25 avril 2013

Envoi de Manuel | Street shot à Lyon

Un joli coup pour un premier essai. Manuel: "Cela fait trés longtemps que je suis ton blog sans avoir participé... Hier lors d'un passage à Lyon j'ai pris (pour la premiere fois de ma vie) des photos... Voilà, je te les envoie, si tu veux en faire profiter sur ton blog ..."
-

9 commentaires:

Anonyme a dit…

A mon avis les bottes se sont des Decatlon , c'est vrai qu'elles non pas la finesse des AIGLE , le prix n'est pas non plus le même

arno a dit…

Amadeus a échangé quelques mails avec moi sur sa passion des bdp Aigle Tonia. N'ayant pas de matière pour en faire un article, et pensant que ce modèle vintage passionne quelques autres du blog, voici quelques lignes de sa part en copié/collé.
_______________________________________________________________________________________________________________________________
"J'ai connu et rencontré celle qui allair devenir mon épouse en 1972 elle portait des TONIA rouges
j'attends la ré édition de ce modèle et j'ai écrit à AIGLE en ce sens
j'espère que d'autres feront de même
s'il y a demande , ils referont

NB je n'ai plus de nouvelles de "Fabi" qui intervenait sur le blog ancien relatif aux TONIA de chez AIGLE

j'ai découvert ton blog presque par hasard
je cherchais des TONIA pour mon épouse et je croyais pouvoir en trouver via internet
j'ai donc découvert :
- le blog ancien de 2009 sur les amoureux des TONIA dont je fais partie ( j'ai 61 ans )
ma femme en a 63 !
Quand je l'ai connue en 1972 elle était déjà instit ,et portait des TONIA rouges, çà a été le coup de foudre !!!!
pour celle qui est devenue ma moitié , et ses bottes TONIA rouges
J'ai donc parcouru le blog SKYROCK TONIA et publie des messages sous le pseudo AMADEUS
Si tu y vas, tu vas être surpris !
Le blog arrêté en 2009, continue à être alimenté !!! tous les jours , c'est dire le succès des TONIA !
A cet égard je ne comprends pas la stratégie de chez AIGLE ( ex Hutchinson )
= > çà signifie qu'il y a de la demande pour les TONIA de chez AIGLE

Mon épouse a écrit au siège social de AIGLE à BOULOGNE BILLANCOURT pour essayer de les faire infléchir dans leur position de ne pas relancer la fabrication des TONIA , aux normes de mode actuelle , c'est à dire avec une tige plus haute de 2 ou 3 cm !
on verra bien
Il m'a déjà été répondu via STEPHANIE "public relation" de chez AIGLE que ce n'est pas un projet actuel , mais que si la demande est significative ,il ressortiront le moule des cartons sans lesquels ils sommeillent depuis 40 ans
j'aurais aimé correspondre avec Fabi qui écrivait avec amour et lyrisme , sa passion pour les TONIA mais je n'ai pas son e mail
j'ai écrit ; depuis 2009 année où je suis tombé malade , hélas , pas de réponse de la belle Fabi qui portait elle aussi des bottes TONIA rouges
Il nous reste une paire de TONIA couleur taupe achetée à PARIS passage du HAVRE dans le 9ème , un jour de pluie , que nous conservons précieusement et une paire de Elysée teinte Gold , talon plus haut que les TONIA en bon état également
Il est super ton blog BDC 69 j'admire Carole , la Sud Africaine , visage sympa ; on a envie d'être copain evec elle et la petite italienne qui porte des BDC équitation de chez AIGLE
NB Ne pouvant obtenir des TONIA , on a commandé des bottes caoutchouc Gioseppo TRIPOLI en bleue nuit ( les noires étaient indisponibles , déjà ! ) chez butyk. co .uk 42£ via internet port compris.
en 72 , je sortais de ce qui s'appellait à l'époque , le service militaire ! Une belle année de foutue , inutile de te dire que après les filles , on leur courait après.
c'était la belle époque , la fin des 30 glorieuses !
Des photos de ma femme , très jeune en l'époque en BDC rouges je dois en avoir
mais ce sont des photos "argentiques" donc les couleurs progressivement ont passé , c'était des kodacolor ,et non des kodachrome , négatifs films Eastmancolor, idem pellicule de cinéma de 35 mm
Tu peux diffuser mes commentaires sur les TONIA sur le blog parce que l'informatique et moi , çà fait deux !
j'ai 62 ans et je n'ai jamais bien "accroché " à cette matière , apprise sur le tard , dans de mauvaises conditions !
Bon week end sous la pluie et bonnes séances de photos de femmes en BDC
NB j'aimerais voir davantage de femmes ayant la cinquantaine , les pin ups de 20 ans , çà fait rêver , mais j'ai passé l'âge

Anonyme a dit…

Il y a quelques jours, j'ai offert à mon épouse qui a aujourd'hui 62 ans une paire de "TONIA" Aigle de couleur écru en pointure 38
A 18 ans elle portait pour aller en cours des bottes caoutchouc de couleur rouge vif de la marque "Aigle" c'était des "Tonia". Celles qu'elle a aujourd'hui sont absolument neuves et sentent bon ce mélange de caoutchouc et de latex ! elles sont maintenues en forme grâce à cette feuille de papier cartonnée pliée en deux
que l'on glissait à l'intérieur pour les maintenir en forme .
"Comme il y a 40 ans !" elles sont géniales ces BDC .
J'adore le style de ces bottes et je trouve moi aussi dommage qu'elle ne soient plus fabriquées .
"Noname"

Chris a dit…

@ Noname
Je sais qu'Arno n'a jamais compris l'interrêt qu'on peut porter aux Tonia. J'en suis assez fan, et j'aurais facilement une crise cardique en voyant une fille en porter aujourd'hui...
J'ai aussi fait partie de ceux qui ont envoyé un mail chez Aigle pour une réédition des Tonia, la réponse étant "allez voir dans nos collections actuelles".
Ma mère portait autour de 1970-72 une paire de Tonia écru, assez souvent quand il pleuvait, c'était absolument la mode. ma tante , plus jeune , en avait des brunes. Elles les portaient avec des collants fins, ces bottes chaussaient petit.
Quand j'ai eu 12-13 ans un peu plus tard, ma tante ne les portant plus, je les portaient pour faire du vélo, et en fait très souvent chez ma grand mère. Elles étaient super souples et moulaient la jambes, on pouvait les retourner pour les enfiler et ensuite laisser glisser le revers pour les remonter sur la jambe. Beaucoup de filles les portaient aussi avec un revers , mais la doublure se salissait vite, je trouvait celà criminel.
J'ai retrouvé des Tonia noires presque neuves il y a peu sur le net, pour retrouver ces sensations, et comme je peux les porter , mais étant un peu petites quand même, curieusement je ne leur retrouve pas le confort que j'avais garder à l'esprit, talon trop étroit, semelle trop fine. La doublure en jersez coton (la mienen en très bon état ) est si douce, elle me fait craquer...
Mais je crois que finalement je vais me décider à les revendre, pas possible de les porter (c'est du 39).
Pour les Tripoli , croyant retrouver un peu les Tonia, gross déception: principalement elles sont rigides au dessus du tibia, belle finition mais la forme est trop évasée.

titi a dit…

J'aime bien le pantalon bleu et les bdc noires , cela me rappelle SOPHIE ,mais là, la botte est trop large au niveau du mollet.C'était beaucoup plus classe chez SOPHIE .D'ailleurs nous n'avons pas de nouvelles d'elle.Tu nous manque , envoie nous de tes nouvelles SOPHIE.
merci à MANUEL pour les photos.

arno pour "Amadeus" a dit…

Suite des mails que Amadeus me propose de copier/coller comme commentaire. (Amadeus tu devrais écrire directement dans le blog pour tous les fans de Tonia!
____________________________________
Amadeus:"
Salut Arnaud !!!!

les amateurs de TONIA commencent à réagir , enfin !

il faudrait que ce ne soit pas uniquement des hommes qui le fassent
les femmes peuvent nous y aider
bon nombre de femmes aujourd'hui sexagénaires en ont porté et aimeraient bien à nouveau les enfiler
c'est vrai qu'elles étaient très sexy , portées avec une jupe droite
elles étaient atrement plus érotiques que les bottes d'équitation surtout lorsqu'elles étaient portées jambes nues comme le faisait mon épouse .

j'en garde d'ailleurs toujours un souvenir ému
les revoir me provoque encore des palpitations cardiaques
il faudrait connaitre quelqu'un dans la boite qui soit en relation avec le service marketing
autre piste : les journaux féminins du style "ELLE" qui peuvent relancer la mode du port des BDC du style TONIA
certains fabricants ont bien relancés les baskets "Stan Smith " qui avaient au moins 30 ans d'age !
qu'en penses tu ?
Salut Arnaud !!!

je le trouve très bien ton édito de ce jour sur l'absence de points de vente de la marque AIGLE à PARIS dans le quartier de l'Opéra , où se concentre tous les grands magasins de "prêt à porter"
je me demande si AIGLE n'a pas abandonné le segment des BDC urbaines à des entreprises comme DECATHLON , GO SPORT ou INTERSPORT
Le parallèle , avec le réseau de téléphonie ORANGE est particulièrement pertinent.

Dans ma ville en Province : XXX km au sud de PARIS , la boutique locale AIGLE ne vend que des vêtements chasse et pêch.
pour trouver des BDC il faut aller à DECAT machin ou GO SPORT ou INTERSPORT qui ne vend d'ailleurs que du AIGLE
Pour en revenir aux TONIA , que j'adorais et que celle qui est devenue ma femme m'a fait découvrir , si je me réfère à l'ancien site BDC SKYROCK en 2009 - 2010 il y avait de l'espoir !!
nous sommes en 2013 et aucune lueur à l'horizon
Des TONIA aux normes actuelles c'est à dire avec une hauteur de tige augmentée de 3 ou 4 cm feraient le bonheur de pas mal d'amateurs
Je ne comprends rien à la stratégie commerciale du marketing de AIGLE , avec le dessin assisté par ordinateur et la stéréo lithographie çà doit être chose possible aujourd'hui , dès lors que le marché est porteur et la demande forte .
Certes l'aide de grands mensuels de mode comme "ELLE" serait un atout supplémentaire .
Au demeurant je présume que un grand magazine comme "ELLE" doit avoir ses entrées dans une grosse boite comme AIGLE donc si "ELLE" le voulait vraiment , les TONIA à court terme , seraient reproduites à nouveau selon les "standarts" actuels.

Autant que je me souvienne la simple vue des TONIA me provoquait des battements de coeur

c'est grâce à elles que j'ai rencontré celle qui allait devenir mon épouse

les élèves "instit" de l'Ecole Normale portaient des TONIA les jours de pluie au printemps c'était chouette
il y avait des noires et des rouges
je ne me souviens pas avoir vu d'autres couleurs
les filles aux bottes rouges avaient un "franc " succès auprès des garçons
quelle époque bénie , on ne risquait pas d'attraper le SIDA

C'était çà ma jeunesse en 1973 : jupes écossaises + BDC TONIA , le rêve ( idem que dans le film avec Brigitte Bardot pas LAHAIE " l'ours et la poupée "
quand on leur quittait leurs BDC , on découvrait de charmands pieds aux ongles vernis rouges , elle savaient nous charmer ces petites ...
"

Marc a dit…

De très beaux clichés, en effet !
Bravo et merci à toi, Manuel !

Anonyme a dit…

après leur avoir quitté les TONIA quelles portaient souvent pieds nus , quel plaisir c'était de leur caresser les pieds tout chauds et moites , quel érotisme à cette époque

Chris a dit…

Il semble d'après les post lus ici que beaucoup de filles portaient leurs Tonia pieds nus, c'était une mode ? ou simplement en effet parce qu'elles étaient doublées d'un jersey doux (mais finalement fragile, et qui se déchirait vite), et qu'il était confortable de les enfiler pied nus. Mais il ne devait pas être facile de se débotter après une journée. Je vois que ces bottes ravivent de bons souvenirs, tant elles étaient à la mode chez les jeunes filles dans ces années autour de 1970. Peurt-être dans 40 ans parlera t-on des D4 de la même manière