27 février 2015

Jeudi 26 février 2015


Alors que février s'achève bientôt, je peux affirmer que c'est le début d'année le plus décevant depuis le début du blog au point de vue street shots parisiens. L'automne avait pourtant été à la hauteur. Aujourd'hui remplissait les conditions climatiques idéales et voici tout ce que je ramène.
As february ends soon, I can say that this is the most disappointing start of year since the beginning of the blog to view of parisian street shots. Yet autumn was rather well. Today satisfied the ideal climatic conditions and this is all I bring back.

Kasia*: "You need to visit Poland, more and more women appreciate riding boots, not only in the rain ;)"
*Polish girl, coming up in a next "Girl's blog".

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Arno, sorry to read this, have a few from Ann i will send you soon. If I'm not so terrible bad in making street pictures, I could have a lot of Hunter pictures, but unfortunately no BDC at all here in the US.

Randy

Jest Cudnie a dit…

You need to visit Poland, more and more women appreciate riding boots, not only in the rain ;)

al a dit…

sur la photo de 13h52 les talons des bottes aigle aiglentine ont l'air passablement usés , signe que cette jeune femme doit porter souvent ses bottes

chris a dit…

Manque de chance aussi je pense.
Dans les Vosges cette semaine beaucoup de pluie et neige mêlées, mes St huber , avec leur semelle crantee , sont mes chaussures ideales avec de bonnes paires de chaussettes bien chaudes en laine mérinos.
Pas vu de filles en bdc ou meme bdp...
Quelle tritesse.

al a dit…

il n'y a rien d'étonnant à ça , elles préfèrent les balerines , même avec des conditions météo hivernales !!!!!

chris a dit…

Oui Al, pour te dire, aujourd hui à Gerardmer j âi croisé des femmes en escarpins ou tennis alors qu il tombait une neige fondue, les trottoirs étant un mélange de flaques d eau et de neige fondante, pourquoi des femmes ( et hommes ) sont ils si mal chaussés compte tenu drs conditions climatiques? Irrationnel non ?

Geff a dit…

Il faut ce faire une raison, la mode des BDC est apparemment bel et bien passée, elle est sur le déclin et elle est vouée, comme toute (vraie) mode qui ce respecte, à disparition, c'est la normalité banale classique.
D'un côté hein...
Après, il restera sans doute des inconditionnelles ? Peut-être, peut-être pas ?
Bah, on finira nous aussi par passer à autre chose, ça ne nous empêchera pas de nous chausser (avec ce qu'on veut : chaussures, bottes, tong, etc..., je ne suis pas sectaire) comme nous aimons, la vie continue et ce n'est pas la fin du monde seulement d'une mode !

Hervé a dit…

Pareil à NANTES malgré le froid et la pluie , peu de BDP par contre des cuissardes en faux cuir en pagaille ( made in Sarenza - Zalando ) BDC = zéro
=> la mode des BDC est bien passée

Chris a dit…

Je suis sûr que beaucoup de femmes qui possèdent des BDC dans leur placard ne les portent pas par temps de pluie froide , pour la raison essentielle que ce n'est plus la mode, et au lieu de cela préfèrent leur petites chaussures qui prennent l'eau... irrationnel !!!
Il faut donc attendre , par exemple , les grands évènements de plein air comme des festivals pour se trouver une (bonne) raison de les sortir, surtout pour les plus jeunes.

Raoul a dit…

Non Christophe il ne faut pas être si catégorique ; je vois des femmes jeunes ou moins jeunes ( plutôt moins jeunes ) en BDP plus rarement en BDC les jours de marché à SALBRIS le jeudi matin et à LAMOTTE BEUVRON le vendredi matin qu'il pleuve ou non . Ces 2 villages sont en pleine Sologne et en ce moment c'est la période de chasse d'où la sortie des BDC . Par contre très difficile voir impossible de faire des photos , ces dames refusent de se faire photographier même de dos . Il faudrait du matériel comme ALEJANDRO avec téléobjectif que je ne possède pas