01 septembre 2012

Rock-en-Seine 2012

BDC69 toujours rock ; après les Eurockéennes de Belfort en juillet, un nouveau magnifique reportage de Chris sur le festival "Rock-en-Seine" qui c'est tenu juste à côté de Paris le week-end dernier. Sur trois de ses photos, cherchez bien, il a réalisé un doublon bdc. Merci à Chris.
BDC69 always rock'n'roll! After the "Eurockéennes de Belfort" festival by Alex & Tiina in July, now  Chris ' reporting about "Rock en Seine" festival which was given right next Paris  that past weekend. On three of his pics two girls in rrb can be seen. Thanks to Chris for his fidelity.
-

Chris nous présente son reportage et l'incident effarent causé par un vigile zélé:
"Du beau temps, pas de pluie  en ce WE, et pourtant un festival de filles en bottes, des bdp et de bdc. Certaines filles aiment les bottes de pluie ! Kate Moss est passée par là… peut-être aussi la leçon d’une journée pluvieuse et boueuse à Solidays en juin dernier.
Les bdc gardent la cote de la mode apparemment, et s’accommodent avec des jupes, des jean, et même des mini-shorts.
J’avais l’occasion de faire de bonnes photos, les bons sujets ne manquaient pas, si je n’avais pas eu quelques soucis avec un vigile sur le festival. Ce genre d’individu zèlé et intolérant dont le QI est inversement proportionnel au tour de ses biceps…
Je réalisais quelques photos sur un stand quand j’aperçu ces deux jeunes filles en short court et bdc, qui semblaient être des Anglaises.

Quelques shoot, quelques zoom et d’autres photos moins cadrées, sur d’autres sujets, quand le malabar m’interpelle, me demande de le suivre, et de lui montre toutes mes photos. J’avais dans mon appareil quelques photos mal cadrées d’une filles en bdp, un petit reportage sur le stand Converse et ces 5 shoots des 2 filles en bdc et une autre en bdp, rien de plus. Le type me dit ensuite "mais vous ne trouvez pas que c’est un peu tendancieux ?". Je lui réponds : « je ne vois pas de quoi vous voulez parlez »…Il continue : «mais vous ne pensez pas que je ce genre de photos pourrait intéresser la police? Et vous n’avez pas demandé le consentement des personnes?» Surpris, je réponds en essayant de ne pas me laisser intimider par ces menaces réelles au sous-entendu à peine déguisé «mais je ne vois pas ce  qu’il y a de mal à cela, je fais un petit reportage personnel sur le festival, il y a d’ailleurs ici beaucoup de photographes qui cadrent sur les festivaliers, et je n’embête personne, il me semble…»..
Peut-être heureusement pour moi, j’avais déchargé de mon appareil les photos prises la veille, et je n’avais pas que des photos de filles en bottes. Je me demande ce qu’aurait pensé ce type, qui manifestement se prenait pour un petit « ayatollah », si j’avais été moi-même en bdc …. ? (enfin, je précise que ce vigile était certainement d’origine d’afrique du Nord , probablement musulman, mais est-ce ce que çà peut expliquer cela… ?)
Bref ce type aux gros bras et au crâne rasé m’interdit fermement de remettre les pieds sur ce stand , et me demande de cesser de faire des photos sur le festival. J’ai donc fais profil bas pour évietr tout ennui plus grave, ou qu’on me demande de quitter le festival, voir qu’on me supprime mon pass 3 jours (c’était le samedi, 2eme jour, en début d’apres-midi).
Il aurait peut-être fallu que j’observe plus de discrétion sur ce stand, mais je n’avais pas remarquer la présence de ce vigile et j’avais pris le parti de réaliser un reportage, juste quelques photos sans me cacher, tout en cadrant les sujets qui m’intéressaient. Il faut dire que sur ce festival, beaucoup de gens y font des clichés, et les appareils photos n’y sont pas interdits par le règlement (il est précisé excepté pour les appareils «professionnels», gros réflex et télé etc…sans accréditation ). D’ailleurs sur de telles manifestations publiques si on interdisait les petits appareils compacts il faudrait aussi interdire les smartphones qui sont souvent presqu’aussi performant en qualité image. J’ai vu des photographes professionnels, accrédités, avec de grands zooms, qui cadraient de loin les festivaliers. Demandaient-ils à chaque fois le consentement des sujets ? Et puis toutes ces photos d’anonymes plus ou moins cadrées publiées dans les journaux ou sur le net sur des sites d’info , avaient-ils donné leur consentement?"

Les affres subis par les fouille-merde, les chefaillons du même ordre j'ai connu ça aussi, c'est si stupide et irritant, sur le coup. Voir mon expérience dans ce domaine: ici.

Précédent reportage de Chris, Solidays 2012: http://bdc69.blogspot.fr/2012/06/solidays-2012.html
Reportage de Chris "Rock-en-Seine" 2011: http://bdc69.blogspot.fr/2011/08/d4-merci-chris-lauteur-de-ces-photos.html

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Super reportage (et comique car je regardais celui de l'an dernier il y a peu)
Sinon, pour l'article, je ne pense pas que la France soit trop policé, c'est juste le fait de quelques vigiles qui pensent qu'en faisant un coup d'éclat, leur patron trouvera qu'ils travaillent excellement bien. (de la même qu'un surveillant dans une école primaire, arretant une dispute entre élèves pour les punir ensuite, se ventant alors à un professeur/directeur, la différence étant que le vigile voudra alors une augmentation car il a montré la preuve de ses capacités -en réalité non vu que le directeur a du s'excuser mais bon, il ne cherchera pas bien loin)

Anonyme a dit…

D'ailleurs, je viens de lire le commentaire de 231G dans les comm de ton article et je trouve qu'il a bien raison.:
"Sinon, d'une façon plus générale, plus un individu est minable dans l'échelle sociale, plus il risque d'être porté sur l'abus de pouvoir, c'est d'une logique implacaple et ça a de tous temps existé. Mais il ne faut pas non plus généraliser : tous les gardiens et autres vigiles de tous poils ne sont pas non plus comme cela."

al a dit…

les appareils photos n'étant pas interdit,je ne vois pas la raison de ton interpellation
de toutes façon avec les portables qui font des photos, il fallait arrêter tout le monde
c'est vrai , que rien que des photos de nanas en bottes, pour un non initié ,ça a de quoi surprendre

mais bon,elles n'étaient pas nues ni avec des positions subjectives donc faut pas chercher à comprendre et comme disait un humoriste célèbre " circulez y a rien à voire "

Chris a dit…

@Al, oui mais le vigile m'a interpelé en m'appercevant réaliser des photos de filles sur le festival, me soupçonnant certainement de viser en particulier les filles bottées. Donc il n'a pas du être surpris en voyant mes photos car c'était ce qu'il cherchait. Je pense que çà le choquait certainement.
Pour moi il s'agit purement de zèle dans sa fonction, celle d'agnet de sécurité sur ce stand, car ce vigile se croyait en droit d'agir selon sa propre interprétation des lois, en l'occurence la loi sur l'image et la protection de la personne.

david a dit…

superbe reportage chris!
la 1ère est excellente avec le coeur bien visible.

donc toi aussi tu as eu droit à ton flicage d'appareil photo : c'est frustrant voir rageant quand on nous enlève ce petit privilège qui fait que des pays comme la france sont des espaces de liberté qu'il faut préserver!

d'ailleurs c'est justement ce qui m'est arrivé il y a trois ans à l'entrée d'un concert et le comble de c'est qu'étoile81 approuvait la fermeté des vigiles. bref, notre histoire commune s'est arrètée à cet instant précis là...

autre exemple, bob dylan cette année aux vieilles charrues s'est mis tous les photographes pro et la presse à dos en refusant une quelquonque interview!

un article a mème ironisé en parodiant un de ses titres phares :
"For the time they are a-changin'"

les temps sont en train de changer... :-(

Chris a dit…

Bob Dylan n'a jamais aimé les journanlistes il me semble.
Je comprend aussi que la "liberté" doit être des deux cotés.
Le dessin des petits coeurs sur les BDC de cette jeune fille m'a fait craquer. Je n'ai pas résister à l'envie de sortir mon appareil et vous faire partager cette vision quand le l'ai apperçu. Sans prendre garde aux vigiles.