14 novembre 2011

Pause | Nouveau musée Jean Cocteau

Nous vivons depuis plusieurs années ce que l’on pourrait nommer un "moment Cocteau". Entre la rétrospective présentée au Centre Pompidou à Paris et l'ouverture de la maison du poète à Milly-la-Forêt, le public a manifesté un intérêt incontestable pour cet artiste polymorphe, tout à la fois écrivain, dramaturge, dessinateur, cinéaste... L'ouverture du Musée Jean Cocteau à Menton devrait encore aviver cette curiosité, aiguillonnée en la circonstance par l'étrange édifice imaginé par l'enfant terrible de l'architecture française, Rudy Ricciotti. Conçu par l'artiste lui même, le musée existait, certes, depuis 1966 au Bastion, mais la donation de Séverin Wunderman, riche de quelque mille huit cents oeuvres, dont neuf cent quatre-vingt-dix de Cocteau, lui fait changer de dimension. Désormais, la collection couvre toute la carrière de l'artiste et, pour accompagner cet élargissement, la Ville de Menton a confié à Rudy Ricciotti l'édification d'un nouveau musée. Fidèle à sa manière, l'architecte bandolais a dessiné un exosquelette puissant et tentaculaire, dont la masse découpée crée des sortes de portiques. L'esprit poétique de Cocteau semble avoir légué à cette coque monumentale un peu de son mystère et de sa préciosité.
Extrait du chef d'oeuvre Le Testament d'Orphée, 1960.



Aucun commentaire: