28 août 2015

Rock-en-Seine 2015, vu de l'extérieur


Trois filles en bdc, chacune en slim noir. Si Rock-en-Seine avait commencé hier j'en aurais croisé cent fois plus, comme à Solidays l'année dernière. Soleil et cumulus gris, 22°C, de 17h00 à 19h00. 
La première est une fille magnifique, elle ressemble à Carole, non? La seconde, à peine vingt ans, marchait à toute vitesse, j'étais distrait car je ne l'ai pas vu arriver de face. Puis une troisième. Environ une trentaine d'autres bdp et beaucoup de filles vraiment sublimes... mais sans bottes. Quand on n'en voit que trois, on se le remémore plus facilement que chacune des trois-cents que j'avais vues à Solidays !
Demain, plus de soleil et 30°C annoncés, je n'irai donc pas.
Three girls in rubber riding boots, each one in black skinny jeans. If Rock-en-Seine had started yesterday I would have crossed a hundred times more, it was raining cats and dogs the full day, as for last year Solidays festival. Sun and gray cumulus clouds, 22°C from 17:00 to 19:00.
The first one is a beautiful girl, seen back, she looks like Carole, doesn't she? The second one, barely twenty years old, was walking at full speed, I was distracted because I have not seen her arriving in front. Then a third one in rrb and about thirty others in other wellies. And lots of really, really gorgeous girls... but without rubber boots. When you see only three girls in rrb, you recall details the more easily than with all three hundred as I experimented in Solidays !


Quelques autres filles, mais en bdp, plus une en jolies cuissardes mousquetaire. Few more girls but in other wellies.

13 commentaires:

Anonyme a dit…


@ Arno

Ce n'est qu'un début, dommage pour demain car ils n'annoncent pas de pluie ça tombe mal c'était le moment ou jamais, de plus dimanche sera identique apparemment.Nous ne sommes point en Angleterre !Merci quand même pour ces quelques prises de vues.

Michel

Agissea a dit…

@Arno
Même si tu n'y vas pas demain, c'est quand même cool d'avoir pris des photos :p (surtout pour une journée prévue "sans pluie", il y a quand même quelques bdc/bdp/hunters)

Sinon, à 17:10/18:10, la femme a quelque chose sur ses bdc. (sauf si je vois mal)

C'est pour garder le pied bien dans la botte ou bien en prévision de la boue (beaucoup, s'il devait pleuvoir), pour éviter d'y laisser ses bottes ? (ou pour un effet mode ?)

Carole/ Stefan a dit…

Super Arno Merci

Carole / Stefan

Chris a dit…

Bonne observation Arno, toujours l'œil !! je n'ai pas remarqué ces filles , vu de l'intérieur. Pas de pluie au programme mais un terrain toujours passablement boueux par endroits, les restes de la veille. Mais on s'en sortait très bien sans... Même les anglais avaient pour la ^plupart laissé tombé leurs chères "wellies"...

Marc a dit…

Merci pour ces clichés, Arno !
Ça fait plaisir de voir ces filles en BDC.
J'aime beaucoup celle en cuissardes aussi.

Chris a dit…

@ Marc,
Pas de "chance" cette année, soleil et 30° , une météo pourrie ...
Donc pas de réédition de Solidays 2014 (voir le fabuleux reportage d'Arno). Je pense que cette dernière édition a du te plaire. Le dimanche à l'arrivé sur le site, bon nombre de filles en BDC et souvent bien crottées qu'elles avaient pour la plupart conservées ainsi depuis la veille. Pas le temps de passer l'éponge entre deux, ou tout simplement volonté de les porter ainsi dans le métro ... ? ;=)

Marc a dit…

@ Chris : oui, comme tu dis, pas de chance ! (de notre point de vue)
Effectivement, ça m'avait beaucoup plu de voir ces photos de filles en BDC et d'autant plus si elles étaient bien crottées. Était-ce volontaire ou non, je pense que nous nous poserons longtemps la question sans avoir de réponse, à moins bien sûr qu'une festivalière ne passe par ici pour nous éclairer à ce sujet...
En tout cas, je me plais à croire que c'est volontaire chez certaines d'entre elles...

titi a dit…

Merci Arno
J 'adore tes sondages.

Chris a dit…

Je suis tombé sur cet article.
http://www.letelegramme.fr/monde/calais-les-bottes-abandonnees-au-festival-glastonbury-donnees-aux-migrants-30-08-2015-10755402.php
Les migrants de Calais vont pourvoir être chaussés ( et couverts) pour la pluie. Mais c'est pas avec çà qu'ils vont pouvoir passer de le chanel...
L'idée n'est pas idiote, quand on pense qu'à Glastonbury (je l'ai vu)il y a des bottes quasi neuves abandonnées sur place, peut-être parce qu'elles sont boueuses et que les festivaliers ne veulent pas les rapporter chez eux...

Amelie a dit…

Rigolote cette photo , y'a une jolie paire en roses qui ont l'air quasi neuves , c'est fou d'abandonner ses bottes là bas , je vois pas trop la raison sauf une certaine tradition ou rituel , on finit le festival , on fête ça avec le dépôt des bottes , c''est mignon ! Et si ça peut aider des gens en difficulté c'est aussi très sympa !

Chris a dit…

Oui Amélie, peut-être c'est un rituel d'abandonner ses "wellies" sur place, d'ailleurs on peut y voir des cimetières de wellies et chaussures baignant dans la boue. Et la botte comme un consommable ?J'espère que n'est pas juste par flegme d'avoir à les nettoyer...
J'ai l'impression aussi qu'il y a des hunters sur la photo.
Enfin moi pour rien au monde je n'y aurais mis mes bdc.

Nicolas a dit…

Abandonner ses bottes lors d'un festival ! Ben voyons , on voit que certains on les moyens , surtout lorsque ce sont des Aigles , dont le prix est devenu prohibitif . Je suis aller voir dernièrement leur site plutôt réservé aux bobos intellos , ceux qui font des produits Aigle une science de vie et non un art de vivre . Sur les photos , on augure de beaux dimanches dans la maison familiale des Yvelines . Autrefois Aigle fabriquait des produits d'utilité , je pense qu'ils sont en train de glisser , comme Hermes , vers l'attrape touriste . Bien entendu , sur leur site , plus une seule paire d’écuyer , au cas ou cela sentirai le cheval ou le crottin sur le site ( rires ) . Bon allez , haut les cœurs les amis l'automne va arriver et augurons de belles surprises . Les fashionistas vont elles ressortir des malles dans les grenier les bottes de leurs mamans , en touts cas ce serait drôle . Les filles , c'est à vous de jouer et de nous étonner .

Chris a dit…

@ Nicolas, je suis bien d'accord avec toi et de toute façon je n'aime pas le gaspillage dans notre société du consommable.
Maintenant dans le tas il y a peut-être de vieilles bottes trouées, et puis si les bottes sont recyclées pour servir aux nécessiteux pourquoi pas...

Je suis allé sur le site Aigle, les bottes sont encore de manière générale bien mise en avant comme le cœur de métier de la marque ( comme le titre " maitre caoutchoutier" ...). Bien évidemment Aigle travaille son image "haut de gamme" et glisse même vers le luxe avec des collaborations avec des créateurs de prêt à porter , et aussi des prix qui décollent de façon déraisonnable, genre petite parka courte pour femme à + de de 600 euros...
Bref , il est loin l'esprit de la marque populaire qui équipait toutes les femmes des villes comme des campagnes en Tonia.
Et Aigle a laissé tomber le chaussant pour l'équitation , on le savait. Mais les cavaliers ne portent plus de bottes, donc voilà...