30 décembre 2014

Mardi 30 décembre 2014

10 commentaires:

nico r2d2 pour blogspot a dit…

@Arno, dis, quand je regarde les photo's d'Inga, et je compare chez moi et la photo ici au-dessus, je me demande; y-a-t'il une possibilité qu'on parle de la mème botte? Sauf la petite etiquette au-dessus, moi je dirai que les Starts et les cottage crafts, ce sont les mèmes bottes. Je ne vois aucune différence. Comme canada est un peu lieé avec la france, je me demandait....
Et en plus pour toutes et tous, bonne réveillon et que ton blog soit là encore pour tant d'années!

Eddy a dit…

Je la trouve formidable!
Mes meilleurs voeux pour le nouvel an, tout d'abord à Arno qui semble infatiguable pour nous donner jour après jour des images si belles, à Alejandro aussi, le chancard, à tous les amateurs et amatrices de bottes de cheval, et surtout aux innombrables filles en bottes de cheval qui se sont présentées ici: toutes et chacune jolies, aimables, gentilles, charmantes, ravissantes, séduisantes,...
Je souhaite que le nouvel an nous donne des tas de filles qui portent leurs bottes de cheval avec fierté, qui assument leurs bottes de cheval pleinement, des filles qui se sentent infiniment bien dans leur bottes hautes et luisantes... des filles qui s'épanouissent totalement en portant leurs bottes de cheval tous les jours, des filles heureuses...

Nicolas a dit…

Pour répondre a tes questions mon cher nico r2d2 , less bottes d’équitation de marque Cottage Craft , n'ont rien a voir en qualité avec les écuyers ou start .

La tige des Cottages Craft est d'abord plus haute et le plastique d'une assez mauvaise qualité , autant que la doublure en Foam Back , celle là meme qui jadis , avant 1992 tapissait les dites Écuyers .

Le plastique des Cottage est bien plus dure et aussi cassant au niveau du cou de pied .

J'avais acheté une de ces paires en 1990 , lorsqu'elles venaient de sortir . A cette époque Aigle n'avait pas de concurrence sur ces modèles moulés et le prix était assez sympa , environ 250 francs , soit 35 euros de nos jours .

Apres un hiver a les avoir portées en club hippique , dans des conditions acceptables , elles ont cassées au cou de pied , mes copines ont eu le meme tour . J'ai alors repris mes écuyers sans doublures et les ai portées encore comme ça quelques années . L'été arrivant les copines ont radicalement optées pour les mini chaps et les boots , qui ont sonnées le glas des bottes a cheval .

Depuis ce temps , je prie pour que revienne une tendance bottes Saumur classique à cheval , comme en ville . Je ne pense pas que 2015 nous apportera un retour de ces tendances belles et simple . Pour me consoler j'ai dernièrement réussi a revoir en entier le film l'étudiante ou dans la première partie la belle Sophie Marceau porte ses cavalières , très tendance en 87 avec de belles jupes plissée , les jupes midi ... Quelle belle époque , celle de nos 20 ans , Arno s'en souvient , lui qui deterre les images du passé pour nous les exposer sur le site .

Bonne année quand meme à tous et grand merci a Arno et les autres fondus de street shot pour leurs travail aux 4 coins de la planète BDC .

Chris a dit…

Merci pour tes vœux Nicolas, et je formule aussi le vœux de revoir les vraies BDC revenir sur le terrain hippique d'abord, ainsi pour assurer la continuité de la BDC en caoutchouc ou PVC, celle que l'on chéri ici. Et dans nos rues et la mode, que la BDC reste intemporelle dans l'esprit des femmes et garde une place dans leur garde-robe. Bref longue vie à la BDC ! Que 2015 voit la confirmation de la BDP et le retour de la BDC sur le devant de la mode de rue.
Des vœux aussi de voir encore de jolies photos de nos reporters contributeurs, que ce soit à Madrid ( merci Alejandro), à Varsovie ( merci Gzregorz), en Allemagne (merci Carole et Stefan), et j'en oublie beaucoup pardonnez moi...

Geff a dit…

Tous mes vœux pour la nouvelle année à toutes & tous !

Oui je pense également que c'est dommage que les BDC désertent (au moins partiellement) les clubs Hippiques au profit des mini chaps et boots (sans doute plus pratique ?), c'est quand même leur destination première.

Dans les rues par chez nous, après en avoir vu en 2014 une petite dizaine, alors que 2013 semblait être le commencement de la mode chez nous, elle ont complètement disparut...

Néanmoins, j'espère toujours (je le revendique) le retour des vraies cavalières en cuir avec le zip (celle qui sont vraiment pour la ville et que porte Sophie Marceau* citée par Nicolas) que j'adore et qui sont a mes yeux les plus belles, petite et dernière précision, je suis natif de la même année que cette dernière*, ceci ayant sans doute une influence certaine concernant ce choix... :o)

al a dit…

malheureusement on est pas prêt de voire s'inverser la tendance des boots -chaps au profit des bdc dans les clubs hippiques.
comme Geff , je vois bien les bdc cuir avec zip pour un usage urbain donc de mode , bien que je préfère sans zip.
dernièrement une amie a changé ses vieilles écuyers pour des bdc cuir zippées mais ces dernières pour moi étaient plutôt faite pour la ville que pour l'équitation.

Nicolas a dit…

J'apporterai une petite précision aux deux derniers post . Sophie Marceau , dans l’étudiante porte des bottes cavalières de ville en cuir , sans zip , c'était la norme dans les années 80 .

Depuis 15 ans maintenant , toutes les bottes de ville sont munies de zip et moulent la jambe , ce qui a mon sens est de mauvais gout . On a de plus en plus de difficultés a trouver de vraies cavalières en cuir droites et sans zip , meme les grands gardiens du temple comme Carrel , Arcus ou Manfield ont cédés aux tendances actuelles .

Dans les années 80 , les filles voulaient devenir l'égal des garçons , surtout dans les filières d'étude et elles s'habillaient en conséquence , sans oublier la petite touche de féminité qu'était la jupe . Aujourd'hui l’hyper féminité est un dogme magistral et je pense que les budgets allouées au fashion chez les filles ont du exploser , comparé aux années 80 par exemple .

A titre personnel , j’héberge des chevaux dans ma ferme , bien entendu je n'ai que des femmes propriétaires de chevaux et je suis surpris de voir ce qu'elles ont dépensées au salon du cheval en pur futilité , autant en fringues qu'en accessoires pour le doudou . Aucune n'adopte un style pratique pour la campagne , j'adore les voir bouillasser dans les pâtures avec leurs bottines dernier cri et se tremper les pieds ... Oui mais les bottes en caoutchouc ça pue et c'est pas féminin ... Disent elles . Oui et alors ... Une belle paire d’écuyer que l'on lave au seau d'eau et c'est propre et mignon .

Je pense aussi que la mode est une sorte de dictature , la pluralité n'existe pas . Aujourd'hui quand on fait le tour d'un magasin , on voit la meme chose dans celui d'en face ... Je rend hommage a Zara , car je pense que nos amis espagnols , malgré leurs difficultés financières , sont plus inventifs et créatifs que nous . Je pense que Madrid , n'est pas une place forte de la mode , mais les Madrilènes font leur mode , sans avoir a subir le dictât des créateur de génie que nous sommes sensés avoir en France .

Ayant peu d'argent a consacrer à la mode , j'ai choisi mon camp , celui du classique et du vintage . J'adore fouiner dans les emmaus , les magasins sociaux qui sont une source de richesse et de vrais gardiens du patrimoine eigtis ou seventis . A égard cet égard , je leur sert souvent de consultant pour les bottes cavalières qu'ils mettent en vente .

al a dit…

je partage entièrement ton avis , Nicolas.
en novembre , quand il a tant plu ,les ados préféraient patauger dans la gadouaillasse avec des baskets courtes ou des boots que de porter des bdc qui les auraient bien mieux protégées.
quant aux diktats de la mode , c'est pitoyable , heureusement les Espagnoles , entre autres ,sont là pour redresser la barre !

Chris a dit…

La mode est une dictature qui tourne au ridicule quand elle prend le pas sur le pratique qui s'impose, notamment sur le champ hippique. J'imagine ces femmes qui veulent faire les élégantes dans les écuries, se lamentant de la gadoue et fustigeant les bonnes villes BDC caoutchouc comme ringardes (quel dictat!), et de plus qui puent et ne sont pas féminines, disent-elles... ?
Nicolas, je ne sais pas si les femmes en Espagne sont plus inventives question mode quotidienne, mais me semblent plus libérées des conventions en osant des tenues avec les BDC qu'on ne verrait pas à Paris par exemple. Question de tempérament certainement. On y voit même des hommes en BDP !

nico r2d2 pour blogspot a dit…

Merci Nicolas pour tes réponses. En effet, je te suis compètement au niveau de la mode d'une coté, moi aussi je trouve les bottes qui moulent désastreuses. Dans cela, 'est encore toujours la 'mode scelleton' qui 'tient le fusil'. Chez nous, la plupart des femmes portent des talons car ça 'reforme' les muscles un peu plus solide (lire plus mince) au niveau du mollet. Alors porter des bottes moulées, laisse montrer le mollets fins, tandis que une botte droite ne le montre pas et peu en plus cacher autres choses. Comme les femmes pensent toujours quelles sont trop gros poue la jupe, les bottes moulées leur donnent probablement une sorte de confirmation.... Peut-être un jour, un homme inventera-t-il un truc pour peser un corps. Cela serait nickel, on l'appelera une bascule.....
De l'autre coté, question pratique; moi je suis perdu tant que toi. Chez nous, les gens ont oublié l'extistence des bdc ou bdp (sauf, en été, pour les festivals) Comme tu dis, quand il pleut, mème mes enfants décident plustôt de porter des baskets que des bottes. Et je t'assure, des baskets mouillés, ça pue vraiment. Un jour, j'ai mème ue une discussion, au salon ça sentait mauvais, mais vraiment! Un fromage bruxellois n'était rien contre. Finallement c'était un des garçons ses pieds. Je lui demandait de me montrer ses chaussures (enfin en cas d'une examination policier, ce mot n'irait pas tenir mais bon). A l'intérieur, il y avait des pointes noires, fungis....
Et encore, il ne voulait pas entendre de porter des bottes......
Question centre hippiques; seulement les petits portent des bdc non cuir, les autres chaps ou encore pire, les all stars. Sauf et ça c'est bizarre, au moment d'une discour, tout le monde porte ses bdc cuir.....

je propose alors une nouvelle règle; "si vous n'avez pas portées tes bdc pendant trois quarts de l'année, vous seriez exclue du discours." Et bien entendu que les photographes du blog peuvent prendre les preuves...."En cas de négation du règlement vous seriez obligée de porter des bdc pendant deux ans hebdomadaire......

Et je pense que dès maintenant tu peut m'appeler justement nico car depuis quelques jours, grande merci à arno!, je ne dois plus prouver que je ne suis pas un robot.....;))))))