26 février 2014

Envío de Alejandro | Madrid, 3 febrero 2014 #3

  • Envío de Alejandro | Madrid, 3 febrero 2014 #1 #2

15 commentaires:

laplace maxime a dit…

J'avoue j'viens de tomber totalement amoureux , j'découvre que les rousses me plaisent ;) Demain je m'installe à Madrid !!!!

Chris a dit…

Il pleut beaucoup semble-t-il sur Madrid. Je m'interroge pour savoir pourquoi les filles à Paris ont laissé tomber les BDC, malgré la pluie quasi quotidienne, alors qu'à Madrid il semblerait qu'elles soient toujours très populaires ?

Eddy a dit…

Je ne cesse de m'étonner de la quantité de filles espagnoles en bottes de cheval...
J'ai calculé que, si une fille sur dix en Espagne porte des bottes de cheval, il y a 500.000 filles qui enfilent chaque matin leurs bottes de cheval..;c'est énorme! Et s'il y a 2 sur dix, c'est une vaste armée d'un million de filles bottées... Incroyable! Et peut-être des centaines par jour qui prennent l'avion bottes de cheval au pieds pour voyager à l'étranger comme de raies "ambassadrices bottes de cheval"!
Merci Allessandro, et déménageons tous vers l'Espagne...

Anatole a dit…

c'est quoi la marque des bottes de la fille devant le distributeur de billets?

arno a dit…

Beaucoup de pluie depuis l'aube sur Paris ce jeudi. J'ai profité d'une accalmie avant les averses suivantes pour sortir, pour le blog. J'avais 90 minutes: aucune bdc, quelques Hunter et autres bdp.

Allbert Berthommier a dit…

Moi aussi je m'étonne de la quantité de filles portant des BDC en Espagne.Visiblement cette mode s'est fixée là bas , peut être aussi que les BDC y sont moins chères ou que l'on trouve des marques inconnues en France .Ils ont bien de la chance les espagnols ; de quoi susciter bien des envies

Anonyme a dit…


Moi aussi lorsque mon amie sera à la retraite nous partirons en Espagne car nous sommes adeptes des le Chameau, D4 et Hunter.Là bas vous circulez en liberté sans croiser les regards vicelards des passants.

Bill

Chris a dit…

Je pense que la grande majorité des BDC vues sur les photos d'Alejandro sont des D4 (comme la fille devant le distributeur). Quelques rares Aigle aussi.

Chris a dit…

@ Arno
J'ai vu 4 filles en bdc aujourd'hui sur Paris, et pourtant je suis peu sorti puisque je travaillais, j'ai eu un rdv extérieur et j'ai pris les transports. Notamment une jeune femme qui travaille dans l'immeuble où nous avons nos bureaux, et qui était en bdc Aigle me semble t-il, car bien hautes, mais malheureusement je ne l'ai vu que de loin. Coup de chance aujourd'hui? il pleuvait bien ce matin , mais ce n'est pas fini..

alejandro chaparro a dit…

I confirm boots are FOUGANZA decathlon, it is easy to distinguish the high heel seam of the boot

Nicolas a dit…

Sans vouloir chercher loin dans l'histoire une explication rationnelle du phénomène BDC en Espagne , il faut savoir que les espagnols sont un peuple de cavaliers , bien plus que les Francais . Je pense que comme partout sur la planète , les sports équestres se sont démocratisés et ont conquis le cœur des filles .appelons qu'en France on compte 90% de filles dans le monde du cheval . L'autre explication serait dans les pays comme l'Espagne ou la Pologne , le développement assez rapide de l'enseigne D4 , qui a eu raison d'y croire . Il suffit de voir le style de ces filles , plus sportswear que casual . Enfin dernière explication , les prix et la solidité de ces bottes , qui supplantent les grandes marques historiques .

laplace maxime a dit…

Il y a aussi toujours eu le fait indéniable que les Espagnols ont toujours eu sur la mode vestimentaire un an voir deux de retard sur la Française , c'est finit chez nous mais c'est en plein boom là bas ... Même si j'espère qu'en Espagne c'est plus du au fait qu'elles aiment simplement se chausser de BDC D4 pour la plupart du temps .

Chris a dit…

@ Maxime, je pense que la mode est devenue internationale, la mode de la rue est chez Zara ou H&M pour ne citer qu'eux... Zara, Mango, Desigual notamment, que l'on trouve dans tous les centres commerciaux en France, sont des marques espagnoles. Je ne pense pas que les espagnoles ont un métro de retard sur la mode en France, je crois surtout que les filles s'habillent avec un goût différent, et elles aiment particulièrement les bottes, c'est ce qu'on peut voir sur toutes ces photos. Peut-être plus pour le look "équestre" plus présent dans la culture espagnole, je rejoins l'analyse de Nicolas, que pour les conditions climatiques du pays en général (sauf dans les Asturies ou la Galice peut-être.. ).

laplace maxime a dit…

Ahh je suis pas certain Chris , je suis souvent allé en Espaggne et j'ai pu constater à chaque fois que la mode chez eux était celle que l'on avait 1 an avant en France , je me souviens particuerement de la mode Fluo , short etc lacet , je pars en Espagne , nos amis Espagnols se foutaient de nous de maniere incroyable , l'année suivant on y retourne donc comme chaque année et là ils etaient tous en fluo ... Sauf que chez nous c'etait clairement passé de mode ... Je ne sais pas pourquoi je ne m'avance pas sur le pourquoi ùmais tant qu'Alejandro nous enverra ces jolies photos qu'arno nous fait le bonheur de publier , moi je me fou de savoir pourquoi les belles Espagnoles portent mes BDC préférées , les D4 lol

Chris a dit…

@ Maxime, je peux simplement espérer que ce ne sera pas un décalage de mode et que nous verrons encore l'année prochaine des jeunes femmes en bdc dans les rues de Madrid, et ces moments captés par Alejandro. En regardant ses reportages, je constate que la population en bdc est globalement moins jeune que celle qu'on a pu voir à Paris par exemple, où on voyait beaucoup de jeunes filles , souvent mineures, et qui sont certainement passées depusi ( c'était il y a quelques années déjà) à d'autres modes vestimentaires.