10 octobre 2013

Sophie de bas en haut #2

54 commentaires:

simi a dit…

Un moment j'ai cru que c'était un verre de Leffe à côté de Sophie. Vu du bas les cuissardes sont vraiment impressionantes.

Anonyme a dit…

affreux

Bottes 67 a dit…

vraiment tres jolie ses cuissarde en caoutchouc
@sophie les atu mise juste pour la photos ou pour une occassion speciale???

Anonyme a dit…

Pour l'élégance,on repassera!!!

Chris a dit…

Rien à voir avec des no-name.

Marc a dit…

Même si elles ne sont pas aussi élégantes que les No Name, effectivement, je trouve l'ensemble plutôt sympa.
Merci à toi, Sophie !
Et désolé pour l'insistance, mais avec l'automne qui revient, si tu pouvais nous faire quelques photos dans la boue, ce serait vraiment cool. Je reste confiant, je sais que tu avais promis d'en faire quand tu le pourrais.

Anonyme a dit…

Superbe, je boirais bien un verre avec toi

Sophie a dit…

Bonjour
Il s'agissait en fait d'un kir.Comparées aux No-name c'est evident que ces cuissardes en caoutchouc sont bien moins élégantes, mais elles sont adaptées à l'utilisation que l'on en fait, comme la pêche ou les promenades en bord de mer ou rivière.

titi a dit…

@Sophie
Quoiqu'il en soit vos photos sont toujours très appréciées que ce soit en cuissardes caoutchouc, en no mane, en bottes alezan ou aigle écuyer .Maintenant il est vrai que les cuissardes de pêche ne sont pas des plus féminines. En tout cas merci pour vos photos et vos commentaires.

Chris a dit…

Bien sûr ce sont des cuissardes adaptées pour la pêche, çà reste quand même pas très sexy pour une fille (sauf portées en maillot de bain). Les No-name ont l'avantage de combiner le féminin-sexy et le pratique. Enfin je préfère de très loin les photos de Sophie, en pantalon simili-cuir par exemple.

al a dit…

encore merci Sophie pour cette série en cuissardes
évidemment les cuissardes de pêche ne sont pas très féminines ,mais par contre je trouve ça très sexy
en plus avec la doublure en néopréne , elles sont super confortables

anonyme a dit…

@Sophie
Merci Sophie pour vos photos en cuissardes de caoutchouc. Ma femme a les mêmes pour aller à la pêche. Elle les trouve bien hautes et super confortables.
Utilisez-vous vos cuissardes de caoutchouc pour la pêche ou les promenades les pieds dans l'eau ?

Papy a dit…

A consommer avec modération. Je veux parler du kir et non pas des photos qui sont superbes de Sophie en cuissardes de caoutchouc.
@Chris
Les filles en maillot de bain et cuissardes de caoutchouc se font rares.Cet été à l'ile d'Oléron j'ai eu la chance de voir deux ostréicultrices et une pêcheuse de crevettes dans cette tenue.

simi a dit…

Merci Sophie pour cette série. Biz

Chris a dit…

@ Peut-être arrive-t-il aussi à Sophie d'aller à la pêche en cuissardes et maillot de bain ou en short, l'été quand il fait très chaud... ?

Sophie a dit…

Bonjour,
J'avais mis mes cuissardes pour une sortie pêche, pour accompagner mon copain. Ces cuissardes doublées néoprène sont vraiment très confortables et chaudes.
Faut-il voir un souhait subliminal de photos dans le fait que porté en maillot de bain mes cuissardes deviendraient sexy?
Je porte mes cuissardes pour les deux occasions, pêche ou promenade en rivière.

Papy a dit…

@Sophie
J'avoue que si vous pouviez faire une série de photos en maillot de bain avec vos cuissardes de caoutchouc ce serait super.Ca me rappellerait des souvenirs de vacances.

Anonyme a dit…

@Sophie
Avez-vous déjà porté vos cuissardes pieds nus ?
Au cours de vos sorties pêche ou de vos promenades en rivière avez-vous déjà eu de l'eau dans vos cuissardes?
Je vous pose ces questions car cela est déjà arrivé à ma femme.

Sophie a dit…

bonjour,
à bien y réflechir il ne semble pas mettre arrivée de porter mes cuissardes en bikini, par contre en short oui. Pourquoi ne pas essayer et faire une série pour le blog d'Arnaud ? Mais il faudra attendre, il ne fait plus le temps à cela.
Pour le port de mes cuissardes, que ce soient les No-name ou celles de pêche, je ne les j'ai jamais enfilées pieds nus, et jamais elles n'ont prises l'eau.
Heureusement ! Ca doit être désagréable.

Papy a dit…

@Sophie
C'est une bonne idée. Je ne peux que vous encouragez à essayer de faire une série de photo en short et en cuissardes de caoutchouc. Le résultat devrait être super sympa. Effectivement il ne fait plus un temps à pêcher ou à se promener en rivière en short et en cuissardes. Mais les bonnes choses se font souvent attendre et il faut savoir être patient.

Anonyme a dit…

@Sophie
Merci pour vos réponses.
Effectivement en ce qui concerne l'eau dans les cuissardes ma femme dit que ce n'est pas très agréable mais une fois l'effet de surprise passé c'est supportable. Cela fait partie des aléas de la pêche. Il faut dire qu'elle n'hésite pas à se déplacer dans la rivière à la recherche des poissons.

Sophie a dit…

Bonjour,
Aucune idée pour quand cette série sera disponible pour le blog, mais elle arrivera. Les cuissardes remplies d'eau doivent être très lourdes et se déplacer avec doit aussi être difficile.

Marc a dit…

Effectivement, ce n'est plus le temps pour porter un maillot de bain, mais je trouve l'idée très intéressante aussi, je me joins aux autres dans cette optique.
Par contre, ce temps souvent pluvieux est parfait pour la boue (j'en ai d'ailleurs profité moi-même ces derniers jours)...
As-tu déjà porté ces cuissardes dans la boue, au fait, Sophie ?

Sophie a dit…

Oui il m'est arrivé d'avoir à marcher dans la boue avec ces cuissardes, mais jamais bien haut, rarement plus haut que le genoux, mais dans l'eau oui.

Marc a dit…

Merci pour ta réponse, Sophie.
Peut-être aurons-nous la chance de te voir le faire pour le blog, que ce soit en cuissardes, en BDC ou autres bottes.
Ici en tout cas, il pleut des cordes en ce moment...

J-P a dit…

As-tu déjà été dans l'eau jusqu'en haut de tes cuissardes ? As-tu déjà été obligée de faire demi-tour pour ne pas que l'eau passe par dessus tes cuissardes et rentre dedans ? Si ton copain te demandais de le suivre dans un endroit où l'eau est plus haute que tes cuissardes que ferais-tu ?

Sophie a dit…

Oui, je suis déjà rentrée dans l'eau jusqu'en haut de mes cuissardes, mais en faisant très attention à ce que l'eau n'y rentre pas. Il m'est déjà arrivé d'avoir un peu d'eau, des éclaboussures, qui rentre dans la cuissarde, mais c'est le jeans qui absorbe l'eau. Cette dernière n'innondant jamais ma cuissardes.
Je ne pense pas que j'irai jusqu'à submerger mes cuissardes, l'occasion ne s'étant jamais présentée, je n'en sais rien.

Thierry Gouery a dit…

Ces cuissardes te vont super bien Sophie, mais elles sont aussi bien pour un homme. Ca m'intereserait mais faut surement avoir de grandes jambes!! :)

Sophie a dit…

Bonsoir, c'est vrai que ces cuissardes en caoutchouc Le chameau sont très hautes, et m'arrivent presque au haut de l'entre-jambe, mais elles peuvent, ce modèle ci, être coupées afin de réduire la hauteur à l"entre-jambe, justement.

Anonyme a dit…

@Sophie
Les cuissardes de caoutchouc Le Chameau sont très hautes mais ce serait dommage de les couper. Il vaudrait mieux les porter en retournant le haut de la tige. Quelle solution choisirais-tu ?

Quand tu vas dans l'eau attaches-tu le haut de tes cuissardes à ta ceinture ou sont-elles assez rigides pour tenir toutes seules ?
Est-ce que tu pêches aussi ?
Ton copain a-t-il les mêmes cuissardes que toi ?

al a dit…

ça arrive de voire sur le bon coin des cuissardes ou des bdc qui ont été raccourcies
pour moi c'est un véritable sacrilège
c'est vraiment exceptionnel que des bottes ou des cuissardes soient trop hautes au point de gêner celles ou ceux qui les portent

Pêcheuse du dimanche a dit…

@al
Je suis d'accord avec vous que raccourcir des bdc ou des cuissardes est un véritable sacrilège. Ce n'est pas la peine d'acheter des bottes hautes si c'est pour en couper le haut des tiges.
Mais ça peut quand même arriver que pour des personnes de petites tailles les bottes ou les cuissardes soient trop hautes. Dans ce cas, si c'est possible, il vaut mieux retourner le haut des tiges que de les couper.

Pêcheuse du dimanche a dit…

@Sophie
Une des qualités des cuissardes Le Chameau c'est qu'elles sont très hautes. J'en ai une paire que j'utilise pour aller à la pêche.Elles sont plus hautes que celles que j'avais avant. Avec mes cuissardes Le Chameau j'apprécie de pouvoir m'aventurer dans l'eau jusqu'en haut des cuisses sans me mouiller.Ce qui n'était pas le cas avec les cuissardes que j'avais avant.

Guillaume a dit…

De quelle marque étaient tes cuissardes des AIGLE ?
Ce sont elles que je voulais acheter à ma compagne
Dans l'ile de Ré le femmes portent des cuissardes noires qui semblent très hautes et trèsfines .Fabrication chinoise? Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aborter la question avec elles car elles sont assez farouches

al a dit…

à Guillaume
as tu l'occasion de les prendre en photos au téléobjectif si ces charentaises sont si farouche en cuissardes !!!!
ce serait trés intéressant de connaître ce modéle de cuissardes

Sophie a dit…

Il me semble que c'est même indiqué sur la boite ou sur un papier dans la boite que le haut de la tige peut-être découpé, mais c'est vrai que c'est dommage.
Parfois je retourne aussi le haut de la tige s'il y a peu d'eau.
Les Le chameau sont rigides et tiennent bien toutes seules, je ne les attache quasiment jamais.
J'aimerais bien connaitre aussi cette marque, car mes No-name commencent à se déterriorer, la doublure se décolle. Si cela pouvait ressembler aux No-name, ce serait idéal.

Pêcheuse du dimanche a dit…

@Guillaume
Les cuissardes de caoutchouc que j'avais avant n'étaient pas des Aigle.
Les cuissardes Aigle sont aussi de bonne qualité et d'un bon rapport qualité-prix. Les cuissardes Le Chameau sont un peu chères. J'ai eu de la chance de les avoir à moitié prix.
Question hauteur la différence n'est pas très importante.
Même si elles sont très hautes les cuissardes Le Chameau ne sont pas insubmersibles.
Ta compagne est-elle grande ?
Pour quelle activité veux-tu lui acheter des cuissardes ?
A-t-elle déjà des bottes ? A-t-elle déjà pris l'eau avec ?

Anonyme a dit…

@Sophie
Est-ce que tes No-name sont toujours étanches ?

Mouche a dit…

@Guillaume
La hauteur des cuissardes ne doit pas être la seule caractéristique à prendre en compte lors de l'achat. Il y a plein d'autres critères à prendre en considération : confort, souplesse, solidité,prix, etc ... Le choix n'est pas facile.
Même si les cuissardes sont très hautes il faut quand même faire attention où l'on met les pieds et surveiller la hauteur de l'eau. Malgré tout j'en connais une qui à mouillé plusieurs fois ses chaussettes (et le reste)en remplissant complètement ses cuissardes. Mais cela fait aussi partie des "joies" de la pêche.

Sophie a dit…

Oui, elles sont toujours étanches, c'est simplement la doublure coton tissus qui se décolle sur la partie haute de la cuissarde.

Mouche a dit…

@Sophie
Quels sont les critères qui vous ont fait choisir les cuissardes de caoutchouc Le Chameau ?
L'été vos cuissardes avec leur doublure spéciale ne sont-elles pas un peu chaudes ? Quand il fait chaud transpirez-vous des pieds dans vos cuissardes ? Cela vous gène-t-il ?

Chris a dit…

@ Sophie, les no-name sont-elles solides sinon ? Et pas de craquelures avec le temps ? Je trouve que le service création de No-name a eu une idée audacieuse et lumineuse de sortir cette cuissarde caoutchouc "stylée" et urbaine, j'admire. Ce devait être la version haute de la botte de pluie qui arrive sous le genou, qui a de l'allure aussi je trouve pour les avoir vu portées une fois par des jeunes femmes. Je me demande si çà n'a pas été tout de même un "bid" commercial.

Etienne a dit…

Sophie SVP peux tu nous dire dans quelle boutique on peut trouver des NO NAME cuissardes ou bottesde pluie au dessous de genou ?
J'ai cherché sur internet c'est introuvable
bises


Sophie a dit…

Le choix des Le chameau s'est imposé seul du fait de la réputation de cette marque et d'avoir pu les acheter neuves mais beaucoup moins chères que leur prix magasin. Non elles ne tiennent pas chaud l'été, elles ne se transforment pas en sauna, et l'eau à l'extérieur permet de rafraichir les cuissardes.
Oui, les No-name sont solides, le caoutchouc est resté souple et ne craquelle pas, aucune fuite et les raccords restent bien soudés. C'est vrai que l'idée et la conception de ces cuissardes était géniales, du caoutchouc pour la ville en lieu et place du cuir, une révolution !!
il y a 10 12 ans en arrière les esprits n'étaient peu être pas encore prets à de telles cuissardes, aujourd'hui cela serait peut-être différent?
Ces No-name sont introuvables, et des copies ne semblent pas avoir vu le jour, reste des cuissardes cuir, souvent de marque et très chères.

Chris a dit…

C'est vrai Sophie, je trouve aussi celà très audacieux de sortir ces cuissardes NN en caoutchouc à l'époque ou les BDP n'étaient pas du tout à la mode, on peut effectivement pensé qu'elles auraient eu ces dernières années un bien meilleur succès. Et dommage qu'ils ne les aient pas rééditées.
@ Sophie : as tu déjà eu des bonnes remarques de filles sur ces cuissardes ? Peux tu les porter facilement en ville pour sortir ?

Ernest a dit…

Est ce que la grande Sophie aurait la bonté d'âme de bois de nous indiquer sur quel site elle s'est procurée ses NO NAME .merci Sophie

arno a dit…

@Ernest et tous les autres, et je réponds à la place de Sophie, j'en possède (ma copine)aussi une paire.
Pour la énième fois Les cuissardes No Name sont introuvables sur le web.
Il s'agit d'un modèle d'une entreprise française, No Name, vendu durant quelques mois en 1993 dans la boutique No Name de St Sulpice, au Printemps et Galeries Lafayette Hausmann. En 1993.
On a signalé quelques stocks bradés aux Puces il y a quelques années je crois.
Ce modèle était proposé tel quel en cuissardes, dans les 400F, et en bottes de pluie sous le genou.

Gaelle Grimaud a dit…

Il y a une dizaine d'années il y avait Place de la Nation à PARIS ( vers la gauche en regardant en direction de Vincennes )cours de Vincennes , un marchand de chaussures italiennes spécilisé "femmes " qui vendaient des cuissardes "urbaines" mais je ne sais pas si elles étaient en plastique ou en caoutchouc ou imitation caoutchouc De mémoire les prix étaient assez élevés dans l'ensemble .Je ne sais pas si cette boutique existe encore n'habitant plus PARIS;

Anonyme a dit…

@Sophie
Vous avez raison la marque Le Chameau a une très bonne réputation concernant ses bottes de caoutchouc en général. Elles sont quand même un peu chères mais la qualité a un prix.
Ma belle-soeur a les mêmes cuissardes que vous et elle en prend soin comme la prunelle de ses yeux comme on dit. Pas question pour elle que la moindre goutte d'eau rentre dedans. Je l'ai déjà vu quitter ses cuissardes et les porter à la main pour traverser la rivière plutot que de prendre le risque que l'eau passe par dessus. Est-ce que cela vous est déjà arrivée de quitter vos cuissardes pour ne prendre le risque que l'eau rentre dedans ?

Sophie a dit…

Aujourd'hui, compte tenu de la mode des BDC, BDP de toutes sortes, les cuissardes No-name en caoutchouc pourraient aisément faire leur come-back. Je n'ai jamais eu de remarques particulières et oui il est facile de les porter pour sortir.
Je pense qu'une réédition de ce modèle pourrait être possible dans le contexte actuel, pour cela il faudrait contacter le service commercial de No-name.
Il se trouve qu'il s'agit de la même famille que les créateurs de Free Lance.
On doit pouvoir les joindre assez facilement et tenter, si le nombre est là, de demander une réédition des cuissardes No-name.
Cette expérience de traverser à pieds pour ne pas submerger mes cuissardes ne m'est jamais arrivé.

Sophie a dit…

Bonjour,
pour celles et ceux que cela interresse, l'entreprise No-name peut être contacter via l'entrepot J-B Rautureau, et communiquer avec eux pour tenter de faire une réédition des cuissardes No-name.

Michèle VERNEX a dit…

çà m'interese bougrement ton info Sophie mais je n'y crois pas trop si tu peux étayer ta théorie au sujet des NO NAMEje serais interessée mais je ne connais pas l'entreprise J B RAUTUREAU

Sophie a dit…

Bonjour, ce que je pense c'est que l'entreprise No-name, en fait le groupe Rautureau, ne ferait pas forcement la sourde oreille aux doléances des clientes qui se manifesteraient pour obtenir une réédition des cuissardes No-name. Il s'agit d'une entreprise familiale et artisanale, sans doute plus proche des attentes et remarques des ses clientes que de grand groupes obnubilés par des stratégies commerciales décidées en vase clos et toujours à la conquète de nouveautés.

Chris a dit…

C'est vrai que ce serait une excellente nouvelle que de savoir que les cuissardes no-name seront rééditées, il faudrait pour cela que ce soit les femmes qui le demande.