28 décembre 2014

Inga | Black, grey, white

20 commentaires:

Chris a dit…

Un chapeau à Inga qui porte des bdc en caoutchouc dans la froideur canadienne.
Et pour vous ? Est-ce qu'il y a une limite de température en dessous de laquelle vous remisez vos bdc au placard ?

Anonyme a dit…

@ Chris

Non pas spécialement tout dépend aussi du temps passé à l'extérieur s'il fait moins dix on va commencer à sentir le froid.Les miennes(aigle alezan) n'ayant
plus de doublure il est difficile de rester longtemps au froid mais je peux les utiliser un certain temps sans problème.Quand on aime!!!

Michel

al a dit…

je pense que les aigle écuyers sont assez adaptées au froid par rapport aux autres bdc et ce , grâce à leur doublure , quand elle ne s'est pas arrachée

Chris a dit…

Il me semble que les bottes en caoutchouc naturel comme les Alezan sont plus résistantes au froid que les pvc.
De plus une doublure cuir, aussi, doit faire la différence.

Anonyme a dit…

Sûr que la doublure cuir apporte un confort exceptionnel!c'est le top!le caoutchouc reste plus souple au froid que le pvc "qui peut se casser" mais à des températures excessives.Je me suis planté ce matin mes bdc sans doublure sont des "Ecuyer" et non des Alezan dont l'intérieur reste impeccable.

Michel

titi a dit…

J(ai fait des courses ce matin en ville par - 4 degré et un peu de neige.Pour sortir j'ai mis une paire de chaussettes d'équitation sur mon pantalon et j'ai enfilé mes alezans avec l'intérieur en toile. Ainsi chaussé je n'ai absolument pas froid aux pieds par contre ce n'est pas le cas quand je mets mes bottes décathlon même par des températures un peu plus clémentes. Je pense que le pvc est effectivement moins protecteur mais que surtout( du moins perso) on transpire beaucoup plus que dans des alezans et du coup ayant les pieds humides on sera plus sensible au froid.

Luc a dit…

Le problème des bdc par temps froid tient surtout à leurs semelles assez fines qui isole mal des sols.Vous aurez moins froid avec des Aigle parcours traditionnelles par exemple (sans doublure néoprène) dont le caoutchouc n'est pas plus épais, mais dont la semelle est bien plus haute.Mais évidemment ces dernières sont moins sexy que des bdc !

al a dit…

pour l'hiver , l'idéal se sera peut être des saint-hubert réhaussées
en quelque sorte des bdc avec des semelles de bdp

Anonyme a dit…

D'accord avec luc les parcours sont super mais coté sexy on est loin des bdc mais quel confort!

Michel

chris a dit…

@ Al, j'ai des St Hubert noires réhaussées ( +2cm) mollet ajusté. Certains les prennent pour des bdc car elles sont galbées et hautes, mais la forme du pied reste celle d'une botte de chasse, assez large, et surtout l'aspect de la matière n'est pas le même, la surface est granuleuses donc mate, le noir sort gris sombre. Bref, par rapport à mes BDC en terme de chaleur c'est le niveau largement au dessus, et je peux te dire que j'ai fait des ballades dans la neige pendant des heures, avec des chaussettes en laines épaisses, je n'ai absolument jamais ressenti le froid même au bout des orteils. La semelle avec crampons est de plus très efficaces sur tous les terrains, même la neige . C'est la Bugatti Royale des BDP ! Reste que çà fait une botte un peu plus lourde qu'une BDC, et moins glamour pour les filles c'est entendu.

@ Titi, l'humidité favorise le refroidissement, mais je ne suis pas sûr quand dans le milieu bien fermé de la botte çà joue ce rôle. De fait, les doublures coton absorbent l'humidité contrairement aux doublures synthétiques qui maintiennent l'humidité en surface, il faut aussi mettre des chaussettes qui évacuent l'humidité de la surface de la peau , avec la laine çà marche très bien. Je me demande surtout si le caoutchouc naturel n'est pas en soit plus isolant thermiquement que le PVC, d'autant plus qu'il est plus fin sur ce type de bottes.

Chris a dit…

@ Luc, les semelles des BDC sont toujours très fines, pas terrible effectivement pour s'isoler du sol. Je me dis toujours que l'idéal serait que les bdc aient une semelle un peu plus épaisse (quelques mm de plus on va dire) et un peu plus de texture pour éviter les dérapages, ce doit bien être possible ? ... Je sais qu'on me fera remarquer qu'une botte d'équitation n'est pas principalement faite pour avoir les pieds au sol... mais enfin il faut bien mettre à un moment le pied au sol, et souvent dans des endroits qui ne sont pas toujours très secs on va dire.

al a dit…

en effet Chris les saint hubert ne font très pas très glamour pour une femme.
il y a un autre problème ; c'est le prix ; il est peu être justifié , mais pas à la portée de toutes les bourses.
à moins que la solution , ce soit des alezans avec des semelles de saint hubert ( noël est passé mais on peu toujours rêver ).
mais la encore , ce ne sera pas donné !

Luc a dit…

Oui la bonne solution serait des Alezans , dont le caoutchouc est parfait, pas granuleux comme dit Chris, mais avec une semelle un peu plus épaisse et un peu plus accrocheuse.il est vrai que le prix des Alezans comme des Saint-hubert est trop élevé, mais il existe ce site très visité (Lbc) que chacun connait et où l'on finit par trouver son bonheur à des prix raisonnables.Il suffit de s'armer de patience !

Chris a dit…

@ Al et Luc
oui malheureusement le prix des St Hubert est plutôt élevé ( 240 euros sur commande hors options ) mais toutefois justifié par la qualité, intérieur tout cuir épais mais souple et doux ( c'est un bonheur à enfiler...).
Je ne crois pas à des Alezans avec des semelles de St Hubert, mais peut-être une semelle un peu plus épaisse, ne serait-ce pour pour le confort à la marche. J'ai lu que des cavaliers montent en bottes de chasse pour des questions pratiques, lorsqu'il faut mettre le pied dans les prés humides. Donc les crampons ne sont pas un problème ? Alors pourquoi pas faire une semelle de bdc un peu plus polyvalente ?

Luc a dit…

La botte doit rester équilibrée effectivement, et des semelles épaisses casseraient la ligne et le charme des Alezans.Nous devons nous rendre compte que les bdc ne sont pas faite pour la marche.A chaque botte, sa fonction et en avoir plusieurs et loin d'être désagréable.

Chris a dit…

@ Luc, j'ai pas bien compris il me semblait que tu disasis le contraire juste avant...
Mais je pense qu'on pourrait épaissir la semelle de quelques mm sans modifier la ligne générale de la BDC, voir y mettre quelques relief , mais je ne parle pas d'y greffer des semelles de bottes agricoles. Notamment pour les femmes, je remarque que bon nombre de bottes féminines ont déjà des semelles plus épaisses. Et de plus la BDC est mixte.

Pour tous ceux qui ne portent pas que des mi-bas nylon dans leur BDC, et qui veulent avoir les pieds au chaud l'hiver (je pense surtout aux dames) j'ai testé une paire de chaussettes très efficaces, les "Heat Holder"... elles sont bien épaisses et molletonnées mais restant légères, on croirait avoir enfiler des BDC fourrées, très agréables. Testées 2 heures avec mes Alezans toile , en vélo par 5° dehors: à peine les orteils refroidis.

Luc a dit…

Excuse moi Chris , je dois déjà avoir le cerveau embrumé par les vapeurs alcoolisées des fêtes de fin d'année.
Bonne fin d'année 2014 à toi et à tous et toutes.

Chris a dit…

Pas de souci Luc ... ;=)
Effectivement , la Alezan est une copie des BDC cuir tradi, mais une version "hybride" serait bienvenue.
Je te souhaite, et je vous souhaite à tous, une bonne de fin d'année 2014 et de joyeuses fêtes, et un bon départ pour 2015.
Longue vie à ce blog qui nous apporte chaque jour son petit carré de ciel bleu... ( enfin, je sais que vous préférez les gros nuages bien gris.. )

Nicolas a dit…

J'avais trouvé un cordonnier sur Reims qui avait réussi a me coller une semelle type rangers sur des écuyers ou plutôt des Saumur de chez Aigle , avec l’intérieur cuir , quand celles ci se fabriquaient encore .

La greffe avait parfaitement réussie et cela me permettait de crapahuter a pied comme a cheval , sans me soucier du terrain . Hélas ce cordonnier ayant pris sa retraite quelques années plus tard , son successeur n'avait pas le secret de la colle qu'il employait , car faut il rappeler que les bdc Aigle sont impossible a ressemeler . Le slush est un matériau plastique assez particulier et anti adhérent .

Pour les Alezan le problème de ressemelage ne se pose absolument pas , car elles sont en caoutchouc naturel . De ce fait n'importe quel cordonnier sait et peux les ressemeler . Il est donc possible de monter des "gros pneus " sous les alezan , certains membres de la société ou je suis la chasse a coure l'on fait et cela va dans la sens de la sécurité du cavalier , sans casser la ligne de la botte . Il m'arrive aussi pour la vénerie de porter mes Saint Hubert a cheval , là aussi pour des raison de sécurité et d’adhérence lorsque je dois mettre pied a terre .

Chris a dit…

Je continue à penser que les marques comme Le Chameau devraient proposer des options avec semelle à relief. Peut-être faudrait-il leur demander s'ils peuvent le faire sur mesure lors de la fabrication des bottes.
@Nicolas : merci pour les conseils, le ressemelage une bonne solution à adopter tout de suite lorsque les bottes sont neuves.