures et bottes . Les chaussures , rangers et escarpins étaient disponibles et en mesures standard , par contre pour les bottes de femme il y avait une mention : Sur mesure et selon délais par le maître bottier .

La garde républicaine utilise les services de JM Weston à Limoge , leurs bottes sont en cuir rigides . Je possède 3 paires de JM Weston dont une en cuir cognac et c'est le top de la bottes , autant dans le style que dans l'usage , solides et rustiques .

Le zippage des bottes y compris à l'armée ou dans l’équitation est un simple lobby de mode . Il faut des formes prés du corps et les files , qui aujourd'hui sont prés de 90% des cavalières sont assez prescriptrice de la mode equestre . Pour la mode en ville , cela suit . ( J'attend de me faire engueuler par Amélie , voila pourquoi ,je suis encore célibataire ... )

Chris a dit…

Nicolas, je ne pense pas qu'Amélie va t'engueuler pour celà... ;=)
Car c'est une évidence que le zip apporte un coté pratique à la botte, pour avoir une tige près de la jambe tout en facilitant le déchaussage, et sans tire botte ( outil, ou humain...).
Sur le net on trouve facilement des photos de polytechniciennes en uniforme ou l'on voit leurs bottes, lesquelles ne sont pas des bottes équestres. C'est assez curieux cette réflexion militaire de la Générale, car les hommes sont en soulier de ville et non en rangers, pour partir à la guerre ce n'est pas l'idéal non plus.... Mais en jupe et escarpins, il se trouve que les filles avaient froid en hiver. De plus il parait que la jupe années 70 était plus courte que celle d'aujourd'hui qui arrive sous le genou, comme pour tous les uniformes, armées, Police etc...

Nicolas a dit…

Pour en revenir à la réflexion de la générale , elle parlait au second degré , pensant que ces filles auraient une allure plus militaire en étant bottées . L'idéal serait de taper sur google : " Métamorphose du grand uniforme féminin ." Pour bien comprendre la raison des bottes dans les grandes écoles militaires .

L'actuelle tenue de défilé des grandes écoles ne sert en effet que pour défiler , ce qui n'était pas le cas au début du siècle . Pour exemple les saint cyriens et polytechniciens sont partis sur le front en 1914 en grand uniforme , bicorne et casoars sur la téte et gants blancs pour charger les cannons . Lorsque les filles sont arrivées dans ces grandes écoles , en 1972 , la tenue leur a été adaptée , en particulier pour les ceremonies et les défilés .

Polytechnique n'est plus vraiment aujourd'hui une école militaire et à Saint Cyr , comme partout dans les armées le treillis est le seul vêtement réglementaire dans le travail courant . Contrairement aux années 70/80 , à Polytechnique les cours magistraux étaient suivis en grand uniforme , épée en moins et bottes facultatives pour les filles . Aujourd'hui les cours sont suivis en civil ... Le monde change ...

Chris a dit…

L' Ecole polytechnique n'était déjà plus dans les années 70 ( 1972 : ouverture des promos aux féminines) une école militaire à proprement parler. On peut effectivement penser qu'une femme de général puisse trouver incongru de porter des escarpins et une jupe à un défilé.... et çà ne devait pas être au second degré.
Lorsque j'étais appelé, mon uniforme comportait des chaussures de ville qui étaient en synthétique (un genre de PVC), je peux très bien imaginer qu'un uniforme féminin puisse comporter des bottes du même type , en PVC

Nicolas a dit…

Pour en revenir à l'X , dont les filles sont les rares dans les grandes écoles à porter des bottes . Autrefois , à chaque défiles du 14 , cette école lançait une blague et notamment lorsque Edith Cresson était premier ministre , les filles avaient une botte de cresson glissée dans le col de la botte et la jupe était volontairement relevée par une épingle à nourrice à ce niveau . Une autre année c'est un élève asiatique de petite taille qui était habillé en fille ... A noter que lors de la Garden parti à l’Élysée , la blague restait en vigueur ...Ils allaient jusqu'au bout ...

Alors en guise de blague , au prochain défilé du 14 pourquoi les filles ne porteraient pas ds écuyers ou des jumping au revers bordeaux , le top de l'elegance .