10 janvier 2014

Envoi d'Alejandro | Madrid, 19 décembre 2013 #12

Envoi d'Alejandro | Madrid, 19 décembre 2013 #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10 #11

6 commentaires:

Chantalou a dit…

Ils ont bien de la chance nos voisins espagnols .Ici à TOURS hier il pleuvait , pas une seule BDC à l'horizon .Essentiellement des bottes de pluie ( des fausses TONIA à mais vraies BE ONLY .Il doit y avoir un vrai distributeur à TOURS vu le nombre de BE ONLY noires ou bleues vernies qu'on voit dans les rues . Ilest vrai que TOURS est une ville "snob"

UM a dit…

Diese Foto-Serie vom 19. Dezember ist der absolute Wahnsinn!!! Man weiß gar nicht, was man sagen soll. Super, grandios, phänomenal ...

Muchas muchas gracias Alejandro!!!
Saludos Uli

arno a dit…

A Paris, pas vu grand chose depuis le début de l'année, pas de quoi un faire un bon article. Environ 4 bdc sur les dix derniers jours, et encore je crois que ce sont presque toutes des touristes étrangères.
La fille en video dans ma chaine est Parisienne par contre...
Bref on en est au niveau d'avant le début cette mode vers 2007. Je ne pense pas embellir les souvenirs de cette période, mettons de 2008 à 2012, durant laquelle on croisait quotidiennement plusieurs filles en bdc même par temps sec.

Lucien a dit…

Entièrement d'accord avec toi Arnaud , pourtant il avait bien plu jeudi matin à NANTES.aucune BDC , visiblement la mode est passée .Par contre des bottes de pluie portées par des femmes "d'un âge certain" j'ai cru reconnaitre des BE ONLY ; ces dames sont sans doute des nostalgiques des TONIA

Anonyme a dit…

Traumhaft schöne Bilder!! Auch wenn die Gesichter verschwommen dagestellt sind, kann man erkennen, daß viele der Mächchen total hübsch sind und teilweise Model-Qualitäten haben!
Wolfgang

Eddy a dit…

Ne désespérons pas! Je pense qu'il y aura toujours des files qui porterons des bottes de cheval. Maintenant que cette mode existe, ele ne disparaitra plus jamais. C'est un fait accompli. Bien sur, il y aura des ups et des downs, et des variances dns les différents pays. Ici en belgique, on ne les voit presquejamais, tandis les Polonaises sont des véhémentes porteuses des bottes de cheval, et les Espagnoles aussi. Et qoi dire ds autrs pays de l'Europe de l'est? Donc les filles 'bottes de cheval' seront toujours avec nous...