03 mai 2012

Jeudi 3 mai et avant

En dehors de trois filles en bdc vues devant la Tour Eiffel (article suivant), j'ai croisé cette jeune femme en bottes de cheval Aigle Ecuyer. Je l'ai vue très peu de temps car lorsque je l'ai aperçue, elle cherchait une bouche de métro qu'elle a vite trouvée. Sinon je crois que je l'aurais interviewée.
-
_ 
-
Ci-dessous les photos des jours précédents, notamment un shot d'une black en jean gris, blouson de cuir noir, et bdc D4; très réussi.

_ 
D'autres street shots de ce 3 mai à Paris dans l'article suivant.

5 commentaires:

Pat a dit…

Je trouve la tenue de la fille de la dernière photo originale et sympa. Il faut oser porter ce genre de bottes avec un collant et un short. Un petit air de bord de mer à Paris.

Chris a dit…

Des Ecuyers à la bonne taille mollet ont une toute autre allure que des D4, la preuve pas les photos ci-dessous... Je me dis que les filles qui investissent 80 euros (aussi quand elles le peuvent...) dans une paire de BDC sont des vraies amatrices de ce style de bottes.

al a dit…

@ Chris
c'est vrai que 80 € voire plus pour des écuyers ou des alezans , ça fait une sacré somme pour des jeunes femmes.
mais encore une fois , il y a la possibilité d'en trouver des neuves ou presque à des prix cassés sur internet ( le bon coin ou autre ).

il suffit d'être patient pour trouver bottes à son pied et il n'y a pas trop d'arnaque sur ce type de produit.
j'ai réussi à m'acheter des alezans 1 neuves doublées cuirs pour 30€ avec le port !!!!!!!

Anonyme a dit…

80e, ça fait cher et en même temps non! Tant que les femmes qui les achètent les prennent pour du long terme (en étant sur de ne pas être désarçonné par des critiques d'équitation et de ne plus les mettre du coup), cela revient au même que d'acheter une paire à 100e+ en sachant qu'elle la mettra plusieurs fois par semaine (sinon tout les jours) et que la chaussure étant une marque, on imagine qu'elle durera 2/3 ans.

Ca reste un investissement sur du long terme, quand tu achètes à ce prix. (ou pire, quand tu achètes les hermès à 1.7k€ par exemple)

(enfin en gros, pas un achat cher sur un coup de tête pour des bottes qui ne seront mises que 3 fois avant d'être rangées dans un placard)

Chris a dit…

Ca peut paraitre cher dans l'absolu pour une botte dite "de pluie", mais si la fille porte ses bottes beaucoup plus que 3 fois dans l'hiver, et considérant que ces bdc sont d'un style indémodables (seul le fait de les porter est un effet de mode), est-ce qu'elles ne valent pas leurs 90 euros ? Quand aux Alezans en comparaison, à 130 euros premier modèle toile (300€ en doublure cuir), elles restent réservées aux vrais connaisseurs éclairés.