17 mars 2013

Heureusement les Espagnoles #2

-
Drôle d'histoire près de chez moi. Je me suis retrouvé cerné par un groupe de jeunes Espagnoles, six, presque toutes en Hunter. Avec moi elles s'étaient abritées d'une grosse giboulée à l'entrée d'un magasin, d'autres étaient à quatre dans une cabine téléphonique juste devant. Il y en avait à ma gauche à deux centimètres, à droite, juste derrière et deux devant dans la cabine (photo en bas à droite). Dans ces conditions , impossible de faire une photo correcte. Elles avaient dans le seize ans. J'ai eu une touche, mais avec leur guide qui a dans les 40 ans... :-(
Le reste, autre groupe de jeunes Espagnoles.
Elles sont vraiment nombreuses, surprenant pour un état si touché par la récession. Bien peu d'Allemandes ou Anglaises dans Paris en comparaison.
Seen only young spanish students today in very rainy streets. Funny thing, I got later surrended by a group of Spanish girls, half of them in Hunter, during a hard rain; impossible to make a good pic (bellow, right)!

3 commentaires:

Chris a dit…

Les Espagnols et Italiens veinnet traditionnellement à Paris au printemps, surtout vers Pâques, ils ne changent pas leurs habitudes, tant mieux. Pourtant en temps de crise économique la D4 est plus accessible que la Hunter..
@ Arno, étant coincé ensemble pendant quelques temps, aucune de ces jeunes filles ne t'a branché sur tes Alezans ?

arno a dit…

@chris
J'étais en Clarks.

Chris a dit…

@ Arno, je ne te comprends pas, en clark avec ce temps humide et ces averses ?