02 octobre 2014

Campagne Kookaï, automne 1992


Si loin, si proche, pas de portable dans nos poches, ni d'internet à la maison et pourtant les tenues proposées par Kookaï fin 1992 pourraient se voir en magasin aujourd'hui, à l'instar de ce slim rouge porté avec ces bottes de cheval Aigle Ecuyer. Les filles portant des bdc comme chaussures de mode étaient très rares à l'époque, sauf lors de festivals boueux, et c'était presque toujours des Aigle. Mes copines en portaient avec une jupe et tout le monde s'en fichait.
Grâce à un bon rapport qualité/prix et une stratégie de communication originale et provocante, Kookaï était la marque tendance à Paris.
En guise de catalogue, un jeu de trente-deux cartes offert dans chaque magasin Kookaï.

            

En haut, petit poster cartonné (50X35 cm environ) destiné aux boutiques. Juste au-dessus, en guise de catalogue, un jeu de 32 cartes était distrbué en magasin; dont quatre cartes de modèles en bdc. Le tout dans une boite cartonnée et un dépliant avec le descriptif des vêtements et la liste des magasins. Dans la presse féminine d'octobre '92, même visuel publicitaire que l'affichette à gauche.

So far, so close, no smartphone in our pockets, or internet at home, and yet the outfits suggested by Kookaï at this end of 1992 could be seen in stores today, just like this red skinny being styled with Aigle Ecuyer rubber riding boots. Girls wearing rrb as fashion footwear were very rare at the time, except during muddy festivals, and it was almost always some Aigle. My girlfriends were wearing them with a skirt and nobody cared. Kookaï brand was trendy for young girls in Paris. As catalog, a deck of cards was offered in each store.
Copyright des scans: BDC69

6 commentaires:

Nicolas a dit…

Magnifique souvenir et archives de ces années ou la mode des bottes cavalières en cuir était dépassée et ou Aigle tentait de conquérir une nouvelle notoriété , après l'avènement de la mode en chaps et boots pour les cavalières .

Je me souviens aussi en 1996 , d'une couverture de jeune et jolie ou la mannequin était habillée en jupe noir , collants noirs fins , cape et bottes écuyer Aigle . Cela donnait une coupe parfaite a ses jambes , avec le revers en cuir , sur le col interne qui formait comme un petit filet doré entre le haut des bottes et le dessous de ses genoux .

Chris a dit…

En effet il était tellement rare de voir une fille en bdc dans la rue, et ce n'était pas des D4 mais des Aigle ecuyer à chaque fois. On trouvait de temps en temps dans la presse des articles de mode , dans le Elle par exemple, qui mettaient en avant les BDC, mais la mode de la rue ne suivait pas. Pourtant à Paris on trouvait très facilement des BDC, des Aigle comme des Le Chameau, un peu partout dans les magasins de sports GO-sport ou Décath, ou même au BHV ou la Samaritaine.

dav59 a dit…

sa c était la classe j aimee

al a dit…

comme dav , je trouve cette tenue super classe tout en étant simple et décontractée

nico r2d2 pour blogspot a dit…

Bonjour à toutes et tous,

Moi aussi, je me souviens de ces photo's là, et comme tu dis Nicolas, moi aussi je craque pour les ecuyers car la petite ligne jaune. En revoir ces photos, il y a une question qui me revient;
ces filles là, à l'époque, elles étaient choisi par une agence parce qu'elles étaient photogéniques et avaient probablement le bon regard pour la publicité du marque. Et bien, ellles étaient dressées par une styliste (avec le bon gout...), portant des aigles. Sans savoir, elles ont contribué à une nouvelle tendance qu'on aime bien. Maintenant ma question, qui ne sera jamais répondu probablement, est-ce qu'elles ont aimé de porter ces bottes, et après, ont elles osé de les porter eux-mèmes? Car on voit tant de mannequins qui sont vraiment bien habillés, mais une fois que les caméras se taient, elles se déhabillent et mettent des choses comme des pantouffles et des joggings. C'est là ou je comprends mieux arno avec les street shot; elles les portent car elles les aiment. tandis que ces photo's de publicité sont toujours bien encadrés mais là, on ne sait pas si les filles les aiment. Les seuls photo's qui dépassent (sans dire que les autres n'ont pas de valeur hein)au dessus sont celles de nos chères contributeuses; Carole, la dame de nouveau zélande dont j'ai oublié le nom mes excuses, Sophie et à lépoque blondahontasse car elles les encadrent toujours bien.

Autre question, dans le style 'les filles, est-ce qu'elles nous aiment aussi de porter les bdc', et je m 'adresse vers Arno, Smelly, Nicolas, Chris et ceux que j'oublie, portant les bottes souvent.

Je reviens d'une semaine en autriche. Ma femme et moi étaient là pour une semaine pour rouler en moto. Quand moi je roule en générale, je porte un jeans et des botinnes de travail. Je n'aime pas tellement des vètements spécifique pour la moto, car, pour aller boir qch cela te gène toujours. en plus je ne dois pas chaque fois me déhabiller etc. Tout ça va bien si longuetemps qu'il ne pleut pas.... Et bien entendu, en générale on ne roule quand il fait beau. Cela donne qu'on ne roule pas souvent en Belgique....
Mais, en Autriche, tu n'as pas de choix, tu y est, tu dois rouler, point. alors, le matin, comme il était nuageux avec une menace de pluie, j'ai osé de prendre mes aigles, botte de pluie, car elles étaient avec, je n'ai pas des bdc, uniquement pour ma femme. Ma femme a porté ses chantebelles, mais elle porte un jeans et au-dessus un pantalon de moto, qustion de sécurité. et dommage pour moi et vous, tu ne vois que la semelle finallement, et dommage, elle n'ose pas porter ses start à l'extérieur, car elle trouve qu'elle ne les porte pas biens (question de mollet, elle n'arrive pas à porter ses ecuyers, question de perdre une partie du bonne vie, comme chaque femme veut......faut garder l'éspoir...un jour on y arrive...)
Alors là, cela allait, et moi je trouvait les bottes comfortables. J'ai mème y pensé de les porter souvent en moto, mais là, je pense que c'est mieux de porter (vous seriez content) des bdc, noirs, un peu comme les gendarmes.
Mais, un grands mais; quand il pleut, les températures baissent, et de temps en temps, j'ai eu froid au pieds...
Alors, y-a-t'il entre vous des motards qui ont de l'experience avec les bdc? Moi, pendant la journée, quand il fait beau, je commence à transpirer dans les bottes, et après, quand les temps baissent, j'ai froid, ce qui est très genant sur la moto, mème dangereux car tu bloque. Est-ce que les bdc ecuyer avec intérieur peu isolant sont assez pour m'aider?
allez, je serai content de voir vos réponses

nico, nico r2-d2, nico au dessus des chtis, etc

dav59 a dit…

salut nico pourqu oi pas moi je fait du scoote en botte aigle nikel mais pas la meme vitesse que toi lol