22 mai 2015

Envoi d'Alejandro | Madrid, 28 novembre 2014 #11

11 commentaires:

arno a dit…

« S'il pleut à la saint Urbain, c'est quarante jours de pluie en chemin. »

Anonyme a dit…


D'aprés le dicton: Le soleil de saint Urbain amène une année de grand bien.

donc espoir de voir beaucoup de bdc !

Michel

Chris a dit…

si vous regardez bien sur ces photos ( 15:44) on y aperçoit même un homme en bdp ( courtes certes).
C'est incroyable, quand il pleut à Madrid, il semble y avoir des bottes de pluie partout... Alejandro nous confirmera que les hommes portent aussi des bdp ??

Amelie a dit…

C'est ce que j'ai toujours aimé lire ici je crois, autant j'aime feuilleter les clichés afin de récupérer des idées " mode " ; mais lire cet étonnement permanent au fait qu'un homme puisse porter des bottes de pluie lorsqu'il pleut , là par contre .. Ca me laisse coi :)

Je veux bien comprendre que le fait de les porter si la météo ou les conditions ne s'y prête pas puisse être " spécial " et que par conséquent l'homme puisse être mal à l'aise d'en porter , mais dans le cas inverse , quelle type de chaussure devrait on mettre lorsque le climat est à l'eau ou simplement grisâtre ? Homme comme nous les femmes ? Des Crocs ? hihi

Et ça vous étonne autant quand un homme porte des claquettes quand il fait un soleil suffoquant ? rire

La photo de 15h44 comme dit Chris , c'est s'il était en chaussure type basket que celà me choquerait à titre personnel :)

Fred a dit…

@ Chris ; je crois que c'est une spécificité propre à MADRID . Il en sera de mêle à PARIS je présume . Je suis passé à Barcelone lors d'un voyage organisé par ma paroisse malgré un temps orageux et des averses , pas une BDC à l'horizon au cours des 3 jours

Chris a dit…

Oui Amélie, je comprends ce que tu dis. Ca semble logique. Mais çà semble toujours étonnant à Paris de voir un homme en bottes hautes, quelque soient les circonstances. Je me souviens de la réactions incrédules de mes jeunes collègues femmes devant mes bdc, un jour où il avait particulièrement neigé, et où il aurait été inconscient que je porte un autre type de chaussure vu comment çà gadouillait grave à tous les coins de rue.
On aime bien de temps en temps parler de ce sujet ici, certains assument, d'autre moins...

Anonyme le flemmard (qui fait des pavés) a dit…

@Amélie
Peut-être qu'en France, pour beaucoup d'hommes, il y a une sorte d'auto-censure quand au port de bdc/bdp en ville (*hors visite à la mer, la forêt, sortie voile/sports nautiques/pêche/sortie équestre/etc) qui fait que ces bottes
-que les femmes et la mode pour femmes se sont appropriés pour la vie urbaine quotidienne-
paraissent comme bizarre à porter pour un homme car grosse pluie ou non, pas la bonne situation*.

Donc, un homme (la majorité, pas ceux qui assument) préférera mouiller/inonder ses chaussures/baskets plutôt que d’apparaître en bdc/bdp en ville. (qu'il verra comme un symbole de chaussures pour femmes et donc un façon d'être efféminée pour un homme -alors que ce n'est pas le cas mais dans son esprit, si)

Et non, pour ton exemple, ça ne me choque pas, peut-être un homme en chaussettes en claquettes oui, rien de plus !


@Chris
peut-être que tes collègues ne voyaient pas des bdc comme étant des chaussures antidérapantes/assez chaudes et adéquat pour la neige ou que ça les a juste surpris sur le coup -mais qu'elles l'ont tout de même accepter, comme tu le dis souvent, ça ne les choque plus de te voir les porter au travail sous ton pantalon)


Juste une question sinon, pour les bdp (pas les bdc), est-ce que c'est aussi facile à trouver que ça de nos jours, en magasin ? (les bdc, Gosport, D4, des grandes surfaces, ok facile)
(pour ma part, je voudrais essayer la spéléologie et il faut des bdp à semelles crantés antidérapantes -ne pas glisser dans un ravin à cause du sol mouillé- mais après avoir vu plusieurs magasins, aucune bdp adulte ou enfant, ça se vend aussi peu que ça et comme ça prend de la place, ça ne se trouve nul part ? -ou il faut que j'aille dans un magasin d'agriculture/fermier/de plantes ? Vu qu'il faut que je les essaye pour m'assurer de pouvoir les mettre et les enlever facilement -tour de mollet assez gros-, par internet, je ne préfère pas)

Nicolas a dit…

Pour la pratique de la spéléologie , je te conseille de te rapprocher des magasins spécialisées , comme spelémat à Lyon par exemple . Les bottes sont une obligation dans cette activité , comme la combinaison vinyle texair , sous peine d’être blessé a chaque accroc sur la roche . J'ai plus de 10 ans de pratique derrière moi et les benylsport que j'avais ont rendues l'ame sur un rocher . Sinon va en négoce agricole , genre gamm vert et achète des bottes en caoutchouc de vacher ou agroalimentaires a bouts coqués , ca c'est le top pour ne pas déraper et éviter les chocs au bout des pieds .

Anonyme le flemmard (qui fait des pavés) a dit…

@Nicolas
Merci pour le conseil. Chez expe.fr, il y a la même paire que spelémat et un magasin à Paris, j'irais essayer là bas. 2100 g / paire ça fait lourd ? (par rapport à des bdc D4 par ex)
Il faut acheter des semelles intérieurs aussi ? (pour le confort)

Bouts coqués, ça veut dire une plaque de métal protégeant les orteils ?

(ps: je demande car je me renseigne pour en faire cet été et même si les différentes organisations que j'ai contacté m'ont dit qu'ils prêtaient des bdp et la combinaison -avant tout une initiation, pour commencer- je préfère avoir les miennes, être sur du confort, de pouvoir les porter malgré mes gros mollets et pour les utiliser ailleurs -alors que la combinaison, ça ne me dérange pas de ne pas en acheter une avant d'être vraiment accro à la spéléo)

Chris a dit…

@ Anonyme, comme je le disais, mes collègues femmes (mais pas seulement) semblaient étonnées de me voir arriver en BDC, même ce jour où il avait fortement neiger la veille. Effectivement les mêmes BDC quand je les porte sous le pantalon, personne ne me regarde d'un air étonné , et jamais une réflexion.
Effectivement , comme tu le signales, avec des bdp à la semelle un peu lisse il faut faire très attention quand la neige commence à durcir. Quand elle est molle et a tendance à se transformer en boue, pas de problème, du moins en ville. Ce jour là je croisais des femmes en bdc (c'était en pleine mode), en bdp, mais jamais un homme, ils étaient le plus souvent en baskets.

Agissea-homme a dit…

Ce n'est pas forcément le site pour faire ça mais bon... :p

Merci à Nicolas (en retard -si tu lis le blog) !

J'avais donc fait de la spéléologie cet été et j'avais les bottes dont je parlais plus haut dans mon sac et les bottes prêtées que j'ai essayé n'allaient pas, en effet, à mes gros mollets. (ou du moins, beaucoup de mal à les mettre et autant pour les enlever, et passer du temps dedans, j'aurais du me faire amputer après, car la circulation sanguine aurait été coupée :o -mais la combinaison prêtée, ça allait, heureusement, je n'en avais pas acheté)

Super expérience. (même si passer au dessus du vide, c'était chaud parfois)

Ton conseil m'a sauvé la vie !