08 juillet 2014

Solidays 2014 | Vu de l'extérieur #5


Durant ces quelques heures de rêve éveillé, après un certain moment, j'ai envisagé de demander à des filles de poser pour moi pour un blog de mode, cela évitait le floutage. Je ne l'ai fait qu'une seule fois, avec ces deux filles, en-haut, parce que pendant ce temps je voyais du coin de l'oeil que j'en ratais plusieurs autres superbes. Je suis donc resté à ma méthode: une photo de face, une autre de dos. Pendant la période de soleil, les photos étaient inratables, mais sous la pluie (tout en bas) la qualité fut réduite.
During these few hours of waking dream, after a while, I considered asking girls to pose for me, for a fashion blog. I did it only once, with these two girls above, because during this time I could see from the corner of eye that I misfired number of other superb girls. So I stayed in my system: a front picture, another back. During the sun, the photos were foolproof, but in the rain (at the bottom) the quality was greatly reduced.


  • Solidays 2014 | Vu de l'extérieur #1 #2 #3 #4

5 commentaires:

1127 a dit…

C'est toujours sympathique de voir ces visages. Je pense que lorsqu'ils ne sont pas floutés c'est que les personnes principalement concernées ont été averties ?
Quelle chance aussi d'avoir eu quelques rayons de soleil pour prendre ces belles photos.
On voit que une majorité de festivaliers n'étaient pas en bottes, mais les hommes s'y étaient mis aussi. Et il y en avait même en BDC. Sur les conseils de leurs copines peut-être ??

Eddy a dit…

Tu as raison, Arno, c'est un rêve éveillé... Quand je regarde les photos, je pense que je rêve et que je vais m'eveiller et que tout cela n'existe pas...mais c'est quand-même vrai. Comment est-ce possible?
Quand est-ce que cette mode a commencée? Dans les anées'80 ce n'etait que tes copines je pense... Est-ce que tu et tes copines ont fait naître la mode bdc? Ou est-ce que c'est venu tout seul? Mais comment alors?

Chris a dit…

@ Eddy, il y avait bien quelques rares filles qui portaient en ville des BDC dans les années 90 (dont les copines d'Arno) , et généralement c'était des Aigle.
La mode populaire des BDC est arrivée par quelques jeunes femmes branchées travaillant au siège chez Hermès rue St Honoré, et qui , peut-être volontairement, faisaient un pied de nez au style cavalier très chic de la marque en portant des bdc décathlon à 13 euros.
Avant cela, ma copine aussi portait des BDC Alezans avant la grande mode populaire des D4, et ses copines la regardaient étonnées et ne manquaient pas de faire des blagues du style "t'es venue à cheval" ?

Luc a dit…

J'ai un petit faible pour cette série de photos ; c'est certainement dû en partie à cette jeune femme en ciré jaune.C'est à chaque fois la même chose , ciré et BDC me font craquer.
C'est grave docteur ?

Eddy a dit…

@Chris
Chris, tu dis que la mode BDC a commencé avec quelques filles de chez Hermès; je peux comprendre que ça a été la cause immédiate, mais est-ce que l' émancipation et la libération sexuelle de la fille n'a pas la cause principale? Sans cela ça aurait resté quelquepart en Paris, maintenant c'est mondial... Qu'en penses tu?