10 juillet 2014

Solidays 2014 | Vu de l'extérieur #6

  • Solidays 2014 | Vu de l'extérieur #1 #2 #3 #4 #5

16 commentaires:

Chris a dit…

Encore une superbe série

Anonyme a dit…


Oui et quelle série ! à rêver debout
j'en ai des frissons !

Michel

Chris a dit…

Dans la série, j'ai un petit faible pour la jeune fille brune avec son cité jaune, et ses BDC portées jambes nues. Mais toutes ces filles en jean + BDC illustrent fort bien le concept de base du site il me semble , Arno ... ?

Eddy a dit…

Ce sont des merveilles de files, toutes en bottes et en bottes et en bottes...ça nefinit pas! L'une après l'autre passe la revue... une série sans fin...c'est le rêve qui dépasse toute rêve, 'est le ciel sur terre, c'est le paradis, c'est la fête sans fin... c'est prèsque incroyable...ces filles me rendent fou, je perds les pédales, toutes ces filles si courageuses, si fières, si intrépides, si hardies, si provoquantes en bottes de cheval...toutes, toutes sont irrésistibles: les bottes bien hautes, le slim, les bottes toute la journée, partout, avec amies, avec copain, les bottes qu'elles aiment tant, dans lesquelles elles se sentent si bien, qu'elles aiment montrer, avec lesquelles elles aiment marcher, traîner, circuler... ces filles si aimables, vraies filles "bottes de cheval"... merci toutes ces filles bottées, merci Arno!

Chris a dit…

@ Eddy, à travers tous ces mots et ta sincérité, je te sens submergé d'émotion en voyant toutes ces filles bien bottées. Il est vrai que c'était comme un défilé, et Arno en a vidé sa batterie d'appareil photo, je pense que c'est la première fois que çà lui arrive ! Coté intérieur c'était plus dispersé, il y avait à boire et à manger selon l'expression populaire, des BDP en tout genre qui marchaient dans tous les sens sur la pelouse. Il y eu un pic BDC curieusement vers 18h-19h , le pic d'affluence, et le soleil qui revenait tout doucement (peut-être une explication ??). J'ai vu des filles avec des bdc immaculées vers 19h , preuve que certains arrivent très tardivement sur le site. Des garçons aussi, dont un groupe de 3 filles / 3 mecs en bdc (toutes D4) , environ 25 ans, j'aurai voulu les prendre en photo mais je n'ai pas pu le faire de crainte de me faire repérer. D'autres mecs qui semblaient avoir acheté leurs bdc la veille.
Sinon la BDP gagnante incontestablement c'est la botte bateau Aigle avec ses deux liserés blancs en haut de tige. Beaucoup de Aigle Venise aussi, que j'aime bien.

Eddy a dit…

@Chris, merci Chris!
Tu es resté là jusque quand? Je suppose que la fête a continué jusque dans les petites heures, après minuit. Et je pense que c'était très agréable de voir tant de filles en bottes de cheval dans l'obscurité, toutes ces bottes luisantes partout... As-tu des photos de ça?

Chris a dit…

@ Eddy, non malheureusement je n'ai pas pu rester jusqu'à la nuit tombée, car je devais me lever tôt le lendemain. La veille il y avait des DJ toute la nuit , et évidemment il devait y avoir des dizaines et dizaines de filles en BDC qui dansaient tard dans la nuit...
Pour les photos bien évidemment la nuit il faut le flash et là, mieux vaut demander au préalable l'accord de la personne tu comprends... Pour les reste en journée j'ai utilisé mon téléphone portable pour faire quelques photos discrètement mais hélas qui se révèleront de modeste qualité. Je les ai transmises à Arno, sur ces photos on retrouve quelques filles déjà vues dans sa galerie. Et je dois dire que je n'ai pas son talent , aussi bien pour la technique que dans l'approche et la discrétion, c'est un maitre en la matière je t'assure !

Cédric a dit…

j'arrive de Normandie .Malgré le froid et la pluie fine , pas de BDC en vue dans les rues piétonnes de ROUEN .Curieusement on revoit des femmes en genouillères cuissardes en plein mois de juillet.
C'est à n'y rien comprendre

Chris a dit…

Ca se confirme malheureusement, les filles semblent avoir décidé de ne plus sortir leurs BDC dans les rues. La faute à la mode, les modes passent , c'est leur nature, on le sait... Mais il y a bien des raison pratiques, de temps en temps, on le voit bien dans les festivals et là les filles sortent toutes leurs BDC, c'est un vrai festival de bottes , et la BDC c'est la tenue "in" qu'il faut avoir. Je parle des bdc comme des bdp.

Anonyme a dit…


@ CEDRIC
En effet avec ce temps des cuissardes en plein juillet c'est rare ! ou alors elles aiment se montrer ainsi. Dans mon ile de france je vois aussi des bottines fourrées!ça saute du coq à l'âne.

Michel

smelly a dit…

Je pense que le fait de ne pas voir plus de bdc aux pieds et ce malgré un un de juillet pourri provient de la part des femmes d'un côté psychologique de ne pas vouloir porter des bdc au moi de juillet. Il y a en hiver des journées où il ne fait pas tellement plus froid mais l'on voit des femmes porter des bdc.
Moi le porte les miennes tous es jours en ce moment et ce malgré le mois de juillet.

Anonyme a dit…


@ CHRIS
Quel dommage!la mode toujours la mode,faut il être idiot pour suivre ce mouvement imbécile.Comme je disais, un mouton part les autres le suivent.Je ne vois pas pourquoi on mettrait des bdc uniquement pour les festivals,depuis la mode lancée par kate Moss c'est devenu un rituel!
triste tout ça!.En attendant je vais me chausser "Aigle" pour cet aprés midi pour changer un peu des tongs des habitants du coin.

Michel

Chris a dit…

@ Michel, je pense pouvoir dire que sans la mode nous n'aurions jamais vu autant de filles en BDC dans les rues il y a quelques années. Malheureusement pour nous, la mode passe et les filles n'osent plus porter des BDC, elles les ressortent pour les festivals boueux, tant mieux quand même. Kate Moss n'a pas lancé la mode des bottes en caoutchouc dans les festivals, en Angleterre c'est juste une nécessité comme à Glastonbury, elle a juste médiatisé ce fait et comme tu le dis l'a institué comme un rituel de mode, à porter avec jupe courte ou mini short notamment. Maintenant les médias se sont emparé de l'image et aiment bien dire que la mode des bottes de pluie a son origine dans ce fait là. Sauf que je n'ai jamais vu d'image de Kate Moss portant ses Hunter en ville.
Concernant les D4 dans les festivals parisiens, où la météo n'est pas tout à fait la même qu'en Angleterre, grâce à Kate Moss notamment les filles ont intégré l'image de la festivalière en BDP à l'instar de Kate Moss, et ont trouvé dans la D4 une botte jolie féminine et pratique, et surtout bon marché, donc pas de concurrence. Il faut remarquer qu'en Angleterre très peu de filles portent des BDC dans les festivals.

Ernest a dit…

Très grosses averses de pluie ce matin sur le marché Velpeau à TOURS avec parfois des trombes d'eau . Visiblement on rencontre pas mal de BDP Be Only , la catalogue LA REDOUTE les soldait cette année à moins de 46€ . Aucune BDC par contre quelques paires de bottes style bateau de chez AIGLE ;comme pas mal d'intervenants sur le blog , je crois que la mode des BDC est passée , dans la région Centre Ouest .Je dispose d'une résidence secondaire à LA BAULE , j'y ai fait la même constatation mais c'est vrai que l'usine BE ONLY est située à ANGERS et rayonne sur toute la région Ventre Val de Loire

Anonyme a dit…


@ Chris
Je me suis peut être mal exprimé au sujet de la mode, tu as raison je suis parti un peu vite mais il est certain que la mode a beaucoup participé au port des bdc en ville ensuite tout change et c'est un éternel recommencement.En effet je n'ai jamais aperçu kate moss en bdc en dehors des festivals, par contre elle porte admirablement ses bottes en cuir à talons pour ses sorties officielles.Comme tu le précises les bdp sont plus prisées en Angleterre pour les sorties boueuses.

Michel

Chris a dit…

@Michel
En effet tout ce que touche Kate Moss qui est une icone a un effet retentissant dans le monde de la mode, donc elle est apparue comme des milliers de filles avec des Hunter , l'équivalent de Aigle en Angleterre pour ce qui est de la popularité, le seul détail qui tue c'est qu'elle portait un mini short.
Liv Tyler, autre icone, est apparue à plusieurs reprises dans les médias avec ses BDC Aigle et semble n'avoir lancé aucune mode, on ne l'a pas vu citée, reprise....
Pour moi la mode BDC s'est faite sous l'impulsion certes de quelques blogeuses de mode averties, mais a pris plutôt dans le milieu des petites jeunes filles de banlieue, celles qu'on voit se regrouper dans le quartier des Halles à Paris, et qui se sont passé le mot facilement, et qui trouvaient dans la D4 une botte stylée, de plus pratique et confortable, et surtout qui coutait 3 fois rien.
Et effectivement il y a un lien avec la mode BDP, les bureaux de tendances puis fabricants ayant trouvé un filon à exploiter suite au retentissement des images de Kate Moss à Glastonbury 2007. Le Comptoir des Cotoniers, marque féminine bien diffusée sur le territoire, a semble t-il été le premier à diffuser les Hunter en France, çà devait correspondre à son image marketing de l'époque, et elles se sont arrachées contre toute attente semble-t-il.
Maintenant pourquoi les femmes se désintérent-elles des BDP et surtout des BDC ? Sauf pour les festivals ? Il faudrait poser la question aux jeunes femmes.
Peut-êre faudrait-il aussi avoir quelques images des autres festivals nationaux, pour vérifier si les BDC sont aussi en nombre.