18 septembre 2015

Fête de l'Huma samedi 12 septembre 2015 #3

 

Fête de l'Huma samedi 12 septembre 2015 #1 #2

23 commentaires:

Chris a dit…

Il pleuvait, on trouve quelques filles qui avaient bien compris qu'il fallait venir en bdc ou autre bdp.
On voit sur la photo à 14h39 la pelouse devant la grande scène encore bien verte, avec quelques flaques d'eau, normal , il pleut... à 19h c'était déjà un champs de boue. Etonnant de voir comment dans un festival l'eau transforme le terrain. Je reste toujours étonné de constater que peu de gens prennent la précaution de venir en bottes. Ou alors ils aiment vraiment avoir les pieds qui baignent dans la gadoue....

arno a dit…

Une explication sur la fin de la fabrication des bottes de cheval Aigle Start et Ecuyer. Elle m'a été donnée cet après-midi par la responsable de la boutique du boulevard Saint-Germain à Paris avec qui j'ai pu discuter assez longuement.
C'est l'Union Européenne qui sous la pression des Verts aurait fait cesser la fabrication de ces bottes en raison de matières soi-disant nocives pour la Terre dans la composition du Slush (matière PVC / caoutchouc des bdc Aigle).
Cette femme d'âge assez mûr semble bien connaître son sujet et se dit consternée d'autant plus que, dit-elle, "les Start, pas très chères, se vendaient comme des petits pains, surtout lors de la tendance, et que les deux tiers des clientes en achetaient comme bottes de pluie".
Voilà, on peut être tenté de la croire, je tacherai d'enquêter. Ce ne sont donc ni les problèmes de doublure, ni la concurence bas prix de Decathlon qui sont responsables de cette arrêt.

En souvenir, une des dernières cliente de bdc Aigle que j'avais photographiée dans une boutique en 2012:
http://bdc69.blogspot.fr/2011/12/ratee.html

smelly a dit…

@arno : ce que tu nous rapportes selon les commentaires de la responsable du magasin Aigle est affligeant !! Nos gouvernements successifs feraient mieux d'appliquer et faire appliquer certaines mesures plutôt que d'interdire la fabrication du slush!!! C'est du grand n'importe quoi !!!!

Chris a dit…

@ Smelly, je ne pense pas que ce sont nos dirigeants. Enfin il y a des lobbies écologistes comme dans d'autres domaines. Ce qui m'étonne dans ce cas c'est que Aigle n'est pas trouvé une matière de remplacement qui soit similaire pour continuer la production de leur BDC. Peut-être aussi que çà les arrangeait, car comparé à d'autre modèles çà devait pas peser lourd la venet des "starts". Ces dernières années, on ne les trouvait plus qu'à la boutique St Germain à Paris si j'ai bien suivi.

al a dit…

ça semble incroyable cette explication sur la fin de le fabrication des bottes aigle écuyers et starts.
des bottes qui ont été fabriquées pendant environ au moins 45 ans sans pratiquement aucune modification extérieure ; un peu comme une institution
il y a 30 ans presque toutes les cavalières avaient des bottes ( et non des boots ) aigle écuyers
comme le dit Chris, aigle aurait pu , s'il l'avait vraiment voulu trouver un caoutchouc synthétique en remplacement du slush.
à Arno
c'est bien malgré tout que tu ais pu converser longtemps avec cette responsable de chez aigle
est ce qu'elle connaît ton blog ?

Chris a dit…

C'est curieux, quand on cherche "slush" sur le net, on ne trouve rien sur cette matière, qui est un PVC amélioré pour s'approcher de l'aspect cuir, autre que les articles sur les BDC.
D'ailleurs j'ai trouvé sur un site dédié cheval un résumé intéressant sur la composition des BDC dont j'ai mis les extraits concernés:

Le cuir
Souple et solide à la fois, merveilleusement beau, confortable, le cuir permet de fabriquer sur mesure des bottes qui dureront des années. Son défaut est son prix qui décourage forcement beaucoup de cavaliers. De surcroît, il supporte assez mal l'humidité...

Le caoutchouc véritable
Le caoutchouc véritable est une matière naturelle élaborée à partir de la sève d'un arbre du type hévéa. Il présente des qualités assez similaires à celles du cuir. Souple mais de bonne tenue, il ne raidit pas par temps froid et isole bien le pied du cavalier. Il coûte d'ailleurs relativement cher. Les bottes en caoutchouc sont réalisées à la main, selon la tradition des bottiers.

Le slush
La plupart des bottes dites «en caoutchouc» sont en fait en slush, qui est un PVC amélioré. Elles sont moulées en série. Il existe différentes qualités de slush. Pour apprécier des bottes faites avec cette matière, il faut les toucher, les pincer, ce qui permet de tester leur souplesse et de voir comment elles reprennent leur forme. Le slush doit être plus épais au niveau du pied -pour une bonne résistance à l'usure, aux chocs et aux égratignures qu'au niveau de la tige, qui ne doit pas être trop raide.

Le PVC
Les bottes en PVC injecté sont les moins chères. Leur finition est aussi nettement moins belle. Le PVC est un mauvais isolant (gare aux pieds gelés en hiver). Il a tendance à se ramollir quand la température monte et à durcir quand elle descend.

La doublure
On utilise surtout, pour faire les doublures, les cinq matières suivantes : le polyamide, le coton, le Cambrelle, le néoprène et le cuir. La doublure en cuir n'a guère d'intérêt que dans les bottes en cuir. Dans les bottes en caoutchouc, c'est le néoprène, très isolant, qui est le plus indiqué. Le Cambrelle est un synthétique résistant qui absorbe la transpiration et sèche rapidement. Le coton convient à la mi-saison, mais il ne sèche que lentement et moisit si l'on n'y prend garde. La doublure en polyamide est la moins chère, mais on y transpire beaucoup en été et on y gèle en hiver.

arno a dit…

Une info utile si vous vivez du côté de la Charente Maritime, info envoyée par un fan du blog par mail. Voici le copier/coller:
le magasin "Max plus" à Vaux sur mer (Charente maritime), a côté de l'inter marché dans la zone d'activités, a récupéré tout un stock de bottes le chameau Alezan doublure cuir, il y en a du 36 au 44 à priori, il y a simplement un tampon "déclassé" à l'intérieur de la botte sur la doublure, mais à part ça je ne vois aucune différence avec la botte neuve. Nettoyées et graissées elles sont comme neuve. Ils les vendent à 49 euros ce qui compte tenu du prix neuf fait une sacrée bonne affaire ! A priori elles sont là pour un moment car il y en avait beaucoup plus au départ. Il doit rester une cinquantaine de paires environ.

Chris a dit…

C'est en effet une très bonne affaire à 50 euros. A voir si y'a des défauts... çà parait étonnant si ce sont des alezans 3 dernière génération, car c'est aujourd'hui uniquement du sur-commande
Je me souviens qu'aux puces de St Ouen il y avait il y a quelques années des stocks Alezan 1 cuir totalement bradées... j'avais raté l'occasion.

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,

je suis repassé plusieurs fois au magasin et ai finalement acheté deux paires à 49 euros, ce sont des Alezan Prestige avec le zip, bien nettoyées avec le produit le chameau elles sont magnifiques et après une semaine d'utilisation je n'ai toujours pas vu le moindre défaut. Elles sont vraiment hyper confortables. Le zip fonctionne bien aussi pas de problème non plus de ce coté là.

Il y en a avec un cuir de doublure très clair, couleur crème grosso modo, et d'autres avec un cuir plus foncé, entre orangé et brun clair. J'en ai pris une paire de chaque. Elles ont toutes le logo vert le chameau devant en haut de la botte. Je ne sais pas s'il s'agit de 1, 2 ou 3 !

Il semble qu'il y ai eu une erreur d’étiquetage au magasin, il n'y a plus beaucoup de paires a 49 euros, la plupart sont à 79 euros en fait. Mais il n'est pas très difficile d'expliquer en caisse qu'étant donné qu'il y en a à 49 euros le prix de 79 euros doit être erroné, ce que j'ai fait dans mon cas :)

à bientôt !

Agissea-homme a dit…

Bonjour, (je précise -homme pour qu'il n'y ai pas d'erreur vu le pseudo qui peut paraitre féminin ou de demandes de photos pour Bdc69 -mais on me connait mieux comme...
Anonyme le flemmard (qui fait des pavés) )

J'aimerai savoir si certains d'entre vous habitent Paris et connaissent un Décathlon qui vend des bdc D4 en slush. (pas caoutchouc !)
-l'une des miennes a le talon troué et je voudrais en racheter une paire-

(pas le D4 Wagram car j'y étais allé et il n'y a que des D4 en caoutchouc, désagréable au touché par rapport à mes slush et je ne les ai pas porté suffisamment longtemps pour savoir si elles sont agréables donc pas achetées)

Et bien que Bdc69, un blog que j'adore, c'est "filles en bottes d'équitation en caoutchouc", c'est contradictoire mais j'aime juste mieux la matière "slush", plus douce au touché et plus malléable ! -même si les D4 caoutchouc, je n'ai testé que quelques minutes

(en slush, à froid, elles sont dures voir rigides mais après quelques minutes à les porter -et réchauffer donc ; et je ne parle pas d'odeurs !- elles sont super souples)

Merci à vous. (car cela m'éviterai de devoir vérifier tout les D4 sur Paris, n'ayant pas forcément le temps et n'aimant pas les D4 caoutchouc)

Agissea-homme a dit…

J'ai dis slush mais c'est peut-être plus "PVC", je ne sais plus trop.

Agissea-homme a dit…

De Chris
"Le PVC
Les bottes en PVC injecté sont les moins chères. Leur finition est aussi nettement moins belle. Le PVC est un mauvais isolant (gare aux pieds gelés en hiver). Il a tendance à se ramollir quand la température monte et à durcir quand elle descend."

Oui, ça a tendance à se ramollir. (ou s'assouplir, comme on veut) donc PVC plutôt j'imagine. (et donc une matière douce au touché)

Chris a dit…

D'accord avec Agissea, mes Aigle Ecuyer , donc en slush, paraissent raides dans un premier temps et puis s'assouplissent au bout d'un moment.

Pour les D4 tu peux aussi commander sur le site Décathlon c'est livré chez toi ou dans n'importe quel D4 de ton choix. Ca marche bien pour trouver un produit rare en boutique.

Agissea-homme a dit…

@Chris
J'y avais pensé mais le site ne fait pas de différences entre les modèles à 14€ en pvc (ou slush) et les modèles à 14€ en caoutchouc. (et que je n'aime pas du tout)

Puis je préfère essayer car si je rentre dedans (au niveau du pied, je peux mettre des tailles plus petites mais mes mollets ne me permettent que difficilement de les enlever -et de les mettre à la base) mais que je suis trop serré, ça n'ira pas de toute façon ! Donc pour les chaussures, je teste toujours. (alors que les pantalons, ça va mieux car je n'achète rien de trop près du corps et serré)

Chris a dit…

@ Agissea, les D4 sont toutes en PVC, et non en caoutchouc. En fait on confond souvent. Et le slush est un genre de pvc qui imite le cuir.
Le PVC est issue de l'industrie chimique, comme certains caoutchouc de synthèse, contrairement au vrai caoutchouc lorsqu'il est dit "naturel".

Gaétan a dit…

je crois que les toutes premières bottes AIGLE "écuyer " étaient en caoutchouc doublées textile . Ce ne sont que les générations suivantes post années 80 qui furent fabriquées en Slush et doublées en textile nylon beige .Le prix des premières écuyer était d'ailleurs assez élevé pour l'époque

Chris a dit…

@ Gaêtan, j'ai eu des Ecuyers au milieu des années 80 qui étaient en slush, comme aujourd'hui. Il me semble que Aigle a toujours dit que l'Ecuyer était la première BDC en slush. Mais je n'ai pas connu les premiers modèles, et pour autant que je me souvienne, dans les boutiques celles que je voyais étaient semblables à celles d'aujourd'hui. Si quelqu'n peut nous éclairer sur ce sujet , il y a bien des spécialistes ici..

al a dit…

comme Chris, je pense que toutes les bottes d'équitation aigle ont toujours été en slush
j'ai acheté dernièrement une paire d'aigle modèle saumur avec doublure cuir
c'est un modèle ancien
j'ai la boite d'origine avec le logo des années 70 ,donc ce doit être des bdc de ces années là et l'extérieur est en slush .

Gaétan a dit…

Les bottes avaient été achetées à TOURS aux établissements HEMOND , magasin situé à l'époque années 70 au milieu de la rue de Bordeaux qui était succursaliste ERAM , magasin hélas aujourd'hui disparu . C'était une mine d'or en matière de bottes en caoutchouc car on y trouvait des "imports " des pays de l'Est . Ces BDC première génération étaient bien caoutchoutées semelles et tiges , doublure textile coton . Relativement fragiles , car elles se coupaient facilement, AIGLE a opté pour le plastique -slush imitation cuir à partir de 1980 . On trouvait ce type de bottes dans les solderies en petites pointures 35 , 36 il y a quelques années ou chez des marchands possédant des stocks anciens

Cyprien a dit…

@ Arno , j'ai bien du mal à croire à cette histoire de nomenclature ou de directive européenne expliquant l'arrêt des BDC AIGLE STARTS et Ecuyer faisant suite à l'interdiction de la matière "slush "

d'autres fabricants seraient en effet impactés par la mesure

je pense que l'union européenne a bon dos dans cette histoire et que c'est en fait une directive du staff de AIGLE qui vise à colporter cette explication qui ne trompe personne .
Il y a 45 ans un modèle très porteur était arrêté , il s'agissait des TONIAS , modèle phare de la marque AIGLE HUTCHINSON .
Le motif invoqué était à l'époque les refus de la grande distribution qui commençait à prendre son envol et exigeait des rabais importants ( marge arrière ) pour que les TONIAS soient distribuées dans leur réseau ...

al a dit…

à Gaétan
le procédé de fabrication devait être le même que pour les bdp comme les chambords par exemple et qui existaient dans les années 70
il ne devait pas aussi avoir de problème de décollement de la doublure intérieure
peux tu nous faire passer des photos par Arno STP

Chris a dit…

Je ne crois pas une seconde à l'argument fourni par Aigle ( si c'est bien vrai) pour expliquer l'arrêt de production de sa série BDC en slush. Pourquoi ne chercheraient-ils pas une matière de remplacement ? Tous les PVC ne sont pas interdits dans l'espace européen. De plus une interdiction ne tombe pas comme cela, avec l'impact inductriel que cela peut avoir, ils auraient eu le temps de s'y préparer et de développer un produit aux normes environnementales. Bref, du pipeau...
Autant se dire que les BDc de la marque ne se vendaient plus bien malgré un âge d'or dans les années 80-90, et cela certainement dû à une baisse de qualité du produit ( les doublures, problème de talon etc... ) en plus du désintérêt général des cavaliers pour ce type de bottes. On a déjà dit tout cela... Aigle a choisi stratégiquement d'abandonner ce produit et ce secteur pas rentable.

al a dit…

tout à fait d'accord sur ton analyse Chris